Test

Test des Galaxy S9 et S9+, ou plutôt des Galaxy S8 version 2018

Appareil photo, autonomie et conclusion

Smartphone

Par Gaël Weiss le

« La photo réinventée ». Vraiment ?

« La photo réinventée ». C’est avec cette punchline que Samsung compte mettre en avant son smartphone cette année. Des nouveautés côté appareil photo, il y en a quelques-unes qui sont vraiment intéressantes si l’on s’en tient au plan technique. La principale, provient d’un nouveau mécanisme situé sur le capteur dorsal principal (de 12 MP), qui possède une optique à ouverture variable pouvant passer de f/1.5 à f/2.4 suivant les conditions lumineuses. L’idée, c’est de passer de l’une à l’autre des deux ouvertures quand la luminosité n’est plus suffisante.

Qu’en est-il au quotidien ? En mode automatique, cette fonctionnalité est complètement invisible pour l’utilisateur, le smartphone s’occupant dans tous les cas de passer d’une ouverture à une autre sans prévenir l’utilisateur. Et dans l’ensemble, c’est plutôt fiable puisque la grande majorité de nos clichés sont franchement réussis.

Lorsque les conditions lumineuses sont bonnes, l’appareil Galaxy S9 – comme la plupart des smartphones haut de gamme – est irréprochable. Les clichés sont détaillés, les couleurs sont fidèles et le rendu global est très bon.




Lorsque le ciel commence à prendre des couleurs, le HDR automatique fait admirablement bien son travail. L’atmosphère particulière du crépuscule est toujours superbement rendu sur les photos que nous avons pris.




Sur les photos de nuit, en revanche, nous sommes plus dubitatifs. Le Galaxy S9 se débrouille très correctement pour un smartphone, avec un rendu très honnête, mais la qualité globale est médiocre. C’est sûrement un peu mieux que le Galaxy S8, mais dans ce domaine, Samsung ne réinvente pas grand-chose.


Un mot sur le zoom optique du Galaxy S9 : il est semblable à celui du Galaxy Note 8 et se débrouille relativement bien. La qualité des photos est plus correcte et il apporte une vraie (petite) plus-value à l’appareil.


Enfin, l’une des nouveautés de cette année est le mode super-ralenti présent au sein de l’application. Techniquement, les Galaxy S9 sont capables de capturer durant quelques instants une vidéo à 960 images par secondes. Sur ces courts passages, il est alors possible de voir la vidéo au ralenti.

Si le principe est sympathique, la mise en oeuvre n’est vraiment pas probante. Pour activer le ralenti, l’appareil photo doit détecter quand il y a du mouvement et déclenche alors automatiquement le ralenti. Mais dans les faits, ces vidéos sont souvent ratées : le déclenchement du ralenti est aléatoire, la qualité des vidéos est catastrophique et il est tout simplement impossible de filmer correctement sous des néons à cause de leur fréquence de clignotement. Sympathique sur le papier, mais difficilement utilisable dans les faits.

Autonomie : la déception

Que s’est-il passé entre le Galaxy S8 et le Galaxy S9 ? L’autonomie du S8, sans être exceptionnelle, était correcte. La batterie de 3000 et 3500 mAh des Galaxy S8 (et de même capacité sur le Galaxy S9) permettait alors de tenir tranquillement plus d’une journée. Durant ma semaine de test avec le Galaxy S9, j’ai été beaucoup moins serein. En utilisation classique – à raison d’une grosse heure de podcast par jour, de checks réguliers des réseaux sociaux, d’un peu de vidéo et de navigation sur le web – mes fins de journées se sont systématiquement terminées sous la barre des 15 %.

À qui la faute ? C’est toujours difficile à dire, mais je soupçonne fortement l’écran de consommer plus que sur le Galaxy S9. Quand ce dernier est en veille, la batterie ne descend quasiment jamais. Mais il suffit de consulter son téléphone quelques minutes pour voir les fameux pourcentages de batterie descendre à vue d’oeil. Un comportement étrange alors que Samsung se montrait plutôt bon élève dans ce domaine ces dernières années.

 

Notre avis

Il est facile de résumer le Galaxy S9 en quelques mots : c’est un Galaxy S8 amélioré et sans surprise. Une simple évolution, donc, mais qui reprend les excellentes bases de son aîné. Design, écran, interface ou réactivité sont des points sur lequel il est extrêmement difficile de prendre le téléphone en défaut tant il est efficace. Tant pis pour l’originalité… Et pour l’autonomie, qui est de loin la grande perdante cette année.

Quoi qu’il en soit, le Galaxy S9 est une valeur sûre. Joli et plutôt bon en photo - mais très loin de réinventer le domaine, n’en déplaise à Samsung -, il est indéniablement au-dessus du lot des autres smartphones haut de gamme. La question est maintenant de savoir si vous êtes prêt à dépenser 859 ou 959 euros dans la bête, en sachant qu’il perdra sans aucun doute plusieurs centaines d’euros d’ici la fin de l’année.

8 / 10
Les plus
Les moins
  • Le plus bel écran du marché, tout simplement
  • Un design et une prise en main vraiment réussis
  • Des performances qui pulvérisent la concurrence
  • Solide dans le domaine de la photo
  • Une interface légère et plaisante au quotidien
  • Enfin des haut-parleurs stéréo
  • Que s’est-il passé au niveau de l’autonomie ?
  • Le bouton Bixby, toujours aussi inutile
  • Il ne révolutionne clairement pas la photo