Test

Test du BlackBerry Key2, une recette peaufinée

Notre avis
7 / 10
Smartphone

Par Henri le

Un an après la sortie du KeyOne, dont les ventes furent encourageantes, TCL a décidé de continuer dans cette voie avec un appareil encore plus abouti. Assez pour intéresser d’autre personnes que les fans ?

« S’adapter ou mourir ». Une rengaine que tous les géants de la tech connaissent, mais que BlackBerry a pu expérimenter. Engagée dans un partenariat de licence avec TCL depuis 2016, l’entreprise a intelligemment transféré son activité principale vers le développement de logiciel et le transfert de données.

Mais conscient du glorieux héritage de la marque, le géant chinois n’a jamais abandonné l’idée de sortir des smartphones affublés du célèbre logo de la mûre. C’est d’ailleurs dans cette optique que le Blackberry KeyOne est sorti lors du mois de mai 2016. Avec son design résolument original, ses belles finitions et son clavier physique, il a tenté de viser son éternel cœur de cible : mon père les professionnels.

Un essai plutôt transformé, bien que ses chiffres de ventes soient loin d’égaler les ténors de l’industrie. TCL a donc décidé de concevoir une version améliorée de ce dernier, simplement nommé BlackBerry Key2. Ce nouveau modèle proposé à 650 euros apporte-t-il assez de nouveautés pour laisser l’ancien au placard, ou simplement franchir le pas ?