Test

Impressions : New Super Mario Bros. Mii

Par Rédacteur Invité le

Le seul véritable soft Wii U présenté lors de l’E3 2011 fut étonnamment classique. Et pour cause : il s’agissait de New Super Mario Bros. Mii, soit le nouvel épisode 2D des aventures du plombier de Nintendo. Sans aller jusqu’à le qualifier d’épisode de trop, on en serait presque à se demander s’il sera capable d’amener un semblant de vent de fraîcheur…

On a tout d’abord eu droit à un excellentissime New Super Mario Bros. sur DS, puis à un New Super Mario Bros. Wii sur Wii. Alors, quoi de plus logique que de voir annoncé un New Super Mario Bros. Mii sur la future Wii U ? Je vous le demande ! Reste tout de même que ce nouvel épisode, offrant évidemment son lot de niveaux fraîchement développés, ne semble pour l’instant en mesure d’aligner qu’une suite de nouveautés assez restreinte. Parmi celles-ci, citons la possibilité de jouer jusqu’à 4 joueurs sur le même écran en utilisant son propre Mii. On aura déjà vu plus excitant… Mais son intérêt semble se trouver autre part. Grâce à la Wii U, et à son pad, pour tout vous dire, puisque ce dernier vous permettra d’apprécier le jeu où bon vous semble, du fait de son écran 6.2″ intégré. Et de ce côté là, on avoue ne pas trouver grand chose à redire. L’écran, d’excellente facture, arbore un contraste tout à fait honorable, et la disposition de ses touches permet de réaliser des prouesses sans à avoir à se traîner une quelconque période d’adaptation. Utilisé en tant que pad classique, le pad de la Wii U, et plus précisément son écran, vous donnera l’occasion de gérer vos power-up (champignon, etc.), et de les utiliser à n’importe quel moment, dans n’importe quel niveau. Si la soupe que Nintendo devrait nous servir semble destinée à dégager un goût loin d’être inconnu, le fait de pouvoir l’apprécier où bon nous semble (mais pour combien de temps, la question de l’autonomie du pad de la console n’ayant toujours pas été élucidée) devrait toutefois convaincre sans trop de mal les aficionados du père Mario. Pour autant, vous ne m’enlèverez pas de l’idée qu’on a de grandes chances de se trouver là face à une « suite » un peu trop classique dans son ensemble…

Le seul véritable soft Wii U présenté lors de l’E3 2011 fut étonnamment classique. Et pour cause : il s’agissait de New Super Mario Bros. Mii, soit le nouvel épisode 2D des aventures du plombier de Nintendo. Sans aller jusqu’à le qualifier d’épisode de trop, on en serait presque à se demander s’il sera capable d’amener un semblant de vent de fraîcheur…

On a tout d’abord eu droit à un excellentissime New Super Mario Bros. sur DS, puis à un New Super Mario Bros. Wii sur Wii. Alors, quoi de plus logique que de voir annoncé un New Super Mario Bros. Mii sur la future Wii U ? Je vous le demande ! Reste tout de même que ce nouvel épisode, offrant évidemment son lot de niveaux fraîchement développés, ne semble pour l’instant en mesure d’aligner qu’une suite de nouveautés assez restreinte. Parmi celles-ci, citons la possibilité de jouer jusqu’à 4 joueurs sur le même écran en utilisant son propre Mii. On aura déjà vu plus excitant… Mais son intérêt semble se trouver autre part. Grâce à la Wii U, et à son pad, pour tout vous dire, puisque ce dernier vous permettra d’apprécier le jeu où bon vous semble, du fait de son écran 6.2″ intégré. Et de ce côté là, on avoue ne pas trouver grand chose à redire. L’écran, d’excellente facture, arbore un contraste tout à fait honorable, et la disposition de ses touches permet de réaliser des prouesses sans à avoir à se traîner une quelconque période d’adaptation. Utilisé en tant que pad classique, le pad de la Wii U, et plus précisément son écran, vous donnera l’occasion de gérer vos power-up (champignon, etc.), et de les utiliser à n’importe quel moment, dans n’importe quel niveau. Si la soupe que Nintendo devrait nous servir semble destinée à dégager un goût loin d’être inconnu, le fait de pouvoir l’apprécier où bon nous semble (mais pour combien de temps, la question de l’autonomie du pad de la console n’ayant toujours pas été élucidée) devrait toutefois convaincre sans trop de mal les aficionados du père Mario. Pour autant, vous ne m’enlèverez pas de l’idée qu’on a de grandes chances de se trouver là face à une « suite » un peu trop classique dans son ensemble…