Test

Test flash : Archos 101 Magnus Plus

Android

Par Pierre le

Archos revient avec une nouvelle tablette : La 101 Magnus Plus. Tablette Android et amélioration de la Magnus classique, cette tablette apporte tout ce dont vous avez besoin pour 300 €. Car malgré d’évident défauts, Archos signe là un très bon produit.

Archos est une marque qui parle à nombre d’entre-vous. Il est vrai qu’une certaine tendresse nous envahit lorsqu’on évoque Archos. Le constructeur français nous a en effet ravis pendant l’époque des baladeurs MP3, par exemple. Mais il faut bien avouer que dans le marché mobile, Archos n’a jamais su vraiment briller. Les choses pourraient changer avec ce nouveau produit.

_SAM1302

[nextpage title= »Caractéristiques »]

Côté specs, Archos ne s’est pas fichu de nous. Bon, après, nous ne sommes pas non plus en face d’une bête de course. Néanmoins, les specs proposées se montrent tout à fait correctes et suffisantes pour une tablette à 300 €. Jugez plutôt :

_SAM1283

Ecran : IPS de 10,1 pouces d’une définition de 1920×1080 pixels
Processeur : 4 coeurs Rockchip RK 3288 ARM Cortex A17 cadencé à 1.8 GHz
GPU : Mali T764
RAM : 2 Go
Mémoire : 128 Go extensible via microSD jusqu’à 128 Go
Batterie : 7000 mAh
APN : 5 mégapixels
Camera frontale : 2 mégapixels
Port mini HDMI
Deux ports micro USB
Prise Jack 3,5 mm
Bluetooth 4.0
OS : Android 4.4.4 sans surcouche
Poids : 570 grammes
Dimensions : 240 x 172 x 10 mm

De belles specs, n’est-ce pas ? Archos a fait quelques sacrifices pour nous offrir un produit de qualité à moindre prix. Par exemple, on peut regretter un APN loin d’être le top du top ou les 2 Go de RAM seulement. Néanmoins, ces défauts sont balayés par d’autres qualités, comme la mémoire proposée (128 Go sans carte SD) ou un processeur très correct.

Notons également une connectique plutôt complète. Comme nous allons le voir, cela ne pénalise pas trop le design de la tablette, un petit exploit de la part d’Archos. Bref, vous l’aurez compris, la firme française a fait du bon travail.

_SAM1244

[nextpage title= »Design »]

Archos n’est pas vraiment reconnu pour ses design. En effet, les produits de la marque ont toujours fait un peu « cheap », qu’ils soient bons ou non. Les tablettes Archos, par exemple, n’ont jamais vraiment été belles et il est vrai qu’elles font pâle figure face à la concurrence.

_SAM1289

Néanmoins, il faut noter que la marque française tend à s’améliorer avec les années. Par exemple, dans le domaine de la téléphonie, nous pouvons citer le Diamond. Même si nous sommes encore loin des bijoux de design des produits Apple ou Huawei, par exemple, nous notons une amélioration significative depuis l’année dernière. La Magnus Plus est le parfait exemple de cette progression.

Qu’on se le dise de suite, la tablette n’est pas très belle. Néanmoins, elle n’est pas affreuse non plus. La façade du terminal se montre classique, sans fioritures. Même les hautes parleurs, situés au sommet de l’écran, se montrent très discrets. Sur la tranche supérieure de la machine, nous retrouvons toute la connectique, discrète et bien intégrée au tout. Notons également un bouton d’allumage très discret, mais accessible et réussi sur la tranche droite.

_SAM1257

_SAM1262

Sur la coque arrière, Archos revient avec ses gros sabots et retombe dans ses travers. L’exemple le plus parlant ? Les énormes mentions légales écrites bien en évidence en blanc… sur du noir. Oui, ils sont obligés de les mettre, me direz-vous, mais est-ce une excuse pour les rendre si visibles ? De même, il est inutile de placer les icônes indiquant le son, l’allumage, les connectiques… en blanc sur du noir. Oui, ça aide, mais sans, ça aurait marché aussi.

_SAM1268
_SAM1273

Bref, vous l’aurez compris, nous sommes mi-figues, mi-raisins quant au design de cette tablette. Si Archos s’améliore, il reste quand même des éléments de design qui, disons le honnêtement, sont moches. Dommage.

[nextpage title= »Utilisation »]

Côté utilisation, ça va être rapide. Si vous connaissez Android, vous serez en terrain connu.

Screenshot_2015-08-13-17-42-54

En effet, Archos a encore une fois choisi de ne pas mettre de surcouche sur sa machine. Une bonne chose pour les allergiques aux logiciels constructeurs. Notons que la tablette tourne encore sur Android 4.4.4. La mise à jour vers Lollipop devrait arriver dans les mois qui viennent. Néanmoins, Archos n’a pas encore communiqué là dessus.

