Test

Test : Cowon J3

Audio

Par Gregori Pujol le

Presque deux ans après avoir sorti son très bon S9 (août 2008), la marque coréenne Cowon lance le J3, un mini PMP qui se place comme le successeur de ce dernier. Le J3 se veut plus comme une évolution du S9 plutôt qu’une révolution. Voyons voir ce que vaut donc ce Cowon J3 à travers notre test.

_1070482

Spécifications

Le Cowon J3 embarque un écran AMOLED multitouch capacitif de 3,3″ (480 x 272), une sortie TV (en option), un accéléromètre, le Bluetooth 2.0, une compatibilité MP3, WMA, OGG, FLAC, AAC, APE, WAV, DivX3/4/5/, Xvid SP/ASP, WMV7/8/9, SMI, SRT, JPG, TXT, une capacité de 4Go, 8Go, 16Go ou 32Go, un slot microSD, un tuner FM, un haut-parleur, un micro, une line-in (en option) ainsi que les effets sonores JetEffect 3.0 et BBE+. Son autonomie annoncée est de 11h en vidéo contre 64h en audio et ses dimensions sont de 106,5 x 56 x 9,9 mm pour 76g. Comptez 199 euros la version 4Go, 219 euros la version 8Go et 249 euros la version 16Go.

_1070479

Le package du J3 est assez simple et classique avec une boite qui peut être recyclée en pot de fleurs ! À l’intérieur, nous avons droit au baladeur, des écouteurs, un câble USB, un CD et la notice.

_1070480

Design

Là où le S9 avait un design un peu atypique, le J3 est quant à lui bien plus classique rectangulaire dans la lignée du iAudio 9. Par contre, au contraire du S9, sa finition est beaucoup plus luxueuse avec un contour métallique sur l’ensemble de l’appareil ainsi qu’en bas de l’écran. Au dos par contre, on a une coque mate en plastique qui prend un peu les traces de doigts alors que celle du S9 était en téflon. Bien que plus classique dans sa forme, ce J3 respire la solidité grâce à une finition impeccable.

_1070489

Côté connectivité et boutons… On ne retrouve rien en façade si ce n’est l’écran AMOLED tactile capacitif.

Sur la tranche droite, nous avons les boutons play/pause, volume (+/-) et avance/retour.

_1070483

Sur la tranche gauche un seul bouton pour power/hold.

_1070485

Sur la tranche inférieure, la prise casque 3,5mm et sous une petite trappe le port USB 20-pin moins standard que le micro USB qu’on retrouve un peu partout maintenant, mais qui fait aussi sortie vidéo (câble en option), ainsi que le port microSDHC. À noter que la petite trappe qui cache ces deux ports semble très fragile, c’est un des seuls défauts de cet appareil, l’autre étant le port microSD assez étroit et nécessitant de petits doigts pour pouvoir mettre sa carte mémoire !

_1070486
_1070487

Enfin, au dos nous avons le haut-parleur, le bouton reset et le micro.

_1070484

Le J3 est très léger (76g) et tient parfaitement en mains (106,5 x 56 x 9,9 mm) avec une utilisation à une main assez facile.

Mise en route et interface

Comme on pouvait s’y attendre, l’interface du J3 est très similaire à la dernière en date du S9. Mais ce qui marque avant tout, c’est la dale tactile de l’écran AMOLED (particulièrement beau au passage) qui n’a rien à voir avec celle de son prédécesseur. Elle s’avère bien plus précise et répond beaucoup mieux. De même, la rapidité de l’appareil a visiblement augmenté et il est beaucoup plus agréable de naviguer dans ce dernier. Les quelques défauts de vitesse/réactivité que pouvait avoir le S9 ont ici été gommés par Cowon, une très bonne chose !

_1070494

À noter qu’au démarrage, l’appareil fait un check rapide de la mémoire interne et externe afin de mettre à jour la base de fichiers.
Revenons à l’interface, elle n’a donc pas énormément évolué, disons que Cowon l’a épurée et ce n’est pas forcément mieux. Déjà, sur l’écran d’accueil nous avons droit à trois “home” possibles, la première classique à base d’icônes carrées sur une seule page (l’accéléromètre fonctionne sur cette home et fait pivoter les icônes en même temps que le baladeur), l’autre à base de lignes de texte les unes en dessous des autres (ce qui fait penser au Zune HD) et enfin la troisième, qui est la plus complète se fait sur trois pages (un peu comme sur les smartphone Android) avec des icônes et des widgets à placer et réorganiser où on veut, comme on veut. Les écrans d’accueil sont personnalisables avec le fond d’écran de son choix.

_1070493
_1070492

_1070496

Comme je le disais juste avant, Cowon a un peu épuré l’interface par rapport au S9, je trouve qu’on a de ce fait un peu perdu en lisibilité et il est vrai qu’il vous faudra un petit temps d’adaptation pour maîtriser les différentes fonctionnalités du baladeur et son ergonomie, surtout si vous n’avez jamais eu de Cowon. Oui c’est moins ergonomique qu’un iPod mais que voulez-vous la qualité a un prix 🙂
Par exemple, il n’y a plus de quicklist qui permettait un accès facile aux musiques ou vidéos, tout comme il n’y a plus de barre de navigation inférieure (notamment pour l’audio et la vidéo). Tout se passe maintenant via la barre supérieure qui s’est un peu élargie, mais qui peut se déplier en plusieurs sous-menus. C’est d’ailleurs par cette barre de navigation qu’on peut aller naviguer dans ses fichiers, choisir un égaliseur, les options de lecture ou encore retourner au menu principal (notez qu’il est aussi possible d’y retourner en maintenant appuyée quelques secondes la touche play/pause depuis n’importe quel écran).

