Test

Test : Kinect : une partie du line-up de lancement

Par François le

Aujourd’hui, vous allez avoir droit à une petite vidéo vous montrant un peu le contenu de la boite du Kinect. Mais pour commencer (parce qu’on ne fait pas les choses à moitié, non mais), nous allons vous proposer non pas un test, mais quatre ! Enfin, quatre “petits” tests, portants sur les titres Microsoft (en tout cas, une grosse partie) qui seront disponible lors du lancement de Kinect, le 10 novembre prochain !

Pour connaitre notre avis sur Kinect-Adventures, Sports, Joy Ride et Kinectimals, il suffit de vous rendre dans la suite de ce billet !

test

Kinect Adventures



Fourni en bundle avec Kinect, Adventures est une compilation de mini jeux plutôt orientés compétition, se jouant maximum à deux en simultané. Vous avez par exemple droit à un jeu nommé Rebonds (vous savez, la démo Natal présentée lors de l’E3 2009), Descente Infernale (la descente en zodiac), Max de réflexes (sur rails, il faut se pencher et attraper le max de points), Dans le vide (éclater les bulles avec votre corps, le tout en apesanteur) et enfin 20 000 Fuites (vous êtes enfermés dans un observatoire sous-marin, et devez boucher avec différentes partie de votre corps, des trous que les poissons font dans la vitre). Lors de mes essais, j’ai été plutôt agréablement surpris par la réactivité du titre, surtout en solo d’ailleurs. C’est vrai que les premiers essais du titre il y a quelques temps m’avaient laissé une impression limite, du fait d’un petit côté imprécis vraiment dérangeant. Mais ici pas de soucis. A condition par contre de bien rester à deux mètres du capteur, et plus spécialement lorsque vous jouez à deux. Pas de soucis ici d’intérêt pour le titre, comme il s’agit d’un jeu présent dans le bundle, il viendra dans tous les cas se poser sur vos étagères ! Mais c’est malgré tout assez fun, et ça devrait vous occuper un petit moment, plus particulièrement en soirée !

KAdventures

Kinect Sports



Après Wii Sport et Sports Champions sur Move, voici venir le titre de sport pour Kinect, sobrement nommé Kinect Sports. Nous avons donc 6 sports de représentés, du foot, du beach volley, du tennis de table, du bowling et de l’athlétisme (ce dernier regroupe 5 épreuves d’athlétisme de piste). Notez que certaines épreuves sont là jouables jusqu’à quatre. Pour faire court, j’ai trouvé très réussie l’intégration de Kinect dans 4 des sports proposés, mais il apparaît tout de même clairement que la sauce à du mal à prendre en ce qui concerne les 2 sports d’équipes, notamment le foot, qui se résume a passer la balle de manière vaguement logique vers l’avant (même si le tir au but est lui pas trop mal pensé). Les autres titres, plutôt axés en 1 contre 1 ou en mode “chacun son tour” sont très jouables, et très funs ! L’ambiance est également très sympathique, le jeu vous encourageant lorsque vous réussissez un mouvement parfait (comme un strike au bowling par exemple) en vous passant des morceaux de musique (des titres récents qui remuent bien). Passons rapidement sur les épreuves d’athlétisme sur piste et de boxe vous feront transpirer devant votre télé. A noter enfin la présence d’un mode party, anecdotique, qui vous permettra de jouer des avatars déguisés en mascotte, ce qui n’apporte pour ainsi dire pas grand chose au gameplay, mais qui a le mérite d’accentuer le côté déjanté du titre… L’intérêt du titre se trouve dans la compétition évidemment, mais même seul, le fait qu’il soit compatible Xbox Live devrait vous pousser à aller affronter du monde en ligne. Bref, c’est un bon choix si vous n’êtes pas emballé par Dance Central.

