Test

Test : Circle Pad Pro (3DS)

Par Anh Phan le

Alors que les rumeurs autour d’une nouvelle 3DS avec un second stick analogique continuent leur petite vie sur l’interweb mondial, c’est avec la sortie de Resident Evil: Revelations que Nintendo a aussi sortit son nouvel accessoire pour sa console portable 3D, la Circle Pad Pro, dévoilé lors de la GamesCon 2011 en août dernier.

Pour ceux qui n’auraient pas tout suivi, le Circle Pad Pro est un accessoire qui se place sous la 3DS et qui communique via cette dernière par infrarouge. Si si, sur la tranche haute de la 3DS, vous avez un port infrarouge et il va servir, enfin ! Dans tous les cas, comme vous vous en doutez, il faudra l’alimenter puisqu’il n’y a pas de câble entre l’accessoire et la console portable de Nintendo. Le Circle Pad Pro s’alimente via une petite pile AAA et non via la 3DS. Du coup, on aurait pu craindre le stress de changer de pile, surtout que c’est une trappe à vis, mais rassurez-vous, la firme japonaise annonce une autonomie de 480h de jeux, ce qui devrait vous permettre de passer 20j de jeux vidéo non-stop. Et puis une pile AAA, ce n’est pas la mort.

La découverte

Quand on découvre l’accessoire pour la première fois, c’est un peu le choc. C’est gros et c’est même plus gros que prévu. En fait, avec les photos officielles, on ne réalise pas à quel point c’est épais, si bien que la PS Vita devient plus portable que le combo 3DS+Circle Pad Pro. Nintendo avait réussi à faire en sorte que la 3DS soit de la même taille, en gros, qu’une DSi assurant ainsi le fait qu’elle soit vraiment portable. Avec le Circle Pad Pro, la 3DS passe dans la catégorie des consoles transportables. Fini la console dans la poche, ça se passera avec un sac maintenant.
Du côté physique, le Circle Pad Pro englobe la 3DS si bien que certaines fonctions comme le WiFi, le port cartouche et même le stylet ne seront plus accessibles. Il vous faudra donc enlever l’accessoire pour sortir le stylet et de même pour le ranger ! Une fois revêtue de l’accessoire, vous n’aurez plus accès qu’au bouton de volume et aux boutons de jeux. Dans l’absolu, ce n’est pas gênant en soi puisqu’on utilisera l’accessoire en connaissance de cause, mais pour ceux qui souhaitent laisser l’accessoire sur la 3DS 24/24, ça pourra gêner. La communication entre l’accessoire et la console se fait sans qu’on ait besoin de ne rien faire, il suffit de préciser dans le jeu qu’on a l’accessoire pour que tout s’active.

Dans les regrets, puisque le Circle Pad Pro est si gros, j’aurais aimé que la firme de Kyoto nous propose une version avec une batterie externe pour booster l’autonomie de la console par exemple. Certes, cela n’aurait pas été le même prix, mais je ne pense pas que ça n’aurait pas gêné ceux qui vont acquérir l’accessoire. On aurait aimé également que Nintendo propose plusieurs coloris pour aller avec chacune des couleurs des 3DS actuellement disponibles. Mais ce n’est pas à l’ordre du jour. Inutile de vous dire que la firme de Kyoto y pensera tôt ou tard.

Pour en revenir à l’accessoire en lui-mêm, il vous propose, en plus de la trappe à pile ou du port infrarouge, le second stick analogique, un nouveau bouton R (celui de la console devenant difficilement accessible) et deux nouvelles gâchettes ZL et ZR. Pour la prise en main, elle est bien meilleure maintenant et tout tombe dans la main, c’est confortable. Pour ceux qui trouvait la 3DS trop petite en main, dites-vous que c’est n’est plus le cas, forcément. On pourra reprocher des boutons A, B, X, Y un peu trop au centre de la prise en main par rapport à une manette de console de salon, mais c’est vraiment pour chipoter.

