Test

Test : Samsung Galaxy S6 edge+

Android

Par Anh Phan le

C’est en milieu du mois d’août que Samsung a décidé d’officialiser son nouveau Galaxy S6 edge+, et ce, avec le nouveau Galaxy Note 5 qui ne sera pour l’instant pas disponible en Europe.

Toujours est-il que le le Galaxy S6 edge+, celui qui nous intéresse aujourd’hui, reprend tous les bons points de la gamme Galaxy S6 mais avec un écran plus grand. On retrouve ainsi un design des plus réussis, une finition au top et une identité propre aux nouveaux smartphones haut de gamme du constructeur coréen.

samsung-s6-edge-plus-live-01

Les Caractéristiques et le Packaging

Pour rappel sur les caractéristiques, les nouveaux Samsung Galaxy S6 edge+ vous proposent :

– Android 5.1.1 Lollipop
– Surcouche TouchWiz UI
– Ecran Corning Gorilla Glass 4 incurvé
– Dalle Super AMOLED de 5,7″
– Résolution Quad HD de 2560×1440 (518ppp)
– Boîtier finition aluminim sur les tranches et dos en verre
– Processeur 14nm octa-core Exynos 7 (4 x 2,1GHz + 4 x 1,5 GHz)
– 32Go ou 64Go de mémoire interne
– Pas de Port mémoire MicroSD
– 4Go de RAM
– APN rétro-éclairé de 16 Mégapixels
– Flash LED et Autofocus de nouvelle génération
– Objectif grand angle de 28mm avec une ouverture à F/1,9 et stabilisation optique
– Enregistrement de vidéos en Full HD 1080p, HDR et Ultra HD 2160p
– Caméra visio avec un capteur rétro-éclairé de 5 Mégapixels
– Objectif visio avec une ouverture de F/1.9
– Ultra High Quality Audio (UHQ Upscaler, UHQ-BT Codec)
– 3G/3G+, H+, 4G LTE, 4G+ LTE Cat.9
– Port nano-SIM
– WiFi a/b/g/n/ac (2.4GHz et 5GHz)
– Bluetooth 4.1 LE, A-GPS+GLONASS, DNLA, Miracast (WiFi Direct)
– NFC (support de Samsung Pay)
– Port USB 2.0 compatible MHL
– Baromètre, Gyroscope, Accéléromètre
– Capteur de proximité et de luminosité
– Capteur biométrique
– Cardiofréquencemètre et podomètre
– Batterie de 3000 mAh
– Rechargement ultra-rapide en filaire (10 minutes pour 4h d’utilisation moyenne)
– Recharge sans-fil compatible Qi et PMA
– Taille de 154,4×75,8×6,9mm
– Poids de 153g

Je vais un peu me répéter mais comme avec les Galaxy S6 et Galaxy S6 edge, le Galaxy S6 edge+ ne vous propose pas de port MicroSD et de batterie amovible. Très honnêtement, cela reste une perte mais je préfère relativiser sur le fait que ça ne concerne qu’une poignée d’entre nous. La plus grande majorité ne le verra même pas comme des défauts. Il faut rappeler que les nouveaux smartphones de Samsung commence avec une capacité de 32Go, ce qui est plutôt confortable. Alors oui, ça ne contentera pas les Power-Users mais dans l’absolu, c’est assez pour les applications, les photos et la musique. En fonction de vos usages, vous pourrez compléter avec les toutes petites clés USB 2-en-1 qui fonctionnent en toute transparence sur un smartphone Samsung.

samsung-s6-edge-plus-pack-live-01

samsung-s6-edge-plus-pack-live-02

Alors que Samsung avait innové avec un port USB 3.0 sur le Galaxy Note 3, la marque coréenne est revenu à un simple port USB 2.0, plus pratique pour l’instant. On aurait peut-être aimé un port USB Type-C comme sur le OnePlus 2 mais pour l’instant, ce n’est pas encore assez répandu. Côté packaging, vous vous doutez bien que la marque coréenne ne va pas révolutionner le genre. On retrouve ainsi la boîte en carton rectangulaire et sans surprise, on retrouve les éternels câble micro-USB, chargeur USB, des écouteurs/kits mains-libres et les notices d’utilisation pour une première prise en main. Rien de bien original donc.