Ksports

Kinect Joy Ride



Pour le lancement de Kinect, Microsoft a essayé de produire des jeux de tout type, donc c’est sans surprise que l’on retrouve un jeu de course compatible avec le périphérique. Autant vous le dire de suite, Kinect Joy Ride est un Mario Kart-like en bonne et due forme auquel on aurait ajouté un peu de cascades, et des avatars Xbox 360. Contrairement à la démo que nous avions pu voir lors de l’E3 2010, l’accélération et le freinage sont automatiques, vous laissant donc vous concentrer sur la conduite, l’utilisation des items, et le turbo. Tout se fait ici avec le haut du corps, les deux mains sur le “volant”. Par exemple, en vous penchant a droite ou gauche vous pourrez déraper dans les virages (ce qui sera bien plus efficace d’ailleurs), en tendant le bras (à droite ou à gauche, c’est selon) vous activerez un item. Rien de très évolué pour le coup, et le contenu de ce titre laisse un peu à désirer. Malgré tout, la la possibilité de personnaliser votre voiture et la compatibilité Xbox Live rendent la chose un peu plus intéressante… Vous aurez aussi droit à un classique mode party qui devrait vous occuper lors de vos soirées entre amis (parce que c’est le but avoué de la chose). Il ne lui manque qu’un éditeur de circuit en fait ! Bref, ce titre n’est pas vraiment ce qu’on pourrait appeler un achat indispensable. Même s’il peut tout de même venir en renfort un peu plus tard, en attendant un titre de course plus évolué !

kjr

Kinectimals



Milo est mort… Vive Kinectimals ! On ne peut en effet pas douter que le software mis au point par notre très cher Peter Molyneux dans Milo a servi pour Kinectimals. Malgré tout, si l’esthétique du titre le destine surtout à un public plutôt jeune, on peut toutefois s’amuser des facéties de ces créatures à mi-chemin entre des peluches et de vrais animaux. L’utilisation du capteur Kinect est très poussé, avec une reconnaissance de mouvements presque parfaite (si, si). De plus le titre utilise également le micro intégré à Kinect, qui permet d’appeler son petit compagnon à 4 pattes. On le nomme au départ, et ensuite il reconnait son nom. Évidemment il y a énormément d’activités de prévu dans le titre par défaut, mais on parle également d’ajout via des cartes à scanner que l’on trouvera bientôt chez certains partenaires du titre. Bref, pour faire simple, on dira que Kinectimals est un must have si vous avez un enfant, et une jolie démo bluffante pour les adultes. Même si je connais quelques demoiselles qui devraient se laisser tenter par un tel titre…

imals

Voila, vous avez maintenant eu un tour d’horizon des quelques titres Kinect qui seront disponibles lors du lancement de ce nouvel accessoire de chez Microsoft pour Xbox 360. J’ai trouvé d’une manière générale Kinect très réactif, et certains de ces titres très attractifs (un seul très addictif). J’en conseille donc au moins un en plus de Kinect Adventures qui se trouve en bundle avec Kinect. Kinect Sports si vous êtes plutôt actifs et que vous voulez vous faire plaisir à plusieurs. Et sinon, si le sport ne vous tente pas, et surtout que vous avez un enfant, Kinectimals sera un compagnon (c’est le cas de le dire) plus que judicieux !

Le verdict ?


Kinect Sports




Que signifie cette pastille ?

Kinect Joy Ride




Que signifie cette pastille ?

Kinectimals




Que signifie cette pastille ?

Aujourd’hui, vous allez avoir droit à une petite vidéo vous montrant un peu le contenu de la boite du Kinect. Mais pour commencer (parce qu’on ne fait pas les choses à moitié, non mais), nous allons vous proposer non pas un test, mais quatre ! Enfin, quatre “petits” tests, portants sur les titres Microsoft (en tout cas, une grosse partie) qui seront disponible lors du lancement de Kinect, le 10 novembre prochain !

Pour connaitre notre avis sur Kinect-Adventures, Sports, Joy Ride et Kinectimals, il suffit de vous rendre dans la suite de ce billet !

