Test

Test : HTC 10

Android

Par Anh Phan le

Depuis quelques années, HTC affronte tant bien que mal ses concurrents du marché haut de gamme avec un produit souvent de qualité mais sur lequel il y a toujours eu quelque chose qui n’allait pas. Cette année, HTC revient avec le HTC 10 et nous promet un nouveau smartphone sans aucun compromis.

Après une petite dizaine de jours avec, on peut déjà vous dire que HTC a tenu ses promesses et ce, malgré la concurrence très sérieuse en face. Maintenant, il reste à convaincre le grand public et c’est vrai que la marque taïwanaise ne part pas avec cet avantage. Mais on peut déjà vous dire que le HTC 10 est synonyme de bonne direction.

htc-10-live-01

Les Caractéristiques et le Packaging

Pour rappel sur les caractéristiques, le HTC 10 vous propose :

– Android 6.0.1 Marshmallow
– Surcouche HTC Sense 8
– Ecran 2,5D Corning Gorilla Glass 3
– Dalle Super LCD 5 de 5,2”
– Résolution Quad HD de 2560×1440 (565ppp)
– Boîtier finition aluminium
– Processeur Qualcomm Snapdragon 820
– GPU Adreno 530
– 32Go de mémoire interne
– Port mémoire MicroSD (jusqu’à 2To)
– 4Go de RAM
– Appareil Photo avec un capteur UltraPixel 2 de 12 Mégapixels
– Taille de 1/2.3” avec des photosites de 1,55µm
– Flash LED Dual-Tone et Autofocus Laser
– Objectif grand angle avec une ouverture à F/1,8 et stabilisation optique
– Enregistrement de vidéos en Full HD 1080p, HDR et Ultra HD 2160p
– Caméra visio avec un capteur rétro-éclairé de 5 Mégapixels
– Objectif visio grand angle avec une ouverture de F/1.8 et stabilisation optique
– 3G/3G+, H+, 4G LTE, 4G+ LTE Cat.9
– Port nano-SIM
– WiFi a/b/g/n/ac (2.4GHz et 5GHz)
– Bluetooth 4.2 LE, A-GPS+GLONASS, DNLA, Miracast (WiFi Direct)
– NFC (support de Samsung Pay)
– Port USB 3.1 Type-C
– Baromètre, Gyroscope, Accéléromètre
– Capteur de proximité et de luminosité
– Capteur biométrique et Podomètre
– Batterie de 3000 mAh
– Rechargement Quick Charge 3.0
– Taille de 145,9×71,9x9mm
– Poids de 161g

Avant de continuer, on tient à vous signaler que nous n’avons pas eu la version définitive dans le sens où ce sont effectivement les versions finales mais sans le packaging final encore. Aussi, on l’a reçu dans une petite boîte blanche tout ce qu’il y a de plus classique avec un câble de recharge USB Type-C vers Type-A, un chargeur compatible Quick Charge 3.0 et des écouteurs simples. Il semblerait que le packaging complet n’intègre pas forcément les écouteurs Hi-Res. A vérifier.

htc-10-live-08

Comme vous le savez, le HTC 10 vous propose un port MicroSD et petite première par rapport aux concurrents, HTC vous propose le choix de supporter ou non la technologie Adoptable Storage de Google. En gros, pour ceux qui n’auraient pas tout suivi, l’Adoptable Storage permet de fusionner la mémoire interne du smartphone avec une carte-mémoire. L’avantage, c’est que cela vous permet d’avoir une seule et même mémoire interne et ce, de manière transparente pour l’utilisateur puisque c’est Android 6.0 qui gèrera au mieux. L’inconvénient, c’est que si votre carte mémoire n’est pas du genre rapide, elle pourrait éventuellement ralentir votre smartphone. De plus, parce qu’elle serait formaté d’une certaine manière, il sera impossible de l’utiliser normalement dans un autre appareil. C’est à vous de voir.

Cela commence à devenir de plus en plus un standard et on est heureux de voir l’arrivée massive du port USB Type-C. On a même pu utilisé l’adapteur USB Type-A du MacBook d’Apple et cela fonctionne parfaitement. On n’a encore tester avec l’adaptateur vidéo d’Apple mais cela devrait être compatible. Disponible en trois coloris en France, comptez 749€ à partir du mois de mai 2016.