Pour son prix, ils vous reste quelques jours pour le pré-commander et bénéficier de l’offre avec un casque Bluetooth Samsung Level On d’une valeur de 249€ tout de même. Comptez 749€.

[nextpage title= »Design »]

Pour faire simple, le Samsung Galaxy S6 edge+ n’est autre qu’une homothétie du Galaxy S6 edge. Physiquement, la grosse différence se situe ainsi au niveau de l’écran qui est maintenant de 5,7” contre 5,1”. Comme les deux premiers Galaxy S6, on ne peut pas être indifférent en découvrant le Galaxy S6 edge+. On aime vraiment la nouvelle direction prise par Samsung depuis un an. La finition des Galaxy S6 rivalisent de pair avec les références du marché.

samsung-s6-edge-plus-live-13

samsung-s6-edge-plus-live-18

samsung-s6-edge-plus-live-19

samsung-s6-edge-plus-live-17

Le design est agréable, tout en finesse avec deux faces en verre et un contour en aluminium. Par rapport au Galaxy S6 edge, le contour en aluminium du S6 edge+ est légèrement biseauté sur la tranche du haut et du bas, comme sur les côté du Galaxy S6. Bien évidemment, le Galaxy S6 edge+ vous propose un écran incurvé sur les deux côtés. Comme pour le Galaxy S6 edge, c’est complètement inutile mais ça permet d’avoir un design unique et qui tranche avec tous les autres smartphones concurrents. Le prix à payer est une prise en main plus délicate et plus tranchante. C’est encore plus flagrant avec le Galaxy S6 edge+ qui vous obligera à utiliser votre smartphone avec vos deux mains. Autant, ça pouvait être gênant sur le S6 edge, autant, ça m’a finalement moins gêné avec le S6 edge+. Tout simplement parce que le S6 edge+ fait partie des smartphones XL et comme pour les autres, on utilise forcément un smartphone XL à deux mains ou presque.

samsung-s6-edge-plus-live-11

Le contour en aluminium propose des courbures propres et en adéquation avec le design. Le tout donne un aspect global sobre et très élégant. Le dos en verre est très agréable et comme vous vous en doutez, en dehors de la version blanche, il faudra faire attention aux traces de doigts. On avait en test la version gold et les traces de doigts étaient légion. En main, on reste assez impressionné par le volume relativement contenu du Galaxy S6 edge+ alors qu’on a en main un smartphone XL doté d’un écran de 5,7”, je le rappelle. On a toujours cette impression d’avoir un smartphone fin et compact en main. Pour comparaison, il est plus compact qu’un OnePlus 2 ou un iPhone 6+ par exemple.

samsung-s6-edge-plus-live-20

samsung-s6-edge-plus-live-25

Du côté de la description physique, on retrouve en haut de l’écran le premier haut-parleur avec, à ses côtés, une LED de notification intégrée dans le plastique, la caméra visio avec un capteur de 5 Mégapixels ainsi que les capteurs de proximité et de luminosité. Juste en dessous du haut-parleur se trouve le logo de Samsung. En bas de l’écran se trouvent le bouton physique d’accueil qui intègre le capteur biométrique et les deux boutons sensitifs. Comme pour les précédents Galaxy, on retrouve à gauche le bouton d’application qui permet d’accéder au multi-tâches. Une pression longue permet toutefois de lancer le menu d’option. De l’autre côté se trouve le bouton de retour.

