Test

Test : Huawei Honor

APN et Autonomie

Android

Par Anh Phan le

En Utilisation et Performance

Comme tous smartphones sous Android Gingerbread 2.3.x, je ne vais pas m’éterniser dessus. Vous connaissez déjà. Par contre, et un peu comme tous les constructeurs, Huawei propose avec ses smartphones sa surcouche maison. Mais faute d’avoir une équipe dédiée pour développer sa propre surcouche comme HTC avec Sense ou Samsung avec TouchWiz, Huawei vous propose sa version d’un launcher disponible sur le Google Play Store. Il s’agit d’aHome, vous récupérez ainsi aussi la compatibilité avec tous les thèmes sur le Google Play Store. Idem pour le clavier, en plus du clavier Android de base, Huawei embarque un autre clavier alternatif disponible sur le Google Play Store, TouchPal, qui se différencie des autres claviers avec quelques raccourcis sympathiques comme le fait de faire un geste vers le haut suite à l’appui d’une lettre pour avoir la Majuscule ou encore un geste vers le bas pour avoir le symbole lié à la touche.

Pour aHome, rien de spécial, c’est un launcher plutôt agréable à l’utilisation, plutôt fluide, mais assez classique. L’avantage de Huawei, c’est que la marque chinoise a eu la bonne idée de permettre d’activer ou non aHome. Du coup, si vous n’aimez pas, vous pourrez toujours revenir vers Android Stock. Il aurait été bien que tous les constructeurs comme HTC ou Samsung nous proposent cette option aussi.
Du côté du lecteur audio, il est assez classique en soi. On notera quand même la présente de préréglages pour le son et aussi la présence d’un Tuner FM. Appréciable.

a côté, on retrouve quelques applications spécifiques comme All Backup qui permet de sauvegarde le contenu de votre smartphone sur la carte mémoire MicroSD. On retrouve aussi une application Protection et Sécurité qui permet de gérer vos listes noires et compagnie sans oublier quelques applications types comme le Flux pour vos réseaux sociaux, le bloc-notes, les post-its, ou encore DNLA qui vous permet d’accéder en WiFi à votre contenu sur votre réseau local. En parlant de WiFi, j’ai noté quelques soucis de connexions… Je ne sais pas à quoi cela est dû, mais le WiFi décrochait souvent !

Pour les performances pures, on retrouve d’après Quadrant des performances similaires à un Samsung Galaxy Nexus. Par contre, et c’est là que le bât blesse. Avec de tels scores, on est censé avoir des performances similaires, voire même meilleures que le smartphone de Samsung, surtout que la résolution de l’écran est plus faible. Et bien ce n’est pas le cas, on se retrouve avec des lags inexpliqués sur le navigateur internet, même si ce n’est pas non plus la cata. Et pour l’interface, il manque un chouia de fluidité globale, peut-être est-ce dû à Android 2.3.7, surtout depuis qu’on s’habitue maintenant peu à peu aux optimisations d’Android 4.0 (qui doit arriver d’ici cet été).

D’un autre côté, pour un tel prix, les performances sont loin d’être nulles. En effet, avec un smartphone d’entrée de gamme, on a tendance à s’attendre à un écran de mauvaise facture et des performances très en deçà des modèles moyens de gamme et haut de gamme. Et bien ce n’est pas le cas. Dans l’utilisation que j’ai eue de tous les jours, je n’ai pas eu besoin de me plaindre du smartphone. Alors oui, je ne pouvais pas lancer de vidéos Youtube en 720p, mais ça ne m’a pas manqué 😛 En parlant de vidéos, avec MX Video Player, le Huawei Honor a très bien tenu la charge sur des vidéos 720p, par contre, c’était niet pour du 1080p.

Sommaire du Test :

Pages : 1 2 3 4 5 6

Continuez la lecture du Test
5 Utilisation & Performance
Sommaire
  1. Accueil & Caractéristiques
  2. Écran et Son
  3. Packaging & Design
  4. APN et Autonomie
  5. Utilisation & Performance
  6. Conclusion et Galerie