[nextpage title= »Design »]

​Haut de gamme oblige, HTC n’avait pas le droit de se louper avec le HTC 10, surtout quand on connait la concurrence acharnée en face avec les Apple iPhone 6s, le Huawei P9 ou encore le Samsung Galaxy S7 edge. La barre était placée haut et heureusement pour la firme taïwanaise, le HTC 10 répond positivement au positionnement premium visé. Tout en s’inspirant de ses prédécesseurs, HTC a pu se renouveler en proposant un nouveau design réussi et ainsi concurrencer les références du marché.

htc-10-live-10

Ainsi, on retrouve un écran avec un superbe écran 2,5D mais ce dernier est moins prononcé que ses concurrents. Il a cependant le mérite de parfaitement coller au design général du HTC 10. Sobre, élégant et quelque part assez masculin, le smartphone de HTC vous propose une coque en métal d’excellente qualité. Le design général reprend l’idée autour des HTC One (M7, M8 et M9) avec un dos toujours arrondi mais propose une zone biseautée près des tranches beaucoup plus larges. Du coup, on a une excellente prise en main et du fait d’avoir de ne pas avoir de partie arrondies au niveau des tranches, le smartphone ne glisse pas des mains.

htc-10-live-06

Si le design et la finition font un sans-faute, on regrettera son poids équivalent à des smartphones XL. Le HTC 10 se permet même d’être plus lourd que le Samsung Galaxy S7 edge alors que son écran est plus petit de 0,3”. Maintenant, pour être honnête, le poids est bien réparti. Et contrairement à certains de ses concurrents, souvent brillants, pas de trace de doigts à l’horizon. Ouf.

htc-10-live-17

htc-10-live-21

Du côté de la description physique, on retrouve en haut de l’écran le premier haut-parleur avec, à ses côtés, une LED de notification intégrée dans la grille du haut-parleur, la caméra visio avec un capteur de 5 Mégapixels ainsi que les capteurs de proximité et de luminosité. En bas de l’écran se trouvent le bouton physique d’accueil qui intègre le capteur biométrique et les deux boutons sensitifs. Contrairement à Samsung, on retrouve à droite le bouton d’application qui permet d’accéder au multi-tâches et à gauche le bouton de retour, comme les boutons virtuels d’Android en fait. Maintenant, sur les smartphones, j’ai tendance à plus utiliser le bouton de retour que le bouton multi-tâches. Du coup, sur des smartphones XL, je préfère le choix de Samsung mais bon, c’est purement subjectif et personnel. On notera que HTC a choisi de ne pas intégrer de logo sur la face avant, ce qui renforce le côté sobre du design général.

htc-10-live-03

Concernant le bouton d’accueil, je vous rappelle qu’il intègre le capteur biométrique et vous n’aurez qu’à poser votre doigt pour déverrouiller le smartphone. On notera que c’est un bouton sensitif et non physique comme les iPhone d’Apple ou les Galaxy de Samsung. La configuration a été rapide et fiable. L’utilisation au quotidien se passe sans aucun soucis et vous pourrez enregistrer jusqu’à 5 empreintes. Au dos, on retrouve l’APN en haut au centre avec, à ses côtés, le flash LED dual-tone et l’autofocus laser. Le logo HTC se trouve au centre du dos. On pourra reprocher le dépassement de l’appareil photo dans le dos mais avec le dos arrondi, ça fait office de stabilisateur quand on le pose à plat sur une table. Cela ne m’a pas spécialement gêné mais certains pourront ne pas être aussi indulgents.

htc-10-live-04

Sur la tranche droite se trouvent les deux boutons de volumes le bouton de mise sous tension et/ou de veille qui propose une texture différente afin de le reconnaître à l’aveugle. Le port nano-SIM se trouve sur la tranche du droite également alors que sur la tranche de gauche, on ne retrouvera que le port MicroSD. Sur la tranche du haut, vous trouverez le port jack de 3,5mm et sur la tranche du bas, le port USB 3.1 Type-C, un second micro et le haut-parleur multimédia.

[nextpage title= »Affichage et Audio »]

​On le sait maintenant, l’avenir des écrans à destination des appareils mobiles est l’OLED et dans le domaine, Samsung a une avance considérable et proposent clairement les meilleurs écrans du marché. On ne va pas se voiler la face, les écrans des Galaxy S7 sont ce qu’il y a de meilleur sur le marché.