samsung-s6-edge-plus-live-03

Concernant le bouton d’accueil, je vous rappelle qu’il intègre le même capteur biométrique que les précédents Galaxy S6 et vous n’aurez qu’à poser votre doigt pour déverrouiller le smartphone. La configuration a été revue et c’est beaucoup plus fiable que ça ne l’ait été avec les deux autres Galaxy S6. L’utilisation au quotidien se passe sans aucun soucis et vous pourrez enregistrer jusqu’à 4 empreintes. Je regrette toujours qu’il faille saisir un vrai mot de passe pour ignorer la phase d’empreinte pour déverrouiller l’appareil. Au dos, on retrouve l’APN en haut au centre avec, à ses côtés, le flash LED et le cardio-fréquencemètre. Le logo Samsung se trouve au centre du dos. On pourra reprocher le dépassement de l’appareil photo dans le dos. Cela ne m’a pas spécialement gêné mais certains pourront ne pas aimer le fait que le smartphone ne reste pas à plat sur une table.

samsung-s6-edge-plus-live-07

Sur la tranche gauche se trouvent les deux boutons de volumes et du côté de la tranche de droite, on retrouve le bouton de mise sous tension et/ou de veille. Le port nano-SIM se trouve sur la tranche du haut. Le port Infra-Rouge et un premier micro sont sur la tranche du haut et vous trouverez le port jack de 3,5mm, le port Micro-USB, un second micro et le haut-parleur multimédia sur la tranche du bas. Comme vous le remarquerez, le port USB 2.0 n’est pas recouvert et je vous rappelle ainsi que le Galaxy S6 edge+ n’est pas certifié IPx7.

[nextpage title= »Ecran & Son »]

Pour faire simple, l’écran du Galaxy S6 edge+ est celui du Galaxy S6 edge en plus grand. Je vous le rappelle, Samsung = OLED. Du coup, sans grosse surprise, le Galaxy S6 edge+ vous propose un écran AMOLED avec une diagonale de 5,7” et une définition Quad HD soit 2560×1440 avec donc une densité de 518ppp. Ce n’est donc pas aussi fin, du moins dans les chiffres, que les deux autres Galaxy S6 mais je vous défie de trouver une différence à l’oeil nu pour tout ce qui est finesse d’affichage au niveau des textes et autres.

Avec la technologie OLED, vous vous en doutez, les noirs sont très profonds et les couleurs vous sautent aux yeux. Et on le sait depuis quelques génération, Samsung s’en sort avec les honneurs au niveau des couleurs. La colorimétrie est parfaitement maitrisée. Les angles de visions sont très bons et je n’ai eu aucun problème de visibilité en plein soleil. Une nouvelle référence.

samsung-s6-edge-plus-live-02

Comme pour le Galaxy S6 edge, les courbures de l’écran ne nuisent pas à la lisibilité globale. Pour rappel, quand vous regardez une vidéo en mode paysage, vous aurez cette impression que l’image sort de l’écran, que ce n’est plus limité à un cadre. Bon, c’est juste une impression avant tout et il se peut que vous ne ressentiez pas la même chose. Je vous rappelle que cet écran courbe ne sert à rien. Par rapport au Galaxy S6 edge, Samsung a ajouté quelques fonctions comme la possibilité de lancer des applications mais très honnêtement, je ne trouve pas cela spécialement pratique, surtout que c’est toujours limité à 5 icônes. Il est toujours plus rapide de déverrouiller son smartphone et avoir accès à vos widgets/applications que d’essayer de lire sur la tranche. L’écran est courbe que sur une toute petite surface de l’écran. On est loin des fonctions du Galaxy Note Edge.

samsung-s6-edge-plus-live-04

Pour ce qui est du haut-parleur multimédia, comme vous avez pu le voir, il se situe sur la tranche du bas, comme les deux autres Galaxy S6. J’avoue avoir été agréablement surpris par la qualité sonore en sortie puisque le haut-parleur arrive à filtrer et à ne pas vraiment saturer. C’est un peu plus puissant que le Galaxy S6 edge mais ce n’est pas non plus vraiment différent. Que cela soit des vidéos de séries ou des vidéos Youtube, le son restait clair. Maintenant, ça reste des haut-parleurs et ça ne remplacera jamais un bon casque, de bons écouteurs ou une enceinte externe. Contrairement à certains concurrents haut de gamme, le DAC balance assez de jus pour profiter pleinement de vos fichiers multimédias, surtout avec du FLAC et autres fichiers audio HiRes.