_1070491

Notons que, comme pour le S9, cette interface est entièrement personnalisable, car faite en flash ! En effet, pour le S9 de nombreux skins réalisés par la communauté existent et sont disponibles sur des sites/forums. Il va de même pour ce J3 qui accepterait même certains skins réalisés pour le S9 ! Cependant, je vous conseille, si vous souhaitez personnaliser votre baladeur, de vous diriger vers des skins faits pour le J3. Leur installation est en général assez simple et rapide.

_1070538

Utilisation et fonctions

Une fois que vous avez compris l’ergonomie du J3, son utilisation est très agréable et s’avère même assez rapide. Voici donc un petit tour des différentes fonctionnalités…

– Musique

_1070501

La fonction la plus importante de ce baladeur est la partie musique. Cowon le sait et nous rend ici une copie très satisfaisante avec une ergonomie classique, un accès à sa bibliothèque musicale par tags ou fichiers, le choix d’égaliseur à la volée ou encore la création facile d’une playlist à travers un menu “Favoris”. L’écran d’affichage fait également son boulot avec les infos de base, l’affichage des pochettes en grand, les boutons de navigation facilement accessibles ou encore des infos sur un titre en particulier.

_1070502

Dans cette seconde partie, vous pouvez naviguer dans vos titres de plusieurs façons, soit simplement via l’écran tactile en cliquant sur les boutons, soit en slidant votre doigt de gauche à droite (ce qui permet une navigation rapide), soit également avec les boutons du côté (avance/retour) si vous n’y arrivez pas avec votre doigt où si vous souhaitez faire ça en aveugle quand le baladeur est dans votre poche (avec le hold actif, les touches restent elles actives)…

_1070503

Équipé d’un accéléromètre, il est possible d’avoir un affichage par pochettes d’album quand on bascule l’appareil et ainsi d’avoir un autre affichage pour la lecture d’un titre/album. De même, il est possible de passer un titre en secouant le baladeur ! Ces deux fonctionnalités peuvent être totalement désactivées.

_1070498

_1070499

Grosse nouveauté dans ce J3, l’ajout d’un port microSD. Tout comme le D2 et au contraire de Creative (Zen, Zen Xifi), les fichiers media contenus sur votre carte mémoire sont parfaitement intégrés à votre bibliothèque ! C’est vraiment très agréable et cela permet de facilement augmenter la mémoire du lecteur (jusqu’à 32Go supplémentaires). Petite remarque, si un titre est en double, l’appareil le comptera deux fois, il ne l’effacera pas de la base. Mais si vous préférez lire des fichiers uniquement contenus sur votre microSD ou sur la mémoire de l’appareil, il suffit de passer par l’explorateur de fichiers.

_1070488

_1070504

Comme sur tous les baladeurs Cowon, le J3 est équipé d’un explorateur de fichier, c’est d’ailleurs par celui-ci que vous accédez à l’ensemble votre bibliothèque musicale (par tag ou nom de fichier). La navigation se fait avec une barre placée en bas, il est possible d’agrandir les caractères affichés (zoom), de supprimer un fichier, de faire une playlist à la volée ainsi que -grâce à une fonction “recherche”- rechercher rapidement un titre, un album, un artiste par un mot clé avec le clavier virtuel (QWERTY). Le baladeur lit également les playlistes .m3u, on peut les retrouver dans l’explorer de fichier, menu “listes de lecture”.

_1070505

_1070506

Il est possible de se balader dans les menus du baladeur tout en écoutant sa musique.

Je signale aussi que si vous choisissez le langage français, le baladeur est bridé côté puissance sonore, mais si vous le laissez en anglais, il n’y a plus de limitation… Attention cependant à vos oreilles.

Pour ce qui est de la compatibilité du J3, il peut lire les fichiers : MP3, WMA, OGG, FLAC, AAC, APE, WAV.

– Qualité sonore (par Sylvain)

Sur le critère des performances sonores, Cowon a depuis ses débuts proposé des produits de très haut niveau. Les mélomanes avertis ont apprécié cette démarche louable. Le S9 représentait à ce jour l’aboutissement en la matière. Alors est-ce que le J3 est de la veine de ses aînés, nous allons tenter d’y répondre.

Les écoutes ont été réalisées avec fichier Flac et Wav sur Intra de la marque Earsonics modèles SM3 & EM3-PRO.

Inutile de préciser que les écouteurs fournis dans le package ne peuvent remplir cette mission pour ce type de test avec des résultats probants.

Après quelques minutes d’écoute sur différents styles, on est très vite rassuré, car oui le J3 ne déroge pas à la règle de lecteur affublé de très hautes performances musicales. D’emblée on note un naturel affirmé, une sensation de profondeur, de vérité du message dans les différents plans sonores. Un son plein, riche avec une dynamique qui étonne dans le cadre de l’écoute sur baladeurs. Le registre grave est rapide, percutant, participant à ce caractère ultra dynamique. Un médium riche, charnel, pas métallique pour un sou, mais surtout des aigus soyeux sans aucune agressivité notoire venant renforcer l’envie d’écouter sur de longues distances le J3 sans marques de fatigues auditives.

