Test

Test : Honor 7

Android

Par Pierre le

Honor is back ! Après un Honor 6 et un Honor 6+ d’excellente facture, la branche de Huawei revient en force avec le Honor 7. Véritable flagship à prix réduit, la firme chinoise confirme son statut de gamechanger avec un excellent smartphone qui n’a rien à envier aux mastodontes du marché.

Car même s’il n’en a pas le prix, l’Honor 7 se veut un haut de gamme. Un vrai de vrai. En plus de reprendre les innovations apportées sur les derniers Huawei, Honor innove en proposant de nouvelles choses. Malheureusement, certaines de ces nouvelles fonctionnalités ne sont pas vraiment au top, malgré une volonté redoutable de proposer de la nouveauté.

_SAM1976

[nextpage title= »Specs »]

Commençons tranquillement ce test avec les specs du smartphone. Des specs toujours aussi alléchantes pour un smartphone arborant ce prix. Logiquement, même si Honor tente toujours de mettre le meilleur dans ses smartphones, nous n’avons pas réellement de grosses nouveautés côté hardware. Néanmoins, de ce côté, Honor continue de nous livrer de bonnes specs qui n’ont rien à envier aux hauts de gamme.

_SAM2030

Ecran : IPS NEO LCD de 5,2 pouces avec une définition de 1920 x 1080 pixels (424 ppi)
Processeur : HiSilicon Kirin 935 quad-core Cortex A53 cadencé à 2,2 Ghz et quad-core Cortex A53 cadencé à 1,5 Ghz
GPU : Mali-T628 MP4
RAM : 3 Go
Mémoire 16, 32 ou 64 Go de RAM extensible via microSD
APN : 20 mégapixels
APN frontal : 8 mégapixels
Batterie : Non amovible de 3100 mAh
Bluetooth 4.1
Dual SIM
4G
NFC
Wi-Fi 802.11 a/b/g/n/ac
Capteur biométrique
OS : Android Lollipop avec la surcouche Emotion UI 3.1
Poids : 157 grammes
Dimensions : 143,2 x 71,9 x 8,5 mm
Prix : 350 €

Vous voyez ? Honor nous gâte, comme d’habitude. En plus d’intégrer le capteur biométrique du Mate 7, Honor nous apporte quelques petites choses, comme un APN qui, sur le papier, est de grande qualité, ou alors une trappe unique pour vos deux cartes SIM et votre carte microSD. Notons également la présence d’un Kirin 935 qui devrait largement suffire au niveau de la performance.

En plus d’apporter des specs solides à ses clients, Honor nous sert un smartphone au design réussi, sans pour autant faire des étincelles dans ce domaine.

[nextpage title= »Design »]

Prenez le Mate 7. Compressez-le. Changez deux ou trois détails et vous avez l’Honor 7. En effet, Honor a décidé de s’inspirer de la phablette de la maison mère pour créer son dernier né. Une inspiration à laquelle Honor a rajouté sa touche personnelle.

_SAM2011

Au premier coup d’œil, le Honor 7 ressemble à un Mate 7 mini. Néanmoins, en mettant les deux smartphones côte à côte, nous voyons tout de même quelques différences bienvenues. Cette ressemblance est due au capteur biométrique placé au dos du smartphone ainsi qu’à la coque en aluminium. Pour le reste, Honor a tenté de se démarquer en ajoutant deux ou trois petites choses. Tout d’abord, nous avons le gros HONOR en métal posé sur la coque. Ensuite, le constructeur a décidé de placer des parties en aluminium strillé, afin de donner un cachet plus chic à son mobile.

Sur la tranche inférieure, Huawei a cédé aux sirènes de la mode en réalisant des hauts-parleurs sous forme de petits trous (14 au total). Pour le reste, c’est du classique, avec les boutons placés sur la tranche droite. Notons également l’apparition d’un bouton supplémentaire (nous y reviendrons) sur la tranche gauche.

_SAM1992

Pour la façade, notre constat est moins enthousiaste. Honor nous a fournis un exemplaire de test blanc. Et nous devons dire que la face avant du smartphone fait un peu tâche avec le reste, voire cheap. La faute à des bords en plastique blancs qui ne s’intègrent pas du tout à l’ensemble. Dommage. Après, il faut dire que cet effet s’estompe lorsque le smartphone est d’une autre couleur. Par exemple, la façade de l’Honor 7 noir fait moins cheap.

Bref, nous avons là un beau smartphone qui aurait toutefois mérité plus d’attention. Plus qu’un simple copier/coller du Huawei Ascend Mate 7, l’Honor 7 arrive à s’inspirer des produits précédents tout en les améliorants. L’Honor 7 est-il aussi beau que bon ? Nous allons le voir tout de suite.