Maintenant, il ne faut pas non plus enterrer si vite les écrans IPS. HTC l’a prouvé à maintes reprises qu’on pouvait compter sur eux pour proposer le meilleur possible des dalles IPS. Le Super LCD 5 de 5,2” ne déroge pas à la règle. On commence par la définition Quad HD de 2560×1440 qui vous assure une excellente finesse d’affichage comme tous ses concurrents. Mais là où HTC s’en sort avec les honneurs, c’est au niveau de la colorimétrie, de la luminosité et des angles de visions. Si les couleurs ne sont pas aussi contrasté que sur un écran AMOLED, il faut admettre que le HTC 10 s’en sort excellemment. Lors de sa présentation, HTC a bien insisté sur la très faible latence au niveau du tactile si bien que l’écran répond très rapidement au doigt et à l’oeil.

htc-10-live-09

Pour ce qui est du haut-parleur multimédia, HTC revient cette année avec le BoomSound Hi-Fi, qui n’est pas un set de deux haut-parleurs comme sur les précédents smartphones mais un duo avec un tweeter et un woofer dans la tranche du bas du smartphone. Si le son, en soi, est bien meilleur que la concurrence, on regrette les deux haut-parleurs qui donnaient, non seulement un son plus punchy (surtout en milieu extérieur), mais aussi un son stéréo. En effet, on revient ici à du mono,​
et ce, malgré le fait que c’est bien mieux que la concurrence. Maintenant, il faut relativiser dans la mesure où vous utiliserez le haut-parleur multimédia seulement pour dépanner ou pour voir de petites vidéos d’Internet.

htc-10-live-14

Et comme vous vous en doutez, HTC a travaillé sur la partie sonore avec le support de l’Audio HD. Dès lors que vous brancherez votre casque, vous pourrez créer un profil en fonction de votre casque ou vos écouteurs. Le DAC est suffisamment puissant pour vous proposer un son conséquent. J’ai pu essayer avec des écouteurs bas de gamme et d’autres haut de gamme, la différence est notable sur les entrées de gamme en activant la technologie BoomSound dans les paramètres. Par contre, je ne suis vraiment pas un utilisateur de Google Play Music et je trouve désastreuse sa gestion des musiques stockées sur carte-mémoire. J’aurais préféré une application maison pour pouvoir naviguer tranquillement entre dossiers. Enfin pour la qualité d’écoute lors des conversations téléphoniques, je n’ai pas eu de problème particulier et j’ai eu droit à des conversations claires et une bonne réception en général.

On finit sur le fait que le HTC 10 est le premier smartphone Android à supporter la technologie AirPlay d’Apple. Bien évidemment, vous pourrez toujours utiliser la technologie Google Cast à côté mais jusqu’à maintenant, seuls les produits de la pomme proposaient le support d’AirPlay. A part le côté grande première, je n’ai pas noté de problème particulier sur mon Apple TV. A noter que ça ne fonctionne que pour le son.

[nextpage title= »Utilisation et HTC Sense 8″]

​Mine de rien, on en est déjà à la version 8 de HTC Sense. La plus grande nouveauté de HTC, c’est le fait que le constructeur taïwanais a décidé d’épurer au maximum sa surcouche pour se rapprocher drastiquement d’Android Stock. Résultat des courses, vous n’aurez plus d’applications en double, HTC a choisi d’utiliser les applications de Google pour sa base et ce n’est pas plus mal, très honnêtement.

Bien évidemment, on retrouve certaines choses liées à HTC Sense comme Blinkfeed, que je n’utilise pas parce que ça fait clairement doublon avec Google Now que je préfère maintenant. Tout est une question de goût je suppose mais je n’ai jamais été fan des Blinkfeed de HTC ou des Flipboard Briefing chez Samsung. A côté, on retrouve un thème foncé typique de HTC mais bien évidemment, vous pourrez changer de thème comme c’est devenu la mode depuis un certain temps et même faire le votre.