_1070508

En résumé une véritable réussite, où Cowon va encore un peu plus loin vis-à-vis du S9, notamment sur la qualité de la sortie, j’ai pu avec de bons enregistrements pousser le volume jusqu’à environ 35 graduations sans noter de distorsions.

Alors, vous allez me dire, qu’en est-il réellement de ses performances vis-à-vis du S9, sur ce seul critère, l’investissement en vaut il la peine ?

En mode binaire je dirais oui, mais après attention la différence est subtile, une fois encore j’insiste de manière appuyée que si vous ne disposez pas d’ear/casque assez performants pour profiter à plein de ses capacités, vous risquez de ne pas profiter à plein de l’excellent potentiel ce baladeur hors pair.

Quand au haut-parleur externe, il est assez classique, je suis plutôt contre ce type de “gadget” ma foi, on va dire que cela peut dépanner…

Par contre, une très bonne chose sur ce J3, c’est la possibilité de configurer deux volumes, un pour le casque, l’autre pour le haut-parleur externe, ce qui est bien pratique surtout quand le haut-parleur est en mode auto et que par mégarde vous enlevez la prise de votre casque.

_1070481

Les écouteurs fournis ne sont pas du tout faits pour profiter pleinement de ce lecteur, ainsi sans vouloir vous ruiner, essayez de trouver une paire dans les 100 euros où il y a déjà pas mal de choix pour une qualité au rendez-vous !

À noter une chose importante, ce J3 est Gapless (si, si) ! Une fonction évidemment bienvenue surtout pour les albums live 🙂

_1070527

Pour terminer sur cette partie, il faut signaler que le J3 dispose de nombreux effets sonores (JetEffect 3.0) avec notamment 4 égaliseurs personnalisables et le fameux BBE+. Ce dernier augmente considérablement les basses, ce qui est chaleureux sur certains titres et insupportable sur d’autres ! Heureusement, divers modes de “BBE” sont disponibles et honnêtement cet effet sonore est toujours aussi convaincant…

– Vidéo

Le S9 était une belle surprise pour un baladeur avec un écran de 3,3″, le J3 ne déroge pas à la règle et fait aussi bien ! Par contre, l’affichage en mode portrait n’existe plus, tout se passe en mode paysage.

_1070511

La liste des vidéos disponibles affiche un aperçu pour chaque vidéo, mais il est également possible d’avoir une liste classique avec les noms des fichiers dans lequel on retrouve un outil de recherche comme pour la partie musique.

_1070513

Les options (situées dans la barre supérieure) sont assez classiques, avec la possibilité de faire une playlist à la volée, de faire une capture d’écran, de choisir son mode de lecture ou encore de sortir l’image vers une TV (câble en option). À noter également une fonctionnalité qui permet de fractionner une vidéo à la volée et de créer des chapitres, un peu comme sur un DVD ! Franchement utile sur un film…

_1070512

Les boutons de lecture et la timeline s’affichent sur la vidéo et disparaissent automatiquement lorsque celle-ci est lue.

_1070515

L’écran du J3 est de type AMOLED, il est vraiment beau et offre un angle de vision confortable ainsi que des couleurs fidèles.

Là où cela devient intéressant, c’est qu’il est possible de mettre ses vidéos sans avoir à les réencoder ! Malgré sa résolution de 480×272 px, il est en effet possible de regarder des vidéos jusqu’à une résolution de 600x720px principalement au format AVI et WMV, car pour ce qui est du format MP4 (H.264) cela ne fonctionne pas. Autant vous dire que c’est très appréciable, car ne pas avoir à réencoder est un gain de temps et évite de se casser la tête.

_1070614

Mais la cerise sur le gâteau vient du fait que ce J3 accepte également les fichiers sous-titre aux formats SMI et SRT et que le lecteur dispose de nombreuse option pour les lire correctement (taille, couleur, décalage, on/off, multipistes…).

_1070615

Soyons clairs tout de même, le J3 n’est pas aussi confortable qu’un vrai PMP comme l’Archos 5 IT par exemple. Il vous permettra de regarder séries et films, mais l’écran restant petit, enchainer les films peut rapidement être fatigant.

Un petit mot sur la carte microSD, qui comme pour la partie audio permet d’avoir ses fichiers media contenus sur votre carte mémoire, parfaitement intégrés à votre bibliothèque (une icône SD apparait en petit sur la vignette du fichier pour signaler qu’il est sur la carte mémoire). Il est également possible de différencier les deux mémoires via l’explorateur de fichiers.

Le Cowon J3 est compatible avec les formats suivants : DivX3/4/5/, Xvid SP/ASP, WMV7/8/9, SMI, SRT.

– Photo

La partie photo est assez classique avec une compatibilité JPG visiblement sans limites de résolution (plus la photo est grande, plus cela met du temps à charger).

_1070516

Avec un port microSD, Cowon aurait pu implémenter une fonction pour décharger sa carte sur la mémoire interne du baladeur, la fonction photo aurait ainsi servi à quelque chose. Malheureusement, ce n’est pas le cas et cette dernière se contente de simplement afficher les photos. Il est possible dans cette partie, de faire pivoter une photo, de lancer un diaporama, d’assigner une photo en fond d’écran ou encore de zoom/dézoomer avec deux doigts puisque l’écran est multitouch…

_1070518

À noter que dans ce menu, l’accéléromètre fonctionne aussi, il suffit de faire pivoter le baladeur pour que la photo affichée pivote également… La navigation entre les différentes photos peut se faire aussi bien en slidant avec le doigt qu’avec les boutons du côté.