Avec ou Sans

Pour l’instant, seul Resident Evil: Revelations (RER) prend en compte l’accessoire et j’ose espérer que Nintendo et les éditeurs tiers proposeront quoiqu’il arrive une compatibilité avec l’accessoire, surtout qu’en dehors du second stick analogique, les gâchettes peuvent s’avérer utile comme dans un … FIFA par exemple 😛 Les prochains jeux à utiliser l’accessoire seront Metal Gear Solid: Snake Eater 3D, Monster Hunter Tri 3G, Kingdom Hearts 3D ou encore Kid Icarus: Uprising.
Pour en revenir à RER, je ne jouais pas spécialement au jeu à cause de cette jouabilité qui laissait à désirer. Le fait de devoir être un poulpe sur sa 3DS sans Circle Pad Pro pour pouvoir viser et se déplacer dans le jeu a eu raison de moi.
Mais, oui, mais depuis une petite dizaine de jours, je redécouvre le jeu et c’est grâce à ce Circle Pad Pro à 20€. Maintenant que j’ai goûté à l’accessoire, je ne pourrai plus jouer à RER sans. C’est bête, surtout que j’aurais aimé pouvoir jouer à RER partout, mais le gain de plaisir est tel que je ne me vois pas jouer sans ou alors au sacrifice d’un certain plaisir de jeu. Du coup, si vous ne souhaitez pas dépenser 20€ dans cet accessoire, ne l’essayez pas et contentez-vous de ce dont vous êtes habitués.

Alors, une nouvelle 3DS bientôt ?

Très honnêtement, je ne pense pas. Si Nintendo se précipite sur ce chemin, elle va forcément quelque part diviser son propre marché avec ceux qui ne veulent pas réinvestir et ceux qui sont prêts à changer. Nintendo a donc fait une erreur quelque part avec le design de la 3DS en ignorant l’apport d’un second stick analogique. Certes, elle peut être compensée par l’utilisation de l’écran tactile, mais l’expérience a montré qu’un écran tactile ne remplace pas un stick analogique. On aura donc éventuellement dans un futur proche une 3DS Lite, mais, AMHA, pas de 3DS avec deux sticks analogiques et deux gâchettes supplémentaires dans l’immédiat. Il faudra se contenter du Circle Pad Pro.

En bref

J’étais sceptique au début, mais force est de constater que le Circle Pad Pro est un accessoire utile, surtout si vous avez les jeux qui le supportent. Tout dépendra maintenant de savoir si vous privilégiez le côté nomade ou la jouabilité. À 20€, ce n’est pas donné en soi pour un bout de plastique et c’est le prix de la moitié d’une manette, mais je pense que c’est un investissement qui a ses avantages.


Que signifie cette pastille ?

Alors que les rumeurs autour d’une nouvelle 3DS avec un second stick analogique continuent leur petite vie sur l’interweb mondial, c’est avec la sortie de Resident Evil: Revelations que Nintendo a aussi sortit son nouvel accessoire pour sa console portable 3D, la Circle Pad Pro, dévoilé lors de la GamesCon 2011 en août dernier.

Pour ceux qui n’auraient pas tout suivi, le Circle Pad Pro est un accessoire qui se place sous la 3DS et qui communique via cette dernière par infrarouge. Si si, sur la tranche haute de la 3DS, vous avez un port infrarouge et il va servir, enfin ! Dans tous les cas, comme vous vous en doutez, il faudra l’alimenter puisqu’il n’y a pas de câble entre l’accessoire et la console portable de Nintendo. Le Circle Pad Pro s’alimente via une petite pile AAA et non via la 3DS. Du coup, on aurait pu craindre le stress de changer de pile, surtout que c’est une trappe à vis, mais rassurez-vous, la firme japonaise annonce une autonomie de 480h de jeux, ce qui devrait vous permettre de passer 20j de jeux vidéo non-stop. Et puis une pile AAA, ce n’est pas la mort.

La découverte

Quand on découvre l’accessoire pour la première fois, c’est un peu le choc. C’est gros et c’est même plus gros que prévu. En fait, avec les photos officielles, on ne réalise pas à quel point c’est épais, si bien que la PS Vita devient plus portable que le combo 3DS+Circle Pad Pro. Nintendo avait réussi à faire en sorte que la 3DS soit de la même taille, en gros, qu’une DSi assurant ainsi le fait qu’elle soit vraiment portable. Avec le Circle Pad Pro, la 3DS passe dans la catégorie des consoles transportables. Fini la console dans la poche, ça se passera avec un sac maintenant.
Du côté physique, le Circle Pad Pro englobe la 3DS si bien que certaines fonctions comme le WiFi, le port cartouche et même le stylet ne seront plus accessibles. Il vous faudra donc enlever l’accessoire pour sortir le stylet et de même pour le ranger ! Une fois revêtue de l’accessoire, vous n’aurez plus accès qu’au bouton de volume et aux boutons de jeux. Dans l’absolu, ce n’est pas gênant en soi puisqu’on utilisera l’accessoire en connaissance de cause, mais pour ceux qui souhaitent laisser l’accessoire sur la 3DS 24/24, ça pourra gêner. La communication entre l’accessoire et la console se fait sans qu’on ait besoin de ne rien faire, il suffit de préciser dans le jeu qu’on a l’accessoire pour que tout s’active.