_SAM1984

[nextpage title= »Utilisation »]

Honor ne change pas une formule qui marche avec ce nouveau smartphone. Néanmoins, la firme chinoise apporte sa petite touche personnelle. Nous avons ici un smartphone tournant sous Lollipop. Honor y place sa traditionnelle surcouche EMUI 3.1 (créée par Huawei). Une surcouche agréable qui vous demandera tout de même un temps d’adaptation. Mais une surcouche bien pensée qui apporte quelque chose de plus à l’expérience Android classique.

Commençons avec la grosse nouveauté de cet Honor 7 : l’activation vocale. Le but de cette fonctionnalité est simple : vous permettre de parler à votre smartphone sans le toucher. Commençons depuis le début. À l’allumage, le Honor 7 vous demandera d’enregistrer une phrase clé : « Dear Honor ». Bien entendu, la chose est personnalisable par la suite. Par exemple, nous, on a mis « Hého réveille toi ! »

Screenshot_2015-09-24-17-00-43

Ensuite, vous pourrez dire « Dear Honor » et votre smartphone s’activera, même si vous ne le touchez pas. À quoi ça sert ? Eh bien à appeler vos amis. Par exemple, vous dites « Dear Honor » et « Call Greg » ensuite, le smartphone appellera le contact en question. Donc non, ça ne sert à rien. Néanmoins, cette activation vocale a une utilité : retrouver son smartphone. Si vous dites « Where Are You ? », l’Honor 7 commencera à vibrer, clignoter, jouer de la musique et crier « I’m here ! ». Et il faut dire qu’en théorie cette fonctionnalité se montre pratique, puisqu’elle vous épargne de longues minutes de recherche ainsi qu’un bipage. Encore une chose, sachez que cette fonctionnalité n’est pour l’instant disponible qu’en anglais (bien que la phrase d’activation soit personnalisable).

Mais voilà, cette fonctionnalité qui pouvait se montrer sympa rime en réalité avec cauchemar. C’est bien simple : elle ne s’active jamais lorsqu’on lui demande et se met en route sans qu’on lui demande. Vous discutez tranquillement avec un ami ? Vous entendrez souvent des « I don’t understand » provenant du smartphone. Vous êtes dans un musée silencieux ? Le smartphone se met à s’affoler en criant « I’m here ! ». Bref, cette fonctionnalité vire très rapidement au n’importe quoi et se montrera pénible. Lors de notre test, nous avons décidé de la désactiver, tant elle devenait incontrôlable.

_SAM1988

Autre nouveauté du Honor 7, l’apparition d’un nouveau bouton sur la tranche. Ce bouton, qui prend exactement la même forme que le bouton d’allumage, est une fonctionnalité beaucoup plus sympa, utile et terminée que celle de l’activation vocale. Le principe est simple et entièrement personnalisable : Vous pouvez ouvrir jusqu’à trois applications différentes en pressant le bouton.

Exemple : vous appuyez une fois, votre smartphone ouvre la messagerie. Appuyez deux fois de suite, l’Honor 7 allume la lampe torche. Restez appuyé sur le bouton et le téléphone ouvrira l’application mails. Une fonctionnalité simple comme bonjour qui se montre diablement efficace. Pour notre part, il va être très dur de s’en passer maintenant que nous y avons goûté.

Screenshot_2015-09-23-17-32-40

En ce qui concerne le capteur biométrique, Honor a amélioré la formule Huawei. En effet, la chose marche exactement de la même manière que sur le Mate 7. Néanmoins, si nous constations des errances sur la phablette de Huawei, la chose se montre extrêmement bien conçue sur l’Honor 7. Fini les errances où il fallait parfois s’y reprendre à plusieurs fois pour allumer le smartphone. Ici, la lecture des empreintes digitales marche à la perfection. C’est bien simple, nous n’avons jamais eu de ratés avec ce capteur. Du très beau boulot de la part du constructeur chinois. Chapeau.

_SAM2024

Le reste rime avec classique. En fait, nous n’avons pas grand-chose à ajouter par rapport aux tests du Honor 6+ et du Honor P8. Nous vous encourageons donc à lire ou à relire le test du précédent smartphone de Honor. Néanmoins, il faut tout de même noter que le plus gros défaut du P8, qui était l’activation du mode knuckles à tout va, a été corrigé. Un très bon point !

Screenshot_2015-09-23-17-32-40

[nextpage title= »Ecran et son »]

Côté écran, le Honor 7 se débrouille bien. Doté d’une dalle IPS de 5,2 pouces, il adopte une définition de 1920 x 1080 pixels, soit 424 ppi. Et il se montre agréable à l’œil, avec des couleurs pétantes et un excellent angle de vue. De même, on notera un certain respect des couleurs, même si les blancs ne se montrent pas vraiment éclatants.

L’écran adopte un ratio de 72,4% sur la façade. Même si certains smartphones font beaucoup, beaucoup mieux, la chose se montre acceptable. Ce ne sont pas les bords qui sont à blâmer ici, mais le haut et le bas de la façade qui prennent énormément de place.