Encore une fois, dans cette partie photo, le baladeur affiche l’ensemble des photos trouvées sur la mémoire interne de l’appareil ainsi que sur la carte microSD.

– Radio

Le tuner FM du J3 est plutôt bon, malheureusement il n’est pas RDS.

_1070520

L’affiche un peu rétro est assez sympa et assez ergonomique.

Il est également possible d’enregistrer la radio (format WMA @ 32, 64, 80, 96, 128 ou 256 kBps) et de mémoriser plusieurs stations (recherche automatique disponible).

_1070521

Notez qu’on peut se balader dans les menus du baladeur tout en écoutant la radio.

– Micro

L’interface de ce menu est des plus simple. L’enregistrement peut se fait au format WMA @ 32, 64, 80, 96, 128 ou 256 kBps.

_1070537

La qualité du micro interne est correcte.

Diverses options existent pour l’enregistrement, mais surtout il est possible d’avoir un enregistrement via une line-in ou un micro externe. Mais cela nécessite malheureusement un câble supplémentaire qui n’est pas livré avec l’appareil.

– Bluetooth, Texte, Flash, Applications…

_1070524

_1070535

_1070531

_1070528

Au-delà de la lecture de musiques, vidéos et photos, le Cowon J3 permet de lire des fichiers TXT (plusieurs options sont disponibles pour permettre une lecture agréable), de jouer à des jeux flash (fichiers SWF) qui devront être conçus pour fonctionner avec un écran tactile avec une résolution de 480 x 272, ou d’avoir des applications. Sur ce dernier point, Cowon compte énormément sur la communauté pour en développer, mais comme pour le S9, celle-ci n’a pas l’air de s’être vraiment intéressée à ça ! Toujours est-il que sur l’appareil il y a un petit jeu nommé Hunter, une calculatrice, un chronomètre, un notepad avec différents outils pour dessiner ou encore un petit bloc note (texte uniquement).

_1070525

Un petit mot sur la partie Bluetooth, puisque le J3 embarque cette technologie. Il s’agit du Bluetooth 2.0 A2DP + AVRCP qui permet d’écouter sa musique avec un casque Bluetooth mais aussi de la streamer sur un système ou des enceintes Bluetooth sans aucun souci. Par contre et c’est dommage, le Bluetooth ne permet pas de transférer/échanger des fichiers.

Transfert

Le Cowon J3 propose le choix entre les protocoles UMS ou MTP pour ce qui est du transfert par USB. Les deux fonctionnent par copier/coller sous Windows, mais bien évidemment seul l’UMS est reconnu par n’importe quel système d’exploitation.

Le taux de transfert (UMS) que j’ai mesuré est assez bon puisqu’il est de 5 à 7 Mo/s via USB, ce qui est pas mal du tout !

Notez que le port USB est un port Micro-B standard, mais moins connu. Quand l’appareil est branché en USB, il n’est pas possible de l’utiliser.

Une fois reconnu par l’ordinateur et si une carte microSD est incluse dans le baladeur, vous aurez deux disques qui apparaissent à l’écran. Le J3 fonctionne en effet ici comme un lecteur de cartes mémoire et il est donc possible de gérer les deux mémoires (interne et carte) séparément depuis son ordinateur.

Notez qu’un logiciel est livré avec l’appareil, assez complet, nommé Cowon MediaCenter – JetAudio, ce dernier permet notamment de réencoder ses vidéos ou de riper un CD/DVD.

_1070540

Au passage, je rappellerai juste que la petite trappe qui recouvre le port USB et le port microSD a vraiment l’air fragile, c’est un peu dommage.

Autonomie

Cowon annonce une autonomie de 11h en vidéo et 64h en audio, je dois franchement avouer que je n’ai pas compté l’autonomie à la minute près cette fois-ci tellement celle-ci est devenue importante ! Mais je peux vous donner l’utilisation que j’en ai faite et combien de temps le baladeur a tenu…

_1070539

J’ai sur mon J3 un peu de tout comme fichiers audio (Flac, Ogg et MP3 encodés à différents bitrates) ainsi que de nombreux fichiers vidéo non réencodés. Je signal par contre que l’icône de la batterie a un comportement assez étrange (passage parfois de 50% à 10% en quelques secondes) qui j’espère sera réglé dans la prochaine mise à jour du firmware.

Si je me base sur une utilisation en visionnant uniquement des vidéos (épisodes de séries et films) j’arrive à tenir dans les 8h30, mais je rappelle qu’il s’agit de vidéos non réencodées et que certaines utilisent même des sous-titres séparés.

En ce qui concerne l’audio, c’est encore plus impressionnant, car je n’ai pas rechargé le baladeur durant une semaine entière (écoute de la musique toute la journée avec ce dernier (5/6/7h)), ce qui doit facilement faire dans les 55h, c’est tout simplement impressionnant.

Il faut environ 3h pour une charge complète via USB.

Conclusion

_1070613

Vous l’aurez compris, le Cowon J3 est sans aucun doute le meilleur baladeur audio du moment, mais aussi le plus complet. Si vous avez déjà un S9, le passage vers ce nouveau modèle ne semble pas obligatoire à moins de manquer d’espace, par contre, si vous êtes un nouvel utilisateur et que vous souhaitez profiter pleinement de votre musique (et de vos vidéos), l’achat de ce J3 s’impose, malgré son prix un peu élevé pour le moment.