samsung-s6-edge-plus-live-08

Comme pour les deux autres Galaxy S6, le S6 edge+ supporte l’Audio HD comme le propose de plus en plus ses concurrents. Mais Samsung a un peu plus travailler dessus en proposant l l’Ultra High Quality Audio (UHQ Upscaler, UHQ-BT Codec). Très honnêtement, dans une utilisation nomade, je n’ai pas trop réussi à faire la différence avec le Galaxy S6 ege. Mais je ne suis pas un spécialiste non plus et je suis sûr que les plus audiophiles d’entre vous trouveront un usage plus en adéquation à ce que propose Samsung. Du côté de l’applicatif, c’est assez classique dans l’absolu. On notera surtout que Samsung propose toujours la navigation par dossiers. Et pour la qualité d’écoute lors des conversations téléphoniques, je n’ai pas eu de problème particulier et j’ai eu droit à des conversations claires et une bonne réception en général.

[nextpage title= »Utilisation, Performances et TouchWiz »]

Pour la surcouche TouchWiz, c’est la même chose que ce qu’on avait avec les Galaxy S6 et Galaxy S6 edge. On se retrouve ainsi avec une surcouche de plus en plus épurée et qui correspond de à ce que propose Google avec le Material Design. Par défaut, on aura toujours droit aux couleurs pétantes du constructeur coréen mais grâce aux thèmes, vous pourrez maintenant avoir des couleurs plus en adéquation avec ce que vous aimez. Je ne peux que vous conseiller le thème Material ou Dark Material, forcément. Si on retrouve quelques applications maisons, la majorité sont des applications d’éditeurs tiers et vous pourrez désinstaller celles qui ne vous intéressent pas. Je pense notamment aux applications Microsoft par exemple. Maintenant, si les applications Samsung vous manquent, le Galaxy App Store est toujours là pour vous aider !

Samsung propose toujours son partenariat avec Flipboard avec un volet Briefing similaire et plus subtile que Blinkfeed de HTC. On retrouve aussi le mode double fenêtre ou la possibilité d’avoir une fenêtre flottante depuis une application compatible. Il vous suffit ainsi de faire un geste depuis le coin supérieur gauche/droite de l’écran et de descendre jusqu’à la taille souhaitée. A noter aussi la possibilité de lancer les multi-fenêtres depuis le menu des dernières applications utilisées (qui se présente sous la forme d’un carrousel), les applications compatibles sont indiquées par un double rectangle en haut à droite. On retrouve également les raccourcis dans la barre de notifications, le clavier virtuel avec sa rangée supplémentaire dédiée aux chiffres et maintenant un thème Material, S Health avec le podomètre intégré et le cardio-fréquencemètre. On a bien évidemment toujours la possibilité de choisir sa grille d’applications allant du 4×4 au 5×5. Et enfin, OK Google et S Voice sont toujours à l’écoute. Pratique.Je vous rappelle enfin que le tout est basé sur Android 5.1.1 Lollipop et vous bénéficierez de tous les avantages de la dernière version d’Android. Au final, l’interface s’est toujours montrée très réactive.

samsung-s6-edge-plus-soft-live-25

samsung-s6-edge-plus-soft-live-26

Du côté des performances, on retrouve des résultats aux différents benchmarks de haute volée. Il y a bien quelques benchs qui donnent des résultats moins bon mais dans l’ensemble, ce n’est que du tout bon. J’ai bien évidemment essayer toutes les applications gourmandes comme Real Racing 3, Asphalt 8 ou autres Implosion, je n’ai pas noté de ralentissement. Aussi, je vous laisse voir les résultats dans les différents benchmarks.

Mais plus que des chiffres, aucun soucis au niveau de l’expérience utilisateur alors qu’on est en présence d’un écran Quad HD. Côté chaleur, si le Galaxy S6 edge+ chauffe, ça reste assez bien contenu par rapport au Galaxy S6 edge, merci à une surface plus grande.

