Test

Test flash : South Park Mega Millionaire (iPhone/iPod Touch)

Par Rédacteur Invité le

Après le décevant South Park ImaginationLand sorti l’an passé sur l’AppStore, Real Arcade, visiblement peu affecté par ce premier échec, réutilise la célèbre licence dans un...

Après le décevant South Park ImaginationLand sorti l’an passé sur l’AppStore, Real Arcade, visiblement peu affecté par ce premier échec, réutilise la célèbre licence dans un second jeu de plate-forme tout aussi médiocre. Explications.

test_spmm_iphone2

J’ai beau être fan de South Park, je n’arrive toujours pas à comprendre comment la licence a pu accoucher d’un tel soft. Projeté au sein d’un jeu Japonais aux règles complètement stupides, vous devrez passer un certains nombre d’épreuves répétitives matérialisées sous la forme de phases de plate-forme ultra-simplistes où il vous faudra alternativement incliner votre iPhone/iPod Touch dans un sens ou dans l’autre pour avancer, puis tapoter l’écran pour sauter. Hum, dommage, les 4 gamins infernaux, que vous serez amenés à contrôler à tour de rôle, ont eu la mauvaise idée de chausser des rollers pour avancer plus vite. Forcément, ça glisse. Trop. Beaucoup trop. Et forcément, c’est injouable… Et forcément, après 2 minutes de jeu, on se rend déjà compte de la supercherie…

A part ça ? Rien. Les niveaux se suivent et finissent par tous se ressembler. Et pour ne rien arranger, le “jeu” se boucle en une petite heure à peine. Libre à vous ensuite de recommencer les épreuves individuellement, mais honnêtement, difficile de penser que vous ayez envie de continuer le supplice plus longtemps. Et quand on sait en plus que l’éditeur a fixé le prix de cette production à 3.99€, on a plutôt envie de rire. On aurait plutôt préféré rire grâce au jeu. Ce sera visiblement pour une autre fois.

Un jeu de plate-forme qui n’arrive à aucun moment de se détacher de la concurrence voilà comment résumer ce South Park Mega Millionaire, qui ne fait à aucun moment honneur à une licence qui ne demande pourtant qu’à exprimer son potentiel. Bref…

Le verdict ?


Que signifie cette pastille ?

Les +
Hum ?

Les –
Gameplay très imprécis
Répétitif
L’esprit corrosif de la série absent

Après le décevant South Park ImaginationLand sorti l’an passé sur l’AppStore, Real Arcade, visiblement peu affecté par ce premier échec, réutilise la célèbre licence dans un second jeu de plate-forme tout aussi médiocre. Explications.

test_spmm_iphone2

J’ai beau être fan de South Park, je n’arrive toujours pas à comprendre comment la licence a pu accoucher d’un tel soft. Projeté au sein d’un jeu Japonais aux règles complètement stupides, vous devrez passer un certains nombre d’épreuves répétitives matérialisées sous la forme de phases de plate-forme ultra-simplistes où il vous faudra alternativement incliner votre iPhone/iPod Touch dans un sens ou dans l’autre pour avancer, puis tapoter l’écran pour sauter. Hum, dommage, les 4 gamins infernaux, que vous serez amenés à contrôler à tour de rôle, ont eu la mauvaise idée de chausser des rollers pour avancer plus vite. Forcément, ça glisse. Trop. Beaucoup trop. Et forcément, c’est injouable… Et forcément, après 2 minutes de jeu, on se rend déjà compte de la supercherie…

A part ça ? Rien. Les niveaux se suivent et finissent par tous se ressembler. Et pour ne rien arranger, le “jeu” se boucle en une petite heure à peine. Libre à vous ensuite de recommencer les épreuves individuellement, mais honnêtement, difficile de penser que vous ayez envie de continuer le supplice plus longtemps. Et quand on sait en plus que l’éditeur a fixé le prix de cette production à 3.99€, on a plutôt envie de rire. On aurait plutôt préféré rire grâce au jeu. Ce sera visiblement pour une autre fois.

Un jeu de plate-forme qui n’arrive à aucun moment de se détacher de la concurrence voilà comment résumer ce South Park Mega Millionaire, qui ne fait à aucun moment honneur à une licence qui ne demande pourtant qu’à exprimer son potentiel. Bref…

Le verdict ?


Que signifie cette pastille ?

Les +
Hum ?

Les –
Gameplay très imprécis
Répétitif
L’esprit corrosif de la série absent