Test

MWC 2018 : On a pu prendre en main le ZTE Axon M, le smartphone pliable à deux écrans

Smartphone

Par Gaël Weiss le

Le constructeur chinois ZTE n’a peut-être pas l’actualité la plus trépidante qui soit actuellement mais il présente cette année, au MWC, un appareil ô combien atypique : l’Axon M. Ce smartphone possède une particularité unique : il dispose de deux écrans reliés par une charnière. Après l’avoir pris en main, je ne suis toujours pas certain que ce soit un smartphone vraiment utilisable au quotidien, mais c’est en tout un cas un appareil unique.

La recette de l’Axon M est finalement assez simple. Prenez un smartphone de 5,2 pouces tout ce qu’il y a de plus classique. Greffez-lui ensuite un second écran de 5,2 pouces sur la tranche droite. Optimisez un peu le logiciel, ajoutez une charnière et vous avez entre les mains l’étrange appareil de ZTE.

Que vaut un smartphone auquel on a ajouté un deuxième écran tenu par une charnière. A ma grande surprise, l’appareil m’a semblé beaucoup moins fragile que ce que je craignais. Quand le téléphone est plié, il ressemble à un (gros) smartphone classique, avec un bel écran et des contours brillant. Lorsque l’on déplie le second écran, ce dernier est maintenu par une solide charnière qui vient “claquer” lorsqu’elle arrive en bout de course. Evidemment, au milieu se trouve une grosse démarcation physique que l’on sent à chaque fois que l’on passe les doigts. Ce n’est pas très beau au final, mais c’est le prix à payer pour disposer d’une telle originalité.

 

Il faut d’ailleurs noter que ce téléphone n’a pas vraiment de dos. Une fois déplié, l’arrière contient une coque en plastique criblée de protubérances qui ne favorisent pas vraiment une bonne prise en main. Et il n’y a pas non plus d’appareil photo dorsal. Il faut se contenter des caméras frontales présents sur les deux écrans.

Est-ce vraiment utile d’avoir un appareil avec deux écrans ? Après avoir joué avec durant une bonne quinzaine de minutes, je n’en suis toujours pas certain. Alors, certes, ZTE a modifié un peu Android pour tirer parti de ces deux affichages. La barre de navigation d’Android – celle qui contient les boutons Home, Retour et Multitâche – dispose d’un bouton supplémentaire en forme de M. Un clic sur ce bouton permet de gérer l’affichage sur les deux écrans : affichage sur l’écran de gauche uniquement, affichage différencié sur les deux écrans, affichage étendu sur les deux écrans ou affichage identique sur les deux écrans.

L’idée, évidemment, c’est de pouvoir transformer son téléphone en tablette quand les deux écrans sont dépliés ou pour faire plusieurs choses en même temps quand les deux écrans affichent deux choses différentes.On peut ainsi avoir Clash Royale sur l’écran de gauche et son application de messagerie ou Chrome sur l’écran de droite. Je ne sais pas si c’est vraiment pratique, mais en cela donne une petite idée de ce que nous préparent les constructeurs de smartphones quand ils auront des smartphones avec des écrans souples et pliants.

Aussi original que puisse être ce téléphone, je me pose encore vraiment la question de son utilité. Qui achèterait un smartphone avec deux écrans comme cela ? Avec l’arrivée des affichages 18:9, Android permet maintenant d’afficher plusieurs applications en même temps sur l’écran. Reste le mode tablette, qui, je dois bien l’admettre, rend la lecture vraiment plus confortable. A condition d’oublier cette vilaine rainure au milieu. Le ZTE Axon est sûrement un précurseur, mais il a trop de défaut pour vraiment convaincre. Encore plus quand on sait que son prix avoisine les 700 dollars.

Pour les quelques intéressés, sachez que l’Axon M n’est vendu qu’aux Etats-Unis et en Asie. Il ne sortira probablement jamais en France.