Dans les regrets, puisque le Circle Pad Pro est si gros, j’aurais aimé que la firme de Kyoto nous propose une version avec une batterie externe pour booster l’autonomie de la console par exemple. Certes, cela n’aurait pas été le même prix, mais je ne pense pas que ça n’aurait pas gêné ceux qui vont acquérir l’accessoire. On aurait aimé également que Nintendo propose plusieurs coloris pour aller avec chacune des couleurs des 3DS actuellement disponibles. Mais ce n’est pas à l’ordre du jour. Inutile de vous dire que la firme de Kyoto y pensera tôt ou tard.

Pour en revenir à l’accessoire en lui-mêm, il vous propose, en plus de la trappe à pile ou du port infrarouge, le second stick analogique, un nouveau bouton R (celui de la console devenant difficilement accessible) et deux nouvelles gâchettes ZL et ZR. Pour la prise en main, elle est bien meilleure maintenant et tout tombe dans la main, c’est confortable. Pour ceux qui trouvait la 3DS trop petite en main, dites-vous que c’est n’est plus le cas, forcément. On pourra reprocher des boutons A, B, X, Y un peu trop au centre de la prise en main par rapport à une manette de console de salon, mais c’est vraiment pour chipoter.

Avec ou Sans

Pour l’instant, seul Resident Evil: Revelations (RER) prend en compte l’accessoire et j’ose espérer que Nintendo et les éditeurs tiers proposeront quoiqu’il arrive une compatibilité avec l’accessoire, surtout qu’en dehors du second stick analogique, les gâchettes peuvent s’avérer utile comme dans un … FIFA par exemple 😛 Les prochains jeux à utiliser l’accessoire seront Metal Gear Solid: Snake Eater 3D, Monster Hunter Tri 3G, Kingdom Hearts 3D ou encore Kid Icarus: Uprising.
Pour en revenir à RER, je ne jouais pas spécialement au jeu à cause de cette jouabilité qui laissait à désirer. Le fait de devoir être un poulpe sur sa 3DS sans Circle Pad Pro pour pouvoir viser et se déplacer dans le jeu a eu raison de moi.
Mais, oui, mais depuis une petite dizaine de jours, je redécouvre le jeu et c’est grâce à ce Circle Pad Pro à 20€. Maintenant que j’ai goûté à l’accessoire, je ne pourrai plus jouer à RER sans. C’est bête, surtout que j’aurais aimé pouvoir jouer à RER partout, mais le gain de plaisir est tel que je ne me vois pas jouer sans ou alors au sacrifice d’un certain plaisir de jeu. Du coup, si vous ne souhaitez pas dépenser 20€ dans cet accessoire, ne l’essayez pas et contentez-vous de ce dont vous êtes habitués.

Alors, une nouvelle 3DS bientôt ?

Très honnêtement, je ne pense pas. Si Nintendo se précipite sur ce chemin, elle va forcément quelque part diviser son propre marché avec ceux qui ne veulent pas réinvestir et ceux qui sont prêts à changer. Nintendo a donc fait une erreur quelque part avec le design de la 3DS en ignorant l’apport d’un second stick analogique. Certes, elle peut être compensée par l’utilisation de l’écran tactile, mais l’expérience a montré qu’un écran tactile ne remplace pas un stick analogique. On aura donc éventuellement dans un futur proche une 3DS Lite, mais, AMHA, pas de 3DS avec deux sticks analogiques et deux gâchettes supplémentaires dans l’immédiat. Il faudra se contenter du Circle Pad Pro.

En bref

J’étais sceptique au début, mais force est de constater que le Circle Pad Pro est un accessoire utile, surtout si vous avez les jeux qui le supportent. Tout dépendra maintenant de savoir si vous privilégiez le côté nomade ou la jouabilité. À 20€, ce n’est pas donné en soi pour un bout de plastique et c’est le prix de la moitié d’une manette, mais je pense que c’est un investissement qui a ses avantages.


Que signifie cette pastille ?