Test

[Test] Nvidia Shield TV (2019), toujours au Top

Notre avis
9 / 10
Android

Par Anh Phan le

Nvidia a officialisé sa nouvelle Shield TV 2019 il y a deux semaines. On l’a testée, voilà ce qu’on en pense.

Les box Android ne sont sans doute pas les produits qui se mettent le plus souvent à jour, à part peut-être chez Amazon. Pourquoi ? Tout simplement parce que ça reste des produits avec des besoins bien définis et qui n’évoluent pas tant que cela avec le temps. C’est le cas avec la Shield TV de Nvidia puisque le dernier modèle remonte à 2017 déjà. Il y a donc deux semaines, Nvidia a officialisé sa nouvelle Shield TV qui garde le même nom mais nous, on sait que c’est la version 2019. Comment ? Parce qu’on est des Geeks déjà mais surtout, la nouvelle console arbore un design complètement différent.

NVIDIA Shield TV
  • Le dernier processeur Nvidia Tegra x1+ rend le shield 25 % plus rapide que la génération précédente.
  • Réalisez la vidéo HD 4K avec la puissance de l'ia.Une vidéo améliorée à 4k plus claire en temps réel
  • Recherchez des films, des programmes, contrôlez votre lecture, la télévision, la lumière et bien plus encore.
  • Transformez votre SHIELD TV en PC de gaming avec des centaines de titres. Stockez dans le cloud, jouez avec d'autres amis sur des ordinateurs portables, PC de bureau, etc. avec GeForce NOW.
  • La fusion de l'image Dolby Vision HDR et du son Dolby Atmos sound transforme votre TV en une machine de divertissement.

Nouveau design de la Shield TV

En effet, selon Nvidia, on parle d’un design tout en continuité, non pas avec ses prédécesseurs mais avec le câble d’alimentation puisque oui, la Shield TV (2019) se présente comme un cylindre noir. Rien d’extravagant donc puisque d’un côté du cylindre, on retrouve le branchement du câble d’alimentation, un port Ethernet ainsi qu’un bouton d’alimentation et de l’autre côté un port HDMI et un port MicroSD et un port Micro-USB. Voilà, rien d’autre. En gros, la nouvelle console d’Nvidia se veut la plus discrète possible et pour le coup, c’est réussi puisqu’elle se fait dans la continuité du câble d’alimentation et du câble HDMI. Bien évidemment, la Shield TV (2019) vous propose aussi du WiFi ac ainsi qu’un port mémoire MicroSD si vous avez besoin de mémoire supplémentaire. A noter que la Shield peut se mettre en veille pour être réveillée par la télécommande ou s’éteindre complètement. Le hic dans ce dernier cas, c’est qu’il faut accéder au bouton physique pour rallumer la Shield TV (2019).

Techniquement

La Shield TV (2019) tourne sinon sous Android 9 et intègre un SoC maison, le Tegra X1+, une version optimisée et plus puissante que le Tegra X1 qui équipait les précédentes Shield TV. En termes de performances, c’est super fluide comme on peut s’en douter. Les contenus 4K s’affichent sans saccade, pour notre plus grand plaisir. Ceux qui avaient déjà une des deux précédentes Shield TV vont nous dire que cela se faisait déjà. Et pour le coup, c’est vrai. Le Tegra X1+ se différencie cependant aussi avec l’intégration d’une IA (sur trois niveaux) pour gérer le sur-échantillonnage (upscaling) quand le contenu n’est pas natif 4K. Ainsi, c’est sur le contenu en 1080p sur une TV 4K qu’on verra la différence avec les précédentes modèles (il y a même un outil pour voir l’avant et l’après d’une vidéo en même temps). D’ailleurs, en parlant d’upscaling, il ne s’activera qu’en présence d’un écran 4K. A noter enfin que la Shield TV (2019) supporte quasiment tous les codecs sur le marché ! Pour toutes les caractéristiques techniques, on vous redirige vers l’annonce ICI.

