Test

Test flash : The Fight

Par Rédacteur Invité le

Annoncé à peu près en même temps que le PS Move, The Fight nous laisser augurer une sorte de Fight Club « à la maison », qui nous aurait permis de disposer d’un défouloir 2.0 où les impacts de coups auraient raisonnés à travers toute la pièce. Mais avez-vous déjà essayé de frapper dans le vide ?

the-fight-lights-out-playstation-3-ps3-008


Avant d’enter dans le vif du sujet je tiens à mettre les choses au clair : non The Fight est pratiquement impossible à maîtriser lorsqu’il n’est pas utilisé avec 2 PS Move (comprenez déjà que si vous désirez jouer à 2 en écran splitté, il vous faudra 4 PS Move en tout et pour tout). Vous êtes prévenus : les efforts faits par les développeurs pour tenter de permettre aux joueurs ne disposant pas de 2 modèles du périphérique de jouer dans des conditions correctes ont été vains. Remplacer un PS Move par une Dual Shock 3 reviendrait à tenter d’échanger le stylet de la DS contre une saucisse Knacki. En un mot comme en cent : impossible, et le pad de la PS3 n’arrive d’ailleurs jamais à suivre niveau réactivité, tout comme il n’est pas en mesure de détecter nos mouvements d’une manière précise… Passé cela, et si vous êtes de ceux disposant de la configuration adéquate, alors nous allons pouvoir nous mettre à disséquer ce The Fight dans les profondeurs. Enfin, sans aller trop loin tout de même. Car en réalité, si la prise en main armé de 2 PS Move est plutôt correcte, et si le tutorial d’entrée est assez complet (assuré par l’acteur Danny Trejo, pour ne rien gâcher, qui pour le coup à vraiment la gueule de l’emploi), il faudrait être chanceux pour arriver à placer dès le départ les mouvements demandés. PS Move ou pas, il arrive un peu trop souvent que les coups ne partent pas comme vous l’auriez souhaité, et il n’est par exemple pas rare de lancer un crochet alors qu’on espérait placer un uppercut. En plus de ça, on vous averti dès le départ : impossible de bouger vos pieds, sous peine que le périphérique de Sony perde votre trace, et que vous soyez obligé de vous placer en garde pour pouvoir le recalibrer. Le head tracking n’étant pas non plus très au point, à moins de jouer dans un environnement aussi éclairé qu’un stade de foot… Plus généralement, si les premiers combats pourront être plaisants, au bout de quelques parties, on arrive au désagréable constat qu’il n’est d’une part pas franchement agréable de frapper dans le vide, et que les coups lancés manquent forcément de répondant. Inutile de blâmer les capacités PS Move ni d’aller hurler contre les développeurs, le concept proposé n’est tout simplement pas applicable sur console. Et ce ne sont pas ceux qui se sont essayés à l’équivalent Kinect du jeu (Fighters Uncaged pour ne pas le nommer) qui viendront me contredire. Et tant pis si le mode Carrière proposé est plutôt bien fichu, et s’il vous est possible d’améliorer votre personnage au fil de vos victoires. C’est décidément trop instable pour convaincre…

Le verdict ?


Que signifie cette pastille ?

Les +
Grisant, le temps de quelques combats

Les –
Jouer avec 2 PS Move est obligatoire
Frapper dans le vide, rapidement
Le doublage de Danny Trejo

Annoncé à peu près en même temps que le PS Move, The Fight nous laisser augurer une sorte de Fight Club « à la maison », qui nous aurait permis de disposer d’un défouloir 2.0 où les impacts de coups auraient raisonnés à travers toute la pièce. Mais avez-vous déjà essayé de frapper dans le vide ?

the-fight-lights-out-playstation-3-ps3-008


Avant d’enter dans le vif du sujet je tiens à mettre les choses au clair : non The Fight est pratiquement impossible à maîtriser lorsqu’il n’est pas utilisé avec 2 PS Move (comprenez déjà que si vous désirez jouer à 2 en écran splitté, il vous faudra 4 PS Move en tout et pour tout). Vous êtes prévenus : les efforts faits par les développeurs pour tenter de permettre aux joueurs ne disposant pas de 2 modèles du périphérique de jouer dans des conditions correctes ont été vains. Remplacer un PS Move par une Dual Shock 3 reviendrait à tenter d’échanger le stylet de la DS contre une saucisse Knacki. En un mot comme en cent : impossible, et le pad de la PS3 n’arrive d’ailleurs jamais à suivre niveau réactivité, tout comme il n’est pas en mesure de détecter nos mouvements d’une manière précise… Passé cela, et si vous êtes de ceux disposant de la configuration adéquate, alors nous allons pouvoir nous mettre à disséquer ce The Fight dans les profondeurs. Enfin, sans aller trop loin tout de même. Car en réalité, si la prise en main armé de 2 PS Move est plutôt correcte, et si le tutorial d’entrée est assez complet (assuré par l’acteur Danny Trejo, pour ne rien gâcher, qui pour le coup à vraiment la gueule de l’emploi), il faudrait être chanceux pour arriver à placer dès le départ les mouvements demandés. PS Move ou pas, il arrive un peu trop souvent que les coups ne partent pas comme vous l’auriez souhaité, et il n’est par exemple pas rare de lancer un crochet alors qu’on espérait placer un uppercut. En plus de ça, on vous averti dès le départ : impossible de bouger vos pieds, sous peine que le périphérique de Sony perde votre trace, et que vous soyez obligé de vous placer en garde pour pouvoir le recalibrer. Le head tracking n’étant pas non plus très au point, à moins de jouer dans un environnement aussi éclairé qu’un stade de foot… Plus généralement, si les premiers combats pourront être plaisants, au bout de quelques parties, on arrive au désagréable constat qu’il n’est d’une part pas franchement agréable de frapper dans le vide, et que les coups lancés manquent forcément de répondant. Inutile de blâmer les capacités PS Move ni d’aller hurler contre les développeurs, le concept proposé n’est tout simplement pas applicable sur console. Et ce ne sont pas ceux qui se sont essayés à l’équivalent Kinect du jeu (Fighters Uncaged pour ne pas le nommer) qui viendront me contredire. Et tant pis si le mode Carrière proposé est plutôt bien fichu, et s’il vous est possible d’améliorer votre personnage au fil de vos victoires. C’est décidément trop instable pour convaincre…

Le verdict ?


Que signifie cette pastille ?

Les +
Grisant, le temps de quelques combats

Les –
Jouer avec 2 PS Move est obligatoire
Frapper dans le vide, rapidement
Le doublage de Danny Trejo