Test

Test : Super Princess Peach (Nintendo DS)

Par Anh Phan le

Dans le monde de Mario, il ne se passe pas un jour sans que Bowser décide de faire quelque chose de malsain et sa dernière a été de voler le sceptre des émotions qui lui a permis de capturer (enfin !!!) Mario et Luigi et semer la pagaille dans le royaume Champi. Oui, oui, pour […]

Dans le monde de Mario, il ne se passe pas un jour sans que Bowser décide de faire quelque chose de malsain et sa dernière a été de voler le sceptre des émotions qui lui a permis de capturer (enfin !!!) Mario et Luigi et semer la pagaille dans le royaume Champi. Oui, oui, pour une fois, ce n’est pas la Princesse blonde aux yeux bleux qui se fait kidnapper. C’est d’ailleurs cette dernière qui est le dernier espoir du royaume. Oui, la Princesse Peach va partir à  la rescousse de Mario et Luigi sur l’àŽle des émotions.

Pour cela, Peach aura une ombrelle qui lui servira d’arme mais aussi de bateau, de parachutes, etc… Mais surtout, elle aura ses émotions (caprices ? 😛 ) qui dévoilera des capacités bien spécifiques. Donc en plus de pouvoir taper avec son ombrelle magique, elle pourra se mettre en colère, ce qui va créer une aura de feu qui va lui permettre de mettre le feu aux ennemis mais aussi à  certains obstacles. Elle pourra aussi se mettre à  pleurer, ce qui lui permettra de verser des trombes d’eau sur les ennemis et autres. Elle pourra être heureuse, ce qui lui permettra de se transformer en véritable tornade ou voler. Et enfin, elle pourra se concentrer (si si !) et regagner peu à  peu ses points de vie.

Evidemment, tout cela n’est pas à  volonté et dépendra de votre barre d’émotions qui se rechargera avec des crystaux bleus ou plus simplement en mangeant vos ennemis avec votre ombrelle. Ces émotions s’activent à  l’aide de l’écran tactile, l’avantage, c’est que vous pouvez utiliser votre pouce pour le jeu et n’êtes donc pas obliger de sortir le stylet.

Le jeu se déroule de la manière d’un jeu de plateau tout ce qu’il y a de plus classique mais avec la magie Nintendo ! Oui, c’est du Nintendo donc accrocheur, avec une prise en main simple mais précise, avec des mondes bien détaillés et variés. On retrouve avec plaisir tout ce qui a fait le succès des Mario. Et qui dit Mario dit forcément piècettes et Peach ne déroge pas à  la règle puisque la demoiselle devra récupérer un max de pièce afin d’améliorer ses capacités mais aussi débloquer de nombreux bonus comme des puzzles, des mini-jeux, etc …

Mais la DS n’est pas exploité ? Enfin, dans les stages de bases non mais dans le niveau pour accéder aux boss de fin de niveaux, il va vous falloir vous servir de l’écran tactile à  fond comme la pluie de météorites qui tombe sur Peach et dans laquelle, grà¢ce à  votre stylet, vous allez devoir détruire toutes les météorites !

Graphismes : De la 2D bien classique aux couleurs pastelsBen c’est du texte.

Animation : Sans accroc

Jouabilité : La princesse répond au doigt et à  l’oeil, du Nintendo à  l’état pur.

Durée de vie : S’adressant avant tout aux enfants et aux débutants, le jeu n’est pas difficile, on y reviendra cependant pour débloquer tous les bonus de chaque niveau.

Son : Du typique Mario, on n’aime ou on n’aime pas mais c’est mignon sans jamais casser les oreilles.

Conclusion :Le jeu est tout en 2D et classique, même la GBA fait pareil, mais avec l’utilisation de l’écran tactile, la compatibilité avec le Rumble Pack, la nouvelle aventure originale et toute la magie Nintendo, à§a le fait, et on s’y accroche.

Note : 7,5/10

Dans le monde de Mario, il ne se passe pas un jour sans que Bowser décide de faire quelque chose de malsain et sa dernière a été de voler le sceptre des émotions qui lui a permis de capturer (enfin !!!) Mario et Luigi et semer la pagaille dans le royaume Champi. Oui, oui, pour une fois, ce n’est pas la Princesse blonde aux yeux bleux qui se fait kidnapper. C’est d’ailleurs cette dernière qui est le dernier espoir du royaume. Oui, la Princesse Peach va partir à  la rescousse de Mario et Luigi sur l’àŽle des émotions.

Pour cela, Peach aura une ombrelle qui lui servira d’arme mais aussi de bateau, de parachutes, etc… Mais surtout, elle aura ses émotions (caprices ? 😛 ) qui dévoilera des capacités bien spécifiques. Donc en plus de pouvoir taper avec son ombrelle magique, elle pourra se mettre en colère, ce qui va créer une aura de feu qui va lui permettre de mettre le feu aux ennemis mais aussi à  certains obstacles. Elle pourra aussi se mettre à  pleurer, ce qui lui permettra de verser des trombes d’eau sur les ennemis et autres. Elle pourra être heureuse, ce qui lui permettra de se transformer en véritable tornade ou voler. Et enfin, elle pourra se concentrer (si si !) et regagner peu à  peu ses points de vie.

Evidemment, tout cela n’est pas à  volonté et dépendra de votre barre d’émotions qui se rechargera avec des crystaux bleus ou plus simplement en mangeant vos ennemis avec votre ombrelle. Ces émotions s’activent à  l’aide de l’écran tactile, l’avantage, c’est que vous pouvez utiliser votre pouce pour le jeu et n’êtes donc pas obliger de sortir le stylet.

Le jeu se déroule de la manière d’un jeu de plateau tout ce qu’il y a de plus classique mais avec la magie Nintendo ! Oui, c’est du Nintendo donc accrocheur, avec une prise en main simple mais précise, avec des mondes bien détaillés et variés. On retrouve avec plaisir tout ce qui a fait le succès des Mario. Et qui dit Mario dit forcément piècettes et Peach ne déroge pas à  la règle puisque la demoiselle devra récupérer un max de pièce afin d’améliorer ses capacités mais aussi débloquer de nombreux bonus comme des puzzles, des mini-jeux, etc …

Mais la DS n’est pas exploité ? Enfin, dans les stages de bases non mais dans le niveau pour accéder aux boss de fin de niveaux, il va vous falloir vous servir de l’écran tactile à  fond comme la pluie de météorites qui tombe sur Peach et dans laquelle, grà¢ce à  votre stylet, vous allez devoir détruire toutes les météorites !

Graphismes : De la 2D bien classique aux couleurs pastelsBen c’est du texte.

Animation : Sans accroc

Jouabilité : La princesse répond au doigt et à  l’oeil, du Nintendo à  l’état pur.

Durée de vie : S’adressant avant tout aux enfants et aux débutants, le jeu n’est pas difficile, on y reviendra cependant pour débloquer tous les bonus de chaque niveau.

Son : Du typique Mario, on n’aime ou on n’aime pas mais c’est mignon sans jamais casser les oreilles.

Conclusion :Le jeu est tout en 2D et classique, même la GBA fait pareil, mais avec l’utilisation de l’écran tactile, la compatibilité avec le Rumble Pack, la nouvelle aventure originale et toute la magie Nintendo, à§a le fait, et on s’y accroche.

Note : 7,5/10