_SAM2037

Côté son, l’Honor 7 se montre correct, sans pour autant briller. Honor a eu la bonne idée de placer les hauts parleurs sur la tranche inférieure, ce qui signifie que le son sera clair, même quand le smartphone est posé à plat. Mais mis à part ça, le son dégagé par les hauts-parleurs n’a rien de bien transcendant. Mais ils remplissent leur contrat et ce n’est déjà pas mal.

[nextpage title= »Jeux »]

Côté jeux, difficile de trouver des défauts à cet Honor 7. Sur tous les gros jeux du moment, le processeur Kirin 935 se débrouille parfaitement. Tous les gros jeux du moments pourront tourner sans aucun problème, sans aucun ralentissement et sans aucune chauffe en max sur le smartphone. Ainsi, les problèmes qui pouvaient subsister sur les smartphones Honor ou Huawei disparaissent enfin, et c’est tant mieux !

Screenshot_2015-09-22-20-41-37

Pas grand-chose d’autre à ajouter dans ce domaine. Néanmoins, il faut noter que niveau batterie, les jeux seront vos pires ennemis. Vous allez le voir, la batterie n’est pas vraiment le point fort de cet Honor 7. Et une simple petite demi-heure de jeu, ce sera 30% de votre batterie qui s’envolera.

Il est alors difficile de savoir si l’Honor 7 est un bon smartphone de jeu ou pas. Nous allons dire oui, à condition d’avoir une prise à proximité. Meh.

[nextpage title= »Autonomie »]

Côté autonomie, les choses se corsent. Beaucoup. Pour faire simple, l’Honor 7 se situe dans la fourchette basse des smartphones actuels dans ce domaine.

_SAM2032

En utilisation normale, c’est-à-dire en utilisant un peu Internet, les réseaux sociaux et le téléphone, la batterie tombe à 30 % en fin de journée. Si vous décidez de le pousser un peu, vous vous retrouverez vite en rade. Oubliez donc les longues sessions de jeu, à moins que vous ayez une batterie externe pour vous sauver la vie.

La batterie de 3010 mAh couplée à un écran Full HD et à un Kirin 935 laissait tout de même espérer une batterie plus puissante, néanmoins, c’est la déception dans ce domaine. Pourtant, EMUI tente à tout prix d’augmenter la durée de vie de la batterie. Par exemple, la surcouche vous envoie des notifications si une application non utilisée depuis un moment consomme de l’énergie et vous propose de la fermer. Cependant, une telle chose ne suffit pas pour tenir une d’une journée. Dommage, vraiment dommage.

[nextpage title= »Photos »]

Concernant l’appareil photo, Honor nous a livré un APN de 20 mégapixels. Et de ce côté là, le smartphone assure, sans cependant briller et atteindre le niveau de la concurrence.

dav

dav

dav

En ce qui concerne les plans larges de jour, pas de problème. De même pour les gros plans où les résultats se montrent extrêmement corrects. En revanche, les soucis viennent quand la luminosité vient à manquer. Les photos se montrent bruitées et souvent floues.

Avec Greg, nous avons fait un test de comparaison entre l’Honor 7 et le Galaxy S6 (respectivement premiers et deuxième) et la différence est sans appel.

dav
20150921_201549

Cependant, Honor se rattrape grâce au logiciel photo de Huawei. Encore une fois, le constructeur assure, sans vraiment apporter grand-chose de nouveau. Nous avons un logiciel qui nous permet de faire beaucoup de modifications (avant et après la photo), d’améliorer la beauté de vos portraits et de prendre de de magnifiques groufies.

Screenshot_2015-09-24-16-27-39

Screenshot_2015-09-24-16-27-39

Screenshot_2015-09-24-16-24-15

Nous sommes tout de même un peu déçu par l’APN de l’Honor 7. Alors que l’Honor 6+ nous avait gratifié d’un APN de haute volée, ce nouveau modèle ne se contente que d’être bon.

[nextpage title= »Benchmarks et galerie photo »]

C’est l’heure ! Voici le moment que vous attendiez tous : LES BENCHMARKS !

Screenshot_2015-09-21-12-21-14Screenshot_2015-09-21-12-20-58Screenshot_2015-09-21-16-33-42Screenshot_2015-09-21-12-25-10Screenshot_2015-09-21-12-29-03

Screenshot_2015-09-21-12-29-09

Screenshot_2015-09-21-12-29-15

Comme vous pouvez le voir, le Honor 7 fait honneur à ses prédécesseurs. Certes, nous sommes loin de péter les scores sur Antutu, mais tout de même, cela fait toujours plaisir de voir un smartphone à 350 € venir titiller les gros du marché.

Allez, nous vous laissons maintenant avec la galerie photo !

[nextpage title= »Conclusion »]

Notre avis

Très bon smartphone, le Honor 7 montre qu'il est possible de fournir d'excellents produits à moindre coûts. Doté de specs de haut de gamme et agréable à utiliser, l'Honor 7 est incontestablement une valeur sûre, malgré quelques défauts majeurs comme une batterie faiblarde.

8 / 10