Par contre, vu l’espace sur les écrans d’accueil, vous n’aurez droit qu’à une grille d’application de 4×4 et jusqu’à 4×5 dans le tiroir d’applications. Par contre, il y a un mode où vous pourrez placer vos icônes comme bon vous semble sans avoir à les placer sur une grille. Si vous n’utilisez pas trop d’icônes, ça peut le faire mais si vous en avez beaucoup, ça peut vite devenir bordélique. A côté, on retrouve quelques applications maisons comme HTC Zoe ou applications tierces comme Facebook ou Instagram mais on notera surtout l’application Boost+ qui vous permet de mieux gérer, vos applications, votre mémoire ou encore votre batterie.

[nextpage title= »Performances et Autonomie »]

​Je viens de réaliser que le HTC 10 était le premier smartphone avec un processeur Qualcomm Snapdragon 820 que je testais. J’avais déjà joué avec des prototypes comme les “Reference Design” de Qualcomm même mais c’est bien le premier qui arrive commercialement. En France, le Galaxy S7 de Samsung nous propose un processeur Exynos alors que le LG G5 n’est pas encore arrivé en France.

Pour rappel, le Qualcomm Snapdragon 820 est le dernier né des processeurs haut de gamme chez le fondeur de San Diego. Sans grande surprise, on retrouve des résultats aux différents benchmarks de haute volée. Dans l’ensemble, les benchmarks sont bien évidemment excellents. J’ai bien évidemment essayer toutes les applications gourmandes comme Real Racing 3, Asphalt 8 ou autres Implosion, je n’ai pas noté de ralentissement.

​Du coup, je vous laisse voir les résultats dans les différents benchmarks. Mais plus que des chiffres, je n’ai eu aucun soucis au niveau de l’expérience utilisateur alors qu’on est en présence d’un écran Quad HD. Côté chaleur, on est loin de son prédécesseur si cela vous faisait peur de demander. Le tout reste assez bien contenu dans l’absolu. En fait, le seul moment où j’ai noté une chaleur excessive, c’était lors de l’utilisation avec une batterie externe. En effet, c’est une batterie Samsung que j’ai pu utiliser sur quasiment tous les smartphones depuis un an et jamais je n’ai vu la batterie autant chauffer. Comme vous le savez, il y a un débat actuellement entre Google qui assure que le USB Type-C n’est pas compatible avec la technologie Quick Charge 3.0 de Qualcomm et ce dernier qui affirme le contraire. Pour Google, la variation à la volée liée à la technologie du fondeur américain est risquée. En attendant, quand j’ai branché le HTC 10 sur un chargeur externe, c’est comme si le HTC 10 drainait au maximum la batterie. Résultat, la batterie et le HTC 10 chauffaient énormément, du genre on s’en inquiète vraiment, on débranche parce que les deux appareils étaient très très chauds et plus jamais on fait cela. ​Par contre, aucun problème de chauffe lors d’une charge avec un chargeur mural USB, quelqu’il soit. Attention avec vos batteries externes.

Le HTC 10 vous propose une batterie de 3000 mAh et bien évidemment la recharge rapide Quick Charge 3.0. Par contre, pas de recharge sans-fil intégré. HTC nous promettait deux jours facile. Très honnêtement, c’est plutôt une journée assurée qu’on aura et encore. En fait, en mode power-user, on arrivera souvent à la limite de la limite. Heureusement que le HTC 10 se rechargera relativement rapidement avec le bon chargeur qui vous permet, en 30 minutes, de passer de 0% à 50% de batterie.

Voici l’état de la batterie du HTC 10 après une journée d’utilisation type :

Maintenant, une autre journée :

[nextpage title= »Photo et Vidéo »]

HTC était le premier constructeur à penser à nous proposer un capteur avec des capteurs plus gros que la concurrence. Le hic, à l’époque, c’est que le capteur ne proposait qu’une résolution de 4 Mégapixels, ce qui était trop peu. Alors oui, cela suffisait pour les réseaux sociaux mais cela ne permettait aucune marge de manoeuvre, pour recadrer, zoomer ou autre. Dommage. L’année dernière, on était repasser à un capteur classique de 20 Mégapixels sans aucune plus-value par rapport à la concurrence mais pire, les performances n’étaient clairement pas au rendez-vous.