Galerie photo complète

Presque deux ans après avoir sorti son très bon S9 (août 2008), la marque coréenne Cowon lance le J3, un mini PMP qui se place comme le successeur de ce dernier. Le J3 se veut plus comme une évolution du S9 plutôt qu’une révolution. Voyons voir ce que vaut donc ce Cowon J3 à travers notre test.

_1070482

Spécifications

Le Cowon J3 embarque un écran AMOLED multitouch capacitif de 3,3″ (480 x 272), une sortie TV (en option), un accéléromètre, le Bluetooth 2.0, une compatibilité MP3, WMA, OGG, FLAC, AAC, APE, WAV, DivX3/4/5/, Xvid SP/ASP, WMV7/8/9, SMI, SRT, JPG, TXT, une capacité de 4Go, 8Go, 16Go ou 32Go, un slot microSD, un tuner FM, un haut-parleur, un micro, une line-in (en option) ainsi que les effets sonores JetEffect 3.0 et BBE+. Son autonomie annoncée est de 11h en vidéo contre 64h en audio et ses dimensions sont de 106,5 x 56 x 9,9 mm pour 76g. Comptez 199 euros la version 4Go, 219 euros la version 8Go et 249 euros la version 16Go.

_1070479

Le package du J3 est assez simple et classique avec une boite qui peut être recyclée en pot de fleurs ! À l’intérieur, nous avons droit au baladeur, des écouteurs, un câble USB, un CD et la notice.

_1070480

Design

Là où le S9 avait un design un peu atypique, le J3 est quant à lui bien plus classique rectangulaire dans la lignée du iAudio 9. Par contre, au contraire du S9, sa finition est beaucoup plus luxueuse avec un contour métallique sur l’ensemble de l’appareil ainsi qu’en bas de l’écran. Au dos par contre, on a une coque mate en plastique qui prend un peu les traces de doigts alors que celle du S9 était en téflon. Bien que plus classique dans sa forme, ce J3 respire la solidité grâce à une finition impeccable.

_1070489

Côté connectivité et boutons… On ne retrouve rien en façade si ce n’est l’écran AMOLED tactile capacitif.

Sur la tranche droite, nous avons les boutons play/pause, volume (+/-) et avance/retour.

_1070483

Sur la tranche gauche un seul bouton pour power/hold.

_1070485

Sur la tranche inférieure, la prise casque 3,5mm et sous une petite trappe le port USB 20-pin moins standard que le micro USB qu’on retrouve un peu partout maintenant, mais qui fait aussi sortie vidéo (câble en option), ainsi que le port microSDHC. À noter que la petite trappe qui cache ces deux ports semble très fragile, c’est un des seuls défauts de cet appareil, l’autre étant le port microSD assez étroit et nécessitant de petits doigts pour pouvoir mettre sa carte mémoire !

_1070486
_1070487

Enfin, au dos nous avons le haut-parleur, le bouton reset et le micro.

_1070484

Le J3 est très léger (76g) et tient parfaitement en mains (106,5 x 56 x 9,9 mm) avec une utilisation à une main assez facile.

Mise en route et interface

Comme on pouvait s’y attendre, l’interface du J3 est très similaire à la dernière en date du S9. Mais ce qui marque avant tout, c’est la dale tactile de l’écran AMOLED (particulièrement beau au passage) qui n’a rien à voir avec celle de son prédécesseur. Elle s’avère bien plus précise et répond beaucoup mieux. De même, la rapidité de l’appareil a visiblement augmenté et il est beaucoup plus agréable de naviguer dans ce dernier. Les quelques défauts de vitesse/réactivité que pouvait avoir le S9 ont ici été gommés par Cowon, une très bonne chose !

_1070494

À noter qu’au démarrage, l’appareil fait un check rapide de la mémoire interne et externe afin de mettre à jour la base de fichiers.
Revenons à l’interface, elle n’a donc pas énormément évolué, disons que Cowon l’a épurée et ce n’est pas forcément mieux. Déjà, sur l’écran d’accueil nous avons droit à trois “home” possibles, la première classique à base d’icônes carrées sur une seule page (l’accéléromètre fonctionne sur cette home et fait pivoter les icônes en même temps que le baladeur), l’autre à base de lignes de texte les unes en dessous des autres (ce qui fait penser au Zune HD) et enfin la troisième, qui est la plus complète se fait sur trois pages (un peu comme sur les smartphone Android) avec des icônes et des widgets à placer et réorganiser où on veut, comme on veut. Les écrans d’accueil sont personnalisables avec le fond d’écran de son choix.

_1070493
_1070492

_1070496

Comme je le disais juste avant, Cowon a un peu épuré l’interface par rapport au S9, je trouve qu’on a de ce fait un peu perdu en lisibilité et il est vrai qu’il vous faudra un petit temps d’adaptation pour maîtriser les différentes fonctionnalités du baladeur et son ergonomie, surtout si vous n’avez jamais eu de Cowon. Oui c’est moins ergonomique qu’un iPod mais que voulez-vous la qualité a un prix 🙂
Par exemple, il n’y a plus de quicklist qui permettait un accès facile aux musiques ou vidéos, tout comme il n’y a plus de barre de navigation inférieure (notamment pour l’audio et la vidéo). Tout se passe maintenant via la barre supérieure qui s’est un peu élargie, mais qui peut se déplier en plusieurs sous-menus. C’est d’ailleurs par cette barre de navigation qu’on peut aller naviguer dans ses fichiers, choisir un égaliseur, les options de lecture ou encore retourner au menu principal (notez qu’il est aussi possible d’y retourner en maintenant appuyée quelques secondes la touche play/pause depuis n’importe quel écran).

