Test

[Test] Clustertruck – J’ai même pas une semi-remarque tant ce jeu est bête [PC]

Par Corentin le

Les camions, c’est marrant. Sauter sur des trucs, c’est marrant aussi. Alors je vous laisse imaginer le fun incalculable que représente Clustertruck, où le but principal est de sauter sur des camions lancés en pelotons incontrôlables sur des terrains qui sont faits pour tout sauf accueillir des camions.

clustertruck-2

Ce jeu de TinyBuild (que vous connaissez sûrement pour Punch Club ou pour leurs coups de gueule contre les revendeurs tiers de clefs Steam) repose sur une règle du jeu simple : vous devez passer la ligne d’arrivée de tous les niveaux sans jamais mettre un seul pied au sol. Dans ce titre à la première personne, vous serez donc obligé de faire du surf sur des semi-remorques roulant à tombeau ouvert dans :

– des déserts
– des villes de science-fiction
– des étendues glacées
– des châteaux médiévaux
– d’autres endroits où les camions n’ont rien à faire là.

clustertruck-6

À la manette ou au combo souris/clavier (le premier est plus confortable, mais le deuxième est quand même beaucoup plus efficace), vous serez toujours en quête du prochain camion sur lequel sauter. Parfois pour aller plus vite, parfois pour éviter un énorme élément du décor qui s’apprête à vous tomber dessus, parfois parce que le camion sur lequel vous vous trouvez s’apprête à faire un grand plongeon dans un gouffre et que vous n’avez pas nécessairement très envie de l’y accompagner.

clustertruck-1

La plupart du temps d’ailleurs, vous aurez à faire un saut de l’ange et faire un air control de tous les diables pour retomber sur un des camions qui se trouvent 100 mètres en contrebas. Le jeu vous gratifiera des points si vous parvenez à faire quelques figures, comme rester longtemps dans les airs, ou encore sauter sur un camion lui-même lancé vers les cieux à pleine vitesse.

Outre votre saut, vous pouvez gagner de la hauteur facilement en sautant depuis l’arrière d’un camion, comme si vous vous hissiez d’un seul coup au rebord. En général, vous pouvez même vous élever depuis le flanc d’un des véhicules. À ce niveau-là, la physique est très permissive.

clustertruck-3

[nextpage title= »Quelques petits truc(k)s en plus pour dompter le camion sauvage »]

En finissant des niveaux et en multipliant les « tricks », vous obtiendrez des points échangeables contre des capacités dans un magasin. Chacun y trouvera son bonheur, mais les développeurs ont eu le bon goût de mettre les indispensables à bas prix. Vous pourrez ainsi obtenir le double saut assez rapidement, à moins que vous ne préfériez le grappin ou le dash aérien.

clustertruck-4

Au total, vous ne pourrez équiper que deux pouvoirs à la fois. Un pouvoir aidant aux déplacements, comme ceux cités ci-dessus, et un pouvoir supplémentaire qui peut être aussi varié que la manipulation du temps pour le ralentir, une petite capsule qui fait instantanément apparaître un camion là où vous la jetez ou le pouvoir de geler les camions ce qui aura pour effet immédiat de les arrêter nets. Clin d’œil sympathique, une de ces capacités fait en sorte que les camions de bougent que quand vous bougez. Ça vous dit quelque chose ? Nous aussi. D’ailleurs si cette capacité est activée, les camions seront tous repeints dans un rouge éclatant et la plupart des décors passeront au blanc immaculé.

clustertruck-5

Enfin, notons les petites touches qui font plaisir et qui ne manquent pas. L’éditeur de niveau assez complet permet à tout un chacun de créer son propre niveau plein de camions fous avant de les balancer direct sur le Steam Workshop. Quant à l’intégration Twitch, elle permet au public de voter pour que des éléments perturbateurs viennent mettre un peu d’ambiance de temps à autre : tremblements de terre, camions rebondissants, camions explosifs. Tout un programme.

clustertruck-7

Notre avis

Qu’il est bête ce jeu, mais qu’il est bête ! Mais qu’il est drôle aussi ! Je suis sûr que Clustertruck a été mis au point par deux développeurs éméchés qui se marraient juste à cause d’un jeu du jeu de mots dans le titre. Hormis la part de chance peut-être un poil trop importante dans la réussite des niveaux, on passe un très bon moment avec ce jeu qui cache un design bien plus malin qu’il n’y paraît.

8 / 10