[nextpage title= »Autonomie »]

Le Samsung Galaxy S6 edge+ vous propose une batterie de 3000mAh contre 2550mAh pour Galaxy S6 edge et 2600mAh le Galaxy S6. On retrouve également la recharge rapide et la recharge sans-fil compatible Qi et PMA (PowerMat). Comme vous vous en doutez, la recharge filaire ira beaucoup plus vite que la recharge sans-fil, et on passera à une recharge ultra-rapide si vous utilisez un chargeur de 10W minimum. Avec le chargeur livré, on passe de 0% à 100% en moins de 90 minutes en filaire, c’est impressionnant ! En sans-fil, il faudra compter deux petites heures et comme pour les autres S6, Samsung vous promet 4h d’utilisation avec seulement 10 minutes de charge. Je vous rappelle qu’avec le socle de recharge sans-fil, dès que le smartphone sera rechargé à 100%, la charge s’arrêtera. Ce qui veut dire par exemple que si vous posez votre smartphone pour une recharge la nuit, le smartphone fonctionnera sur batterie quelque part durant la nuit.

Pour l’autonomie, tout dépend bien évidemment de vos usages. Dans mon cas, et je me considère comme un Power-User, j’ai tenu sans problème une journée et je suis sûr qu’on peut tirer facilement sur la journée et demi voire plus. Voici l’état de la batterie du Galaxy S6 Edge après une journée d’utilisation type (Appels, Réseaux Sociaux, Web, Google Maps, 45/60 minutes de Youtube, Jeux et une quarantaine de photos) pour moi :

samsung-s6-edge-plus-soft-live-50

samsung-s6-edge-plus-soft-live-51

samsung-s6-edge-plus-soft-live-52

On est loin de ce que proposent les Galaxy S6 et Galaxy S6 edge et très honnêtement, c’est quand même super agréable de se dire qu’on n’a plus à se soucier de l’autonomie. Si vous faites attention aux captures d’écran au dessus, vous verrez que le mode « Economie d’énergie » ne vous apportera pas beaucoup alors que le mode « Mode Ultra d’Economie d’énergie » vous permettra vraiment de gagner en autonomie. Je vous rappelle que ce dernier mode transforme votre smartphone en simple feature-phone.

[nextpage title= »Photo & Vidéo »]

On va faire simple, vous le savez déjà, les Galaxy S6 et Galaxy S6 edge ont placé la barre très haute dans le monde de la photo mobile. Ce sont actuellement sans les meilleurs photophones sur le marché. En reprenant exactement les mêmes caractéristiques, inutile de vous dire que le Galaxy S6 edge+ s’en sort de la même manière. Il est excellent dans ce domaine.

Le Samsung Galaxy S6 edge+ vous propose ainsi un capteur rétro-éclairé de 16 Mégapixels avec un flash LED et un autofocus de nouvelle génération, le tout est accompagné d’un objectif grand angle de 28mm avec une ouverture de F/1,9 et d’une stabilisation optique qui vous servira grandement pour les photos en faible luminosité bien évidemment mais aussi pour les vidéos.

samsung-s6-edge-plus-live-12

Dans des conditions de luminosité normale, le Galaxy S6 edge+ vous propose des photos équilibrées, nettes et détaillées. Avec l’écran AMOLED, c’est encore plus impressionnant. Sur un écran d’ordinateur, on réalise à quel point Samsung maitrise maintenant sa post-production pour nous proposer des clichés équilibrées et colorées. Le Mode HDR est bien maitrisé dans l’ensemble mais comme sur les deux autres Galaxy S6, le mode HDR automatique n’est pas toujours très fiable, j’ai souvent dû l’activer moi-même. La résolution de 16 Mégapixels vous permettra de rogner sans trop de problème et permet de remplacer un petit zoom au cas où. C’est toujours aussi propre dans la prise de vue macro, cela marche tout simplement parfaitement bien.

samsung-s6-edge-plus-live-19

Avec des conditions de faible luminosité, Samsung a repris les mêmes formules dans sa post-production, les photos sont moins lisses et on retrouve un rendu très proche de ce que propose Apple avec ses iPhone par exemple. On notera cependant une balance des blancs moins maitrisé en mode automatique qui donne parfois des clichés plus chauds, ce qui n’est pas pour me déplaire.