_1070491

Notons que, comme pour le S9, cette interface est entièrement personnalisable, car faite en flash ! En effet, pour le S9 de nombreux skins réalisés par la communauté existent et sont disponibles sur des sites/forums. Il va de même pour ce J3 qui accepterait même certains skins réalisés pour le S9 ! Cependant, je vous conseille, si vous souhaitez personnaliser votre baladeur, de vous diriger vers des skins faits pour le J3. Leur installation est en général assez simple et rapide.

_1070538

Utilisation et fonctions

Une fois que vous avez compris l’ergonomie du J3, son utilisation est très agréable et s’avère même assez rapide. Voici donc un petit tour des différentes fonctionnalités…

– Musique

_1070501

La fonction la plus importante de ce baladeur est la partie musique. Cowon le sait et nous rend ici une copie très satisfaisante avec une ergonomie classique, un accès à sa bibliothèque musicale par tags ou fichiers, le choix d’égaliseur à la volée ou encore la création facile d’une playlist à travers un menu “Favoris”. L’écran d’affichage fait également son boulot avec les infos de base, l’affichage des pochettes en grand, les boutons de navigation facilement accessibles ou encore des infos sur un titre en particulier.

_1070502

Dans cette seconde partie, vous pouvez naviguer dans vos titres de plusieurs façons, soit simplement via l’écran tactile en cliquant sur les boutons, soit en slidant votre doigt de gauche à droite (ce qui permet une navigation rapide), soit également avec les boutons du côté (avance/retour) si vous n’y arrivez pas avec votre doigt où si vous souhaitez faire ça en aveugle quand le baladeur est dans votre poche (avec le hold actif, les touches restent elles actives)…

_1070503

Équipé d’un accéléromètre, il est possible d’avoir un affichage par pochettes d’album quand on bascule l’appareil et ainsi d’avoir un autre affichage pour la lecture d’un titre/album. De même, il est possible de passer un titre en secouant le baladeur ! Ces deux fonctionnalités peuvent être totalement désactivées.

_1070498

_1070499

Grosse nouveauté dans ce J3, l’ajout d’un port microSD. Tout comme le D2 et au contraire de Creative (Zen, Zen Xifi), les fichiers media contenus sur votre carte mémoire sont parfaitement intégrés à votre bibliothèque ! C’est vraiment très agréable et cela permet de facilement augmenter la mémoire du lecteur (jusqu’à 32Go supplémentaires). Petite remarque, si un titre est en double, l’appareil le comptera deux fois, il ne l’effacera pas de la base. Mais si vous préférez lire des fichiers uniquement contenus sur votre microSD ou sur la mémoire de l’appareil, il suffit de passer par l’explorateur de fichiers.

_1070488

_1070504

Comme sur tous les baladeurs Cowon, le J3 est équipé d’un explorateur de fichier, c’est d’ailleurs par celui-ci que vous accédez à l’ensemble votre bibliothèque musicale (par tag ou nom de fichier). La navigation se fait avec une barre placée en bas, il est possible d’agrandir les caractères affichés (zoom), de supprimer un fichier, de faire une playlist à la volée ainsi que -grâce à une fonction “recherche”- rechercher rapidement un titre, un album, un artiste par un mot clé avec le clavier virtuel (QWERTY). Le baladeur lit également les playlistes .m3u, on peut les retrouver dans l’explorer de fichier, menu “listes de lecture”.

_1070505

_1070506

Il est possible de se balader dans les menus du baladeur tout en écoutant sa musique.

Je signale aussi que si vous choisissez le langage français, le baladeur est bridé côté puissance sonore, mais si vous le laissez en anglais, il n’y a plus de limitation… Attention cependant à vos oreilles.

Pour ce qui est de la compatibilité du J3, il peut lire les fichiers : MP3, WMA, OGG, FLAC, AAC, APE, WAV.

– Qualité sonore (par Sylvain)

Sur le critère des performances sonores, Cowon a depuis ses débuts proposé des produits de très haut niveau. Les mélomanes avertis ont apprécié cette démarche louable. Le S9 représentait à ce jour l’aboutissement en la matière. Alors est-ce que le J3 est de la veine de ses aînés, nous allons tenter d’y répondre.

Les écoutes ont été réalisées avec fichier Flac et Wav sur Intra de la marque Earsonics modèles SM3 & EM3-PRO.

Inutile de préciser que les écouteurs fournis dans le package ne peuvent remplir cette mission pour ce type de test avec des résultats probants.

Après quelques minutes d’écoute sur différents styles, on est très vite rassuré, car oui le J3 ne déroge pas à la règle de lecteur affublé de très hautes performances musicales. D’emblée on note un naturel affirmé, une sensation de profondeur, de vérité du message dans les différents plans sonores. Un son plein, riche avec une dynamique qui étonne dans le cadre de l’écoute sur baladeurs. Le registre grave est rapide, percutant, participant à ce caractère ultra dynamique. Un médium riche, charnel, pas métallique pour un sou, mais surtout des aigus soyeux sans aucune agressivité notoire venant renforcer l’envie d’écouter sur de longues distances le J3 sans marques de fatigues auditives.