htc-10-live-11

Depuis, la concurrence a rattrapé son retard en terme de capteur capable et bon en condition de faible luminosité. Cette année, HTC propose un capteur équivalent à ceux des compacts en terme de format et avec des pixels de 1,55µm, plus gros que ceux du Samsung Galaxy S7 par exemple. On est enfin passé à une résolution honnête avec 12 Mégapixels. DXO n’a pas hésité à classer le HTC 10 dans le top des photophones avec le Samsung Galaxy S7.

htc-10-soft-live-42

Pour faire simple, d’un point de vue purement utilisateur, le HTC 10 n’est pas le meilleur photophone que j’ai eu en main mais c’est clairement un des meilleurs voire le second dans ma liste… Il faut seulement que HTC règle ses petits soucis logiciels. En effet, je ne sais pas si c’est parce que j’avais un pré-modèle sans le tout dernier firmware ou autres mais je n’ai jamais été jamais vraiment sûr d’avoir tout le temps des photos de qualité en sortie. Le HTC 10 peut parfois être capable du meilleur comme du pire, et ce, dans un intervalle de temps très court. Il m’a suffit de prendre deux photos à la suite, il parfois, on avait des résultats légèrement différents. Résultats des courses, on fait une série de photos où tout se passe bien, et alors qu’on pensait que le HTC 10 allait continuer sur cette cadence, il va rater la dernière photo prise et ce, sans raison particulières.

htc-10-soft-live-44

Quant à l’autofocus, il est rapide et efficace mais de ma perception, il n’est pas du niveau de celui du Samsung Galaxy S7 et surtout, en fonction des sujets, il peut perdre en vitesse et c’est assez désagréable. Alors je mets ça sur le modèle d’avant-commercialisation mais je ne suis pas convaincu à 100%. En fait, c’est comme si vous saviez que le HTC avait tout pour réussir en photo, que certaines photos vous impressionnent et qu’au moment où vous êtes sûrs que le HTC ne vous décevra pas, il vous décevra et c’est complètement aléatoire. Un peu comme le PSG en Ligue des Champions 🙂

Sinon, dans des conditions de luminosité normale, le HTC 10 vous propose des photos équilibrées, nettes et détaillées. On pourrait peut-être reprocher des photos un peu molles par rapport à la concurrence mais dans l’absolu, cela ne nous a pas gêné. Mais mieux que des mots, voici quelques exemples de photos :

HTC 10 Photos de Test

Côté selfie, on a un capteur de 5 Mégapixels avec un objectif grand angle dont l’ouverture est de F/1.8. Le grand plus par rapport à la concurrence, c’est sa stabilisation optique qui vous permettra d’assurer de meilleurs clichés dans des conditions de faible luminosité par rapport à la concurrence.

htc-10-live-09

Pour ce qui est de l’application photo, elle est intuitive et facile d’accès, elle vous propose, comme c’est la mode en ce moment, un mode Pro. Elle propose également les mêmes fonctions comme la possibilité de sous-exposer ou sur-exposer après la mise au point, maintenant, on trouve la règle de réglage trop lente (HTC devrait pouvoir la régler facilement via une future mise à jour).

htc-10-soft-live-45

Côté vidéo, la stabilisation optique apporte forcément beaucoup et comme vous vous en doutez,  le HTC 10 vous propose l’enregistrement de vidéo en Ultra HD 2160p soit une résolution de 3840×2160. On notera juste que le HTC 10 limite les captures de vidéos en 4K à 6 minutes. HTC propose également la possibilité d’enregistrer le son en HD sans forcément impacter la taille du fichier. Il faut juste savoir que dans ce cas, ça ne sera pas un fichier MP4 mais MKV. Personnellement, je n’ai pas noté de différence notable.

[nextpage title= »Galerie et Conclusion »]





Notre avis

Après un modèle haut de gamme en demi-teinte l’année dernière, HTC revient avec une vraie réussite. Peut-être un peu trop classique dans sa présentation, le HTC 10 se propose comme une excellente alternative sur le segment des smartphones Android haut de gamme.

Il y a bien évidemment et comme toujours, quelques points à améliorer mais le HTC 10 vous répondra présent dans tous les domaines. Il est performant, très bon en photo et certains pourront regretter une autonomie en dessous de certains concurrents mais ne boudons pas notre bonheur, il est bon de voir revenir HTC chez les grands.

9 / 10