Archos apporte tout de même sa touche personnelle avec quelques applications maisons, comme Archos Video, capable de lire tous les fichiers vidéos. De même, les menus paramètres hébergent un onglet nommé Stockage Fusionné Archos. Ce menu vous permet de fusionner la mémoire entre la tablette et la carte microSD, mais aussi de gérer parfaitement votre espace de stockage et d’optimiser la place disponible. Mais le constructeur reste très discret sur sa tablette.

Screenshot_2015-08-13-12-27-15

Notons également que la tablette chauffe un petit peu. Pas énormément, mais tout de même un peu. Même si la chose n’est pas handicapante, il faut tout de même le signaler.

Enfin, la tablette se montre agréable en main avec ses 570 grammes et ses dimensions correctes. Bref, pas grand-chose à dire sur la partie utilisation, qui se montre optimale (aucun ralentissement ni plantage pendant le test) et surtout très classique. Une valeur sûre.

[nextpage title= »Ecran et son »]

Côté écran, Archos fait le travail sans vraiment briller. Nous avons ici du 1080p, ce qui est la norme des tablettes 10 pouces actuelles. Cependant, il faut noter tout de même que l’écran tire légèrement vers le jaune, ce qui se voit vraiment sur une page Google Chrome où le blanc prédomine, par exemple.

_SAM1284

De plus, l’écran semble vraiment « enfoncé » au sein de la tablette. Un défaut présent sur beaucoup d’ardoise « low cost » et qu’aurait pu réellement éviter Archos. C’est vraiment dommage, mais on oublie vite ce petit défaut avec le temps.

Côté son, Archos s’en sort très très bien. La firme française a eu en effet la bonne idée de placer les hauts parleurs sur la façade, juste au dessus de l’écran. Le résultat ? Nous avons donc le son qui vient de face et il est même possible de poser la tablette à plat sur une table tout en continuant à profiter d’un son plus que correct. Bien joué, Archos.

[nextpage title= »Jeux »]

Une tablette est aussi faite pour jouer, vous le savez. Et de ce côté là, c’est un sans faute de la part d’Archos.

Screenshot_2015-08-13-12-33-50

Un processeur quad-core efficace (ARM Cortex A17) et un GPU qui tient la route (Mali T764) vous permettrons d’apprécier tous les jeux disponibles sur le PlayStore, sans aucune limitation. Par exemple, GTA San Andreas tourne comme un charme avec les graphismes au maximum, tout comme Dead Trigger 2.

Screenshot_2015-08-13-12-31-30

Les gros jeux du moment n’ont donc aucun mal à tourner sur la machine. De même, avec une tablette Android, il est tout à fait possible d’apprécier des jeux moins gourmand mais requérant un grand écran, comme Baldur’Gate 2 ou même Fallout Shelter.

Screenshot_2015-08-13-17-23-13

Pas de bugs, pas de plantages pour une expérience sans aucun fausse note. Bref, si l’on met de côté l’écran peu engageant, l’Archos propose une très bonne tablette pour jouer.

[nextpage title= »Autonomie »]

Là encore, Archos fait le travail. Dotée d’une batterie de 7000 mAh, la Magnus Plus se place dans la norme actuelle. En utilisation intensive (jeux, vidéo) la batterie fond comme neige au soleil. Mais si vous vous retenez un petit peu, vous pouvez aisément dépasser la semaine d’utilisation.

_SAM1280

Par exemple, de petites sessions de Fallout Shelter (lancé sept fois 10 minutes par jour) mettra la batterie à rude épreuve, ne lui permettant que de tenir une journée. Lorsque vous jouez à GTA, par exemple, c’est le drame, la batterie perdant la moitié de son autonomie en une heure.

Pas cool.

[nextpage title= »Benchmarks et galerie photo »]

Pour finir, nous allons terminer par la traditionnelle séance de benchmarks ! Allez, tous en coeur : « Oh, grand Seigneur benchmark, donnez-nous vos résultats pour la Archos Magnus Plus ».

Au menu, comme d’habitude, nous avons du Epic Citadel, du 3D Mark et du Antutu.

Screenshot_2015-08-13-11-14-24Screenshot_2015-08-13-11-14-15

Screenshot_2015-08-13-11-22-28

Screenshot_2015-08-13-11-31-24Screenshot_2015-08-13-11-31-34

Et pour finir, voici notre galerie photo :

Notre avis

Avec la 101 Magnus Plus, Archos nous sert sa meilleur tablette. Plombée par d'évident défauts, elle se montre tout de même très agréable en offrant une expérience optimale pour 300 €. Nous saluons encore la volonté du constructeur français de vouloir offrir à ses utilisateurs une expérience Android sans fioritures ni fausses notes. Un des meilleurs rapports qualité prix du marché.

7 / 10