_1070508

En résumé une véritable réussite, où Cowon va encore un peu plus loin vis-à-vis du S9, notamment sur la qualité de la sortie, j’ai pu avec de bons enregistrements pousser le volume jusqu’à environ 35 graduations sans noter de distorsions.

Alors, vous allez me dire, qu’en est-il réellement de ses performances vis-à-vis du S9, sur ce seul critère, l’investissement en vaut il la peine ?

En mode binaire je dirais oui, mais après attention la différence est subtile, une fois encore j’insiste de manière appuyée que si vous ne disposez pas d’ear/casque assez performants pour profiter à plein de ses capacités, vous risquez de ne pas profiter à plein de l’excellent potentiel ce baladeur hors pair.

Quand au haut-parleur externe, il est assez classique, je suis plutôt contre ce type de “gadget” ma foi, on va dire que cela peut dépanner…

Par contre, une très bonne chose sur ce J3, c’est la possibilité de configurer deux volumes, un pour le casque, l’autre pour le haut-parleur externe, ce qui est bien pratique surtout quand le haut-parleur est en mode auto et que par mégarde vous enlevez la prise de votre casque.

_1070481

Les écouteurs fournis ne sont pas du tout faits pour profiter pleinement de ce lecteur, ainsi sans vouloir vous ruiner, essayez de trouver une paire dans les 100 euros où il y a déjà pas mal de choix pour une qualité au rendez-vous !

À noter une chose importante, ce J3 est Gapless (si, si) ! Une fonction évidemment bienvenue surtout pour les albums live 🙂

_1070527

Pour terminer sur cette partie, il faut signaler que le J3 dispose de nombreux effets sonores (JetEffect 3.0) avec notamment 4 égaliseurs personnalisables et le fameux BBE+. Ce dernier augmente considérablement les basses, ce qui est chaleureux sur certains titres et insupportable sur d’autres ! Heureusement, divers modes de “BBE” sont disponibles et honnêtement cet effet sonore est toujours aussi convaincant…

– Vidéo

Le S9 était une belle surprise pour un baladeur avec un écran de 3,3″, le J3 ne déroge pas à la règle et fait aussi bien ! Par contre, l’affichage en mode portrait n’existe plus, tout se passe en mode paysage.

_1070511

La liste des vidéos disponibles affiche un aperçu pour chaque vidéo, mais il est également possible d’avoir une liste classique avec les noms des fichiers dans lequel on retrouve un outil de recherche comme pour la partie musique.

_1070513

Les options (situées dans la barre supérieure) sont assez classiques, avec la possibilité de faire une playlist à la volée, de faire une capture d’écran, de choisir son mode de lecture ou encore de sortir l’image vers une TV (câble en option). À noter également une fonctionnalité qui permet de fractionner une vidéo à la volée et de créer des chapitres, un peu comme sur un DVD ! Franchement utile sur un film…

_1070512

Les boutons de lecture et la timeline s’affichent sur la vidéo et disparaissent automatiquement lorsque celle-ci est lue.

_1070515

L’écran du J3 est de type AMOLED, il est vraiment beau et offre un angle de vision confortable ainsi que des couleurs fidèles.

Là où cela devient intéressant, c’est qu’il est possible de mettre ses vidéos sans avoir à les réencoder ! Malgré sa résolution de 480×272 px, il est en effet possible de regarder des vidéos jusqu’à une résolution de 600x720px principalement au format AVI et WMV, car pour ce qui est du format MP4 (H.264) cela ne fonctionne pas. Autant vous dire que c’est très appréciable, car ne pas avoir à réencoder est un gain de temps et évite de se casser la tête.

_1070614

Mais la cerise sur le gâteau vient du fait que ce J3 accepte également les fichiers sous-titre aux formats SMI et SRT et que le lecteur dispose de nombreuse option pour les lire correctement (taille, couleur, décalage, on/off, multipistes…).

_1070615

Soyons clairs tout de même, le J3 n’est pas aussi confortable qu’un vrai PMP comme l’Archos 5 IT par exemple. Il vous permettra de regarder séries et films, mais l’écran restant petit, enchainer les films peut rapidement être fatigant.

Un petit mot sur la carte microSD, qui comme pour la partie audio permet d’avoir ses fichiers media contenus sur votre carte mémoire, parfaitement intégrés à votre bibliothèque (une icône SD apparait en petit sur la vignette du fichier pour signaler qu’il est sur la carte mémoire). Il est également possible de différencier les deux mémoires via l’explorateur de fichiers.

Le Cowon J3 est compatible avec les formats suivants : DivX3/4/5/, Xvid SP/ASP, WMV7/8/9, SMI, SRT.

– Photo

La partie photo est assez classique avec une compatibilité JPG visiblement sans limites de résolution (plus la photo est grande, plus cela met du temps à charger).

_1070516

Avec un port microSD, Cowon aurait pu implémenter une fonction pour décharger sa carte sur la mémoire interne du baladeur, la fonction photo aurait ainsi servi à quelque chose. Malheureusement, ce n’est pas le cas et cette dernière se contente de simplement afficher les photos. Il est possible dans cette partie, de faire pivoter une photo, de lancer un diaporama, d’assigner une photo en fond d’écran ou encore de zoom/dézoomer avec deux doigts puisque l’écran est multitouch…

_1070518

À noter que dans ce menu, l’accéléromètre fonctionne aussi, il suffit de faire pivoter le baladeur pour que la photo affichée pivote également… La navigation entre les différentes photos peut se faire aussi bien en slidant avec le doigt qu’avec les boutons du côté.