Je vous rappelle qu’il vous suffira de cliquer deux fois de suite sur le bouton d’accueil du smartphone, que ce dernier soit verrouillé ou pas, pour lancer l’application photo ! Pratique et super rapide à l’usage. L’autofocus n’est pas en reste et s’il n’est plus hybride comme sur le Galaxy S5, il n’en reste pas moins très réactif. Au final, sur la prise de vue à la photo finale, Samsung a réussi à conserver le juste-milieu qui permet une utilisation agréable au quotidien du Galaxy S6 edge+

Mais mieux que des mots, voici quelques exemples de photos :

2015-08-23 18.55.46

Côté selfie, on a toujours le même capteur de 5 Mégapixels avec un objectif grand angle dont l’ouverture est de F/1.9, ce qui aidera grandement quand vous ne serez pas dans les bonnes conditions lumineuses. Comme pour les deux autres Galaxy S6, Samsung n’a pas revu sa formule et aura tendance à un peu trop lisser (surtout avec le mode beauté activé par défaut) ses photos en basse lumière mais cela reste totalement exploitable. On notera le mode « Selfie Panorama » qui vous permettra de coller jusqu’à 3 captures selfie et vous créer une photo avec un angle de prise de vue jusqu’à 120°. Très honnêtement, je ne suis toujours pas dans le mouvement selfie (vous pouvez vérifier mon compte Instagram ou on mon compte Twitter, PROMIS), mais ça fera plaisir à ceux qui font souvent des selfies. Je vous rappelle par ailleurs que vous pourrez utiliser le cardio-fréquencemètre pour activer la prise de vue.

samsung-s6-edge-plus-soft-live-46

samsung-s6-edge-plus-soft-live-47

Pour ce qui est de l’application photo, c’est la même que celle sur les Galaxy S6 et Galaxy S6 edge+. Elle est assez classique mais elle n’est pas aussi intuitive que celle des iPhones, un modèle du genre. Par contre, vous avez un mode Pro où vous pourrez influer sur la sensibilité, la balance des blancs, l’ouverture ou encore la vitesse. A côté, on retrouve toutes les fonctions qu’on connait déjà comme les modes supplémentaires avec ou sans filtres. On n’oublie pas les différents modes allant du mode Photo Sonore au mode Focus qui permet de choisir la mise au point en post-production en passant par les photos de sports ou de modélisation en pseudo-3D.

samsung-s6-edge-plus-live-09

Côté vidéo, la stabilisation optique apporte forcément beaucoup et comme vous vous en doutez, le Samsung Galaxy S6 edge+ vous propose l’enregistrement de vidéo en Ultra HD 2160p soit une résolution de 3840×2160. Il faudra juste faire attention à la taille du média parce que l’Ultra HD, c’est quand même quatre fois la Full HD. Côté résultat, c’est très propre et détaillé. Et enfin, petite nouveauté, le Galaxy S6 edge+ vous permettra de faire du Live depuis Youtube depuis l’application photo. Si ça fonctionne plutôt bien, Periscope reste plus intuitif.

[nextpage title= »Galerie »]

Notre avis

Pour faire simple, le Samsung Galaxy S6 edge+ est un Galaxy S6 edge en plus grand. Si la prise en main est un peu plus délicate, on ne peut que reconnaître les efforts faits par le constructeur coréen pour nous proposer un smartphone bien finie et dans une taille raisonnable.

Alors oui, l'écran incurvé ne sert toujours à rien mais c'est beau et c'est un élément différenciant de la concurrence, chose importante à notre époque. Avec en plus des performances de haute volée, le Galaxy S6 edge+ fait parti des meilleurs photophones du marché. Si vous cherchez un smartphone XL premium aux bonnes proportions, à part le Galaxy Note 5, on ne voit pas trop, et comme ce dernier ne sera pas disponible, vous savez ce qu'il vous reste à faire.

9 / 10