Un très bon produit parfait pour jouer, regarder de films 4K pendant de nombreuses heures sans aucun souci. Attention cependant à faire des pauses de temps en temps sinon cela pourra rapidement faire mal au yeux si l’on est trop proche ou si l’on ne n’utilise pas de lunettes anti lumière bleue.

 

La télécommande qui justifie tout

Autre très grosse nouveauté, c’est la nouvelle télécommande (disponible aussi en achat séparé pour les précédentes Shield TV). Et là, c’est un énorme pas en avant. En effet, les précédentes télécommandes étaient plates et avaient une tendance à se perdre dans les méandres du canapé. La première avait une bonne autonomie mais une batterie intégrée et devenait donc inutilisable quand la batterie ne répondait plus. La seconde utilisait des piles plates, plus faciles à remplacer mais avec une autonomie dérisoire pour une télécommande. La nouvelle télécommande fonctionne avec deux piles AAA et Nvidia nous promet une autonomie digne d’une vraie télécommande.

La nouvelle télécommande propose donc un nouveau design sous la forme d’un  cylindre triangulaire (je ne connais pas le terme exact) et le premier avantage est qu’il ne se perdra pas sous les coussins. Les boutons sont maintenant physiques et non plus physiques et sensitifs, et surtout, chaque fonction est liée à un bouton, ce qui rend la navigation des plus faciles et intuitives. On ne peut pas le louper, comme sur les TV, la télécommande de Nvidia embarque un gros bouton « Netflix » qui permet de lancer le service de vidéos d’un simple clic. Pratique pour les utilisateurs de Netflix. A noter enfin que la télécommande peut tenir debout, ce n’est pas grand chose en soi mais c’est pratique par moment. Et pour finir, on retrouve le bouton pour lancer Google Assistant (ou Alexa qui est désormais supportée).

Android TV et GeForce Now

Concernant Android TV, il n’y a pas grand chose à dire en soi, l’expérience utilisateur n’a pas spécialement évolué depuis quelques années. On retrouve ainsi toutes nos applications multimédias comme Amazon Prime Video, Youtube, Netflix, Molotov, OCS, de l’IPTV, etc. Vous trouverez forcément votre bonheur dans le Google Play Store. Mais ce n’est pas tout, on parle de Nvidia ici donc on trouvera aussi l’application Nvidia Games qui vous permettra de lancer n’importe quel jeu depuis votre PC par exemple (sur un même réseau local) mais aussi d’accéder au service de jeux en cloud, Nvidia GeForce Now, toujours en Beta depuis des années. D’ailleurs, on rêve d’un client Shadow sur les Shield TV de Nvidia. Toujours est-il que la console n’est plus livrée avec la manette Shield puisque c’est désormais compatible avec toutes les manettes classiques du marché comme celle de la PS4 ou celle de la Xbox.

NVIDIA Shield TV
  • Le dernier processeur Nvidia Tegra x1+ rend le shield 25 % plus rapide que la génération précédente.
  • Réalisez la vidéo HD 4K avec la puissance de l'ia.Une vidéo améliorée à 4k plus claire en temps réel
  • Recherchez des films, des programmes, contrôlez votre lecture, la télévision, la lumière et bien plus encore.
  • Transformez votre SHIELD TV en PC de gaming avec des centaines de titres. Stockez dans le cloud, jouez avec d'autres amis sur des ordinateurs portables, PC de bureau, etc. avec GeForce NOW.
  • La fusion de l'image Dolby Vision HDR et du son Dolby Atmos sound transforme votre TV en une machine de divertissement.

Galerie

Notre avis

La Nvidia Shield TV (2019) ne révolutionne pas le marché des box Android. Elle n’est pas la plus accessible mais c’est sans aucun doute la plus puissante de toutes. La nouvelle télécommande est très pratique et joue beaucoup dans l’excellente expérience utilisateur de cette Shield TV. On regrette peut-être le stockage limité par défaut mais à l’heure du streaming, ce défaut passe inaperçu au quotidien.

9 / 10
Les plus
Les moins
  • Télécommande
  • Performances et Codecs
  • Design
  • Upscaling
  • Mémoire interne
  • Pas de port USB