test

Kinect Adventures



Fourni en bundle avec Kinect, Adventures est une compilation de mini jeux plutôt orientés compétition, se jouant maximum à deux en simultané. Vous avez par exemple droit à un jeu nommé Rebonds (vous savez, la démo Natal présentée lors de l’E3 2009), Descente Infernale (la descente en zodiac), Max de réflexes (sur rails, il faut se pencher et attraper le max de points), Dans le vide (éclater les bulles avec votre corps, le tout en apesanteur) et enfin 20 000 Fuites (vous êtes enfermés dans un observatoire sous-marin, et devez boucher avec différentes partie de votre corps, des trous que les poissons font dans la vitre). Lors de mes essais, j’ai été plutôt agréablement surpris par la réactivité du titre, surtout en solo d’ailleurs. C’est vrai que les premiers essais du titre il y a quelques temps m’avaient laissé une impression limite, du fait d’un petit côté imprécis vraiment dérangeant. Mais ici pas de soucis. A condition par contre de bien rester à deux mètres du capteur, et plus spécialement lorsque vous jouez à deux. Pas de soucis ici d’intérêt pour le titre, comme il s’agit d’un jeu présent dans le bundle, il viendra dans tous les cas se poser sur vos étagères ! Mais c’est malgré tout assez fun, et ça devrait vous occuper un petit moment, plus particulièrement en soirée !

KAdventures

Kinect Sports



Après Wii Sport et Sports Champions sur Move, voici venir le titre de sport pour Kinect, sobrement nommé Kinect Sports. Nous avons donc 6 sports de représentés, du foot, du beach volley, du tennis de table, du bowling et de l’athlétisme (ce dernier regroupe 5 épreuves d’athlétisme de piste). Notez que certaines épreuves sont là jouables jusqu’à quatre. Pour faire court, j’ai trouvé très réussie l’intégration de Kinect dans 4 des sports proposés, mais il apparaît tout de même clairement que la sauce à du mal à prendre en ce qui concerne les 2 sports d’équipes, notamment le foot, qui se résume a passer la balle de manière vaguement logique vers l’avant (même si le tir au but est lui pas trop mal pensé). Les autres titres, plutôt axés en 1 contre 1 ou en mode “chacun son tour” sont très jouables, et très funs ! L’ambiance est également très sympathique, le jeu vous encourageant lorsque vous réussissez un mouvement parfait (comme un strike au bowling par exemple) en vous passant des morceaux de musique (des titres récents qui remuent bien). Passons rapidement sur les épreuves d’athlétisme sur piste et de boxe vous feront transpirer devant votre télé. A noter enfin la présence d’un mode party, anecdotique, qui vous permettra de jouer des avatars déguisés en mascotte, ce qui n’apporte pour ainsi dire pas grand chose au gameplay, mais qui a le mérite d’accentuer le côté déjanté du titre… L’intérêt du titre se trouve dans la compétition évidemment, mais même seul, le fait qu’il soit compatible Xbox Live devrait vous pousser à aller affronter du monde en ligne. Bref, c’est un bon choix si vous n’êtes pas emballé par Dance Central.

Ksports

Kinect Joy Ride



Pour le lancement de Kinect, Microsoft a essayé de produire des jeux de tout type, donc c’est sans surprise que l’on retrouve un jeu de course compatible avec le périphérique. Autant vous le dire de suite, Kinect Joy Ride est un Mario Kart-like en bonne et due forme auquel on aurait ajouté un peu de cascades, et des avatars Xbox 360. Contrairement à la démo que nous avions pu voir lors de l’E3 2010, l’accélération et le freinage sont automatiques, vous laissant donc vous concentrer sur la conduite, l’utilisation des items, et le turbo. Tout se fait ici avec le haut du corps, les deux mains sur le “volant”. Par exemple, en vous penchant a droite ou gauche vous pourrez déraper dans les virages (ce qui sera bien plus efficace d’ailleurs), en tendant le bras (à droite ou à gauche, c’est selon) vous activerez un item. Rien de très évolué pour le coup, et le contenu de ce titre laisse un peu à désirer. Malgré tout, la la possibilité de personnaliser votre voiture et la compatibilité Xbox Live rendent la chose un peu plus intéressante… Vous aurez aussi droit à un classique mode party qui devrait vous occuper lors de vos soirées entre amis (parce que c’est le but avoué de la chose). Il ne lui manque qu’un éditeur de circuit en fait ! Bref, ce titre n’est pas vraiment ce qu’on pourrait appeler un achat indispensable. Même s’il peut tout de même venir en renfort un peu plus tard, en attendant un titre de course plus évolué !

kjr

Kinectimals



Milo est mort… Vive Kinectimals ! On ne peut