Encore une fois, dans cette partie photo, le baladeur affiche l’ensemble des photos trouvées sur la mémoire interne de l’appareil ainsi que sur la carte microSD.

– Radio

Le tuner FM du J3 est plutôt bon, malheureusement il n’est pas RDS.

_1070520

L’affiche un peu rétro est assez sympa et assez ergonomique.

Il est également possible d’enregistrer la radio (format WMA @ 32, 64, 80, 96, 128 ou 256 kBps) et de mémoriser plusieurs stations (recherche automatique disponible).

_1070521

Notez qu’on peut se balader dans les menus du baladeur tout en écoutant la radio.

– Micro

L’interface de ce menu est des plus simple. L’enregistrement peut se fait au format WMA @ 32, 64, 80, 96, 128 ou 256 kBps.

_1070537

La qualité du micro interne est correcte.

Diverses options existent pour l’enregistrement, mais surtout il est possible d’avoir un enregistrement via une line-in ou un micro externe. Mais cela nécessite malheureusement un câble supplémentaire qui n’est pas livré avec l’appareil.

– Bluetooth, Texte, Flash, Applications…

_1070524

_1070535

_1070531

_1070528

Au-delà de la lecture de musiques, vidéos et photos, le Cowon J3 permet de lire des fichiers TXT (plusieurs options sont disponibles pour permettre une lecture agréable), de jouer à des jeux flash (fichiers SWF) qui devront être conçus pour fonctionner avec un écran tactile avec une résolution de 480 x 272, ou d’avoir des applications. Sur ce dernier point, Cowon compte énormément sur la communauté pour en développer, mais comme pour le S9, celle-ci n’a pas l’air de s’être vraiment intéressée à ça ! Toujours est-il que sur l’appareil il y a un petit jeu nommé Hunter, une calculatrice, un chronomètre, un notepad avec différents outils pour dessiner ou encore un petit bloc note (texte uniquement).

_1070525

Un petit mot sur la partie Bluetooth, puisque le J3 embarque cette technologie. Il s’agit du Bluetooth 2.0 A2DP + AVRCP qui permet d’écouter sa musique avec un casque Bluetooth mais aussi de la streamer sur un système ou des enceintes Bluetooth sans aucun souci. Par contre et c’est dommage, le Bluetooth ne permet pas de transférer/échanger des fichiers.

Transfert

Le Cowon J3 propose le choix entre les protocoles UMS ou MTP pour ce qui est du transfert par USB. Les deux fonctionnent par copier/coller sous Windows, mais bien évidemment seul l’UMS est reconnu par n’importe quel système d’exploitation.

Le taux de transfert (UMS) que j’ai mesuré est assez bon puisqu’il est de 5 à 7 Mo/s via USB, ce qui est pas mal du tout !

Notez que le port USB est un port Micro-B standard, mais moins connu. Quand l’appareil est branché en USB, il n’est pas possible de l’utiliser.

Une fois reconnu par l’ordinateur et si une carte microSD est incluse dans le baladeur, vous aurez deux disques qui apparaissent à l’écran. Le J3 fonctionne en effet ici comme un lecteur de cartes mémoire et il est donc possible de gérer les deux mémoires (interne et carte) séparément depuis son ordinateur.

Notez qu’un logiciel est livré avec l’appareil, assez complet, nommé Cowon MediaCenter – JetAudio, ce dernier permet notamment de réencoder ses vidéos ou de riper un CD/DVD.

_1070540

Au passage, je rappellerai juste que la petite trappe qui recouvre le port USB et le port microSD a vraiment l’air fragile, c’est un peu dommage.

Autonomie

Cowon annonce une autonomie de 11h en vidéo et 64h en audio, je dois franchement avouer que je n’ai pas compté l’autonomie à la minute près cette fois-ci tellement celle-ci est devenue importante ! Mais je peux vous donner l’utilisation que j’en ai faite et combien de temps le baladeur a tenu…

_1070539

J’ai sur mon J3 un peu de tout comme fichiers audio (Flac, Ogg et MP3 encodés à différents bitrates) ainsi que de nombreux fichiers vidéo non réencodés. Je signal par contre que l’icône de la batterie a un comportement assez étrange (passage parfois de 50% à 10% en quelques secondes) qui j’espère sera réglé dans la prochaine mise à jour du firmware.

Si je me base sur une utilisation en visionnant uniquement des vidéos (épisodes de séries et films) j’arrive à tenir dans les 8h30, mais je rappelle qu’il s’agit de vidéos non réencodées et que certaines utilisent même des sous-titres séparés.

En ce qui concerne l’audio, c’est encore plus impressionnant, car je n’ai pas rechargé le baladeur durant une semaine entière (écoute de la musique toute la journée avec ce dernier (5/6/7h)), ce qui doit facilement faire dans les 55h, c’est tout simplement impressionnant.

Il faut environ 3h pour une charge complète via USB.

Conclusion

_1070613

Vous l’aurez compris, le Cowon J3 est sans aucun doute le meilleur baladeur audio du moment, mais aussi le plus complet. Si vous avez déjà un S9, le passage vers ce nouveau modèle ne semble pas obligatoire à moins de manquer d’espace, par contre, si vous êtes un nouvel utilisateur et que vous souhaitez profiter pleinement de votre musique (et de vos vidéos), l’achat de ce J3 s’impose, malgré son prix un peu élevé pour le moment.

Galerie photo complète