Test

Mini test : Windows 10 Mobile et Continuum

Conclusion

Microsoft

Par Djenuwine le

Ah Microsoft pourquoi ? Pourquoi ne pas finir le boulot avant de proposer tes créations, pourquoi ?

W10M est un bon système, différent, fluide, agréable. Mais derrière tous les efforts de Crosoft, rien ne se passe. Des efforts entachés par d’éternels départs à zéro. WP 7, puis WP8, puis WP8.1. Et maintenant WP10m. Tu m’étonnes que les développeurs abandonnent. Du coup, le store déjà pauvre peine à contenir les espoirs d’utilisateurs qui préfèrent renoncer.

« Oui mais on a tout ce qu’il nous faut ! » crieront les fans.

Sérieusement ? Tout ? De quoi parle-t-on au juste ? De la Suite Office, également disponible sur les autres OS ? De Facebook ou Twitter dont on peine à obtenir les dernières MAJ ? De toutes ces applications qu’on ne peut plus télécharger, car non compatibles ? D’un Outlook bordélique et rempli de bugs ?

La faute n’est pas entièrement imputable à Microsoft. La firme n’avait pas d’autres choix. Dans sa volonté de bâtir un système uniforme et multiplateforme, ce nouveau départ était inévitable. Dommage qu’il soit lancé dans la précipitation, car derrière quelques bugs de jeunesse, qui au passage ne sont pas si graves, se cache un véritable potentiel. W10 mobile c’est un peu ce gamin, en cours, dont le prof disait : « il a un fort potentiel, mais… » Mais… Si ce potentiel n’est pas transformé, il va se manger le mur. Pour Windows c’est pareil. Les utilisateurs ont perdu patience, et une attente de 5 années n’est plus une attente.

Continuum ? Pareil ! Un fort potentiel pour un système vraiment cool. Mais pour le moment, c’est une coquille vide. Les applications compatibles devraient arriver. Mais quand ? Là encore, on est loin des autres OS dont les MAJ des applications sont disponibles, le plus souvent, dès l’arrivée des nouvelles versions des systèmes.

« On doit acheter, attendre et espérer au lieu d’ouvrir et profiter. »

Espérer que ce système soit exploité. Pour le moment, on ne peut y brancher qu’un clavier et une souris pour accéder à quelques jeux dont on se fiche totalement, profiter de la Suite Office, mater un film et surfer. Pourtant l’idée d’exploiter un deuxième écran totalement indépendant de celui du mobile et offrant un véritable espace de travail est tellement intéressante ! On peut néanmoins espérer que cette polyvalence du système, et son étendue sur des millions de machines motiveront les développeurs à enrichir le catalogue, mais surtout, à le tenir à jour.

On termine cependant sur une note encourageante, car en mettant les soucis de jeunesse de côté, je dois avouer que cela faisait un moment que je rêvais d’un système du genre. Les écrans abondent dans nos demeures. Des écrans qui n’en sont pas. Ce sont des tablettes, des PC, des objets high-tech se périmant plus rapidement que la laitue abandonnée dans le caniveau, après un marché estival. Ce dock Continuum propose de remplacer tout cet ensemble. Le PC a deux usages aujourd’hui. L’un consiste à travailler et/ou jouer. Les machines se doivent d’être puissantes et nécessitent des architectures complexes et définies (et encore, ça dépend du boulot). L’autre en revanche est de l’ordre du loisir ou de l’utilitaire. Un truc à imprimer, une déclaration d’impôts à faire, un cadeau à acheter, etc. Cet usage est en partie réalisable sur mobile. Mais souvent, c’est justement ce besoin de séparer le mobile de son PC que l’on désire. C’est en ça que le dock est intéressant. Ajoutez l’évolution impressionnante des puissances des mobiles (dont la majorité aujourd’hui tourne mieux que les machines entrée de gamme à 499€ que l’on trouve dans les rayons) et vous obtiendrez l’ordinateur du futur. Ajoutez la Surface Pro pour bosser un peu partout, et vous avez un système mobile complet. Système qui, grâce aux applications universelles, peut offrir une large palette de possibilités tout en restant simple. On attend juste que cette théorie se concrétise à 100%, ce qui n’est toujours pas le cas, n’en déplaise aux fans de la marque.

Notre avis

Beau, fun, innovant, particulier, différent, mais vide et inachevé. Voilà ce qui sort de cette prise en mains, ou de ce mini test. On apprécie l'interface et les nouveautés. Les différentes mises à jour ont quelque peu atténué la moue que l'on faisait lors des bugs de jeunesse (dont certains persistent). En revanche, le désespoir d'un Store vide nous bloque totalement. Avoir une belle voiture neuve sans le permis pour la conduire, c'est ce que l'on ressent devant le dock Continuum pour le moment.
La note tient compte du système trop perfectible pour le moment et du store actuel (et surtout des applications compatibles avec le dock continuum) bien trop vide. Elle sera revue à la hausse lorsque Windows Mobile 10 sera enfin stable et le store un minimum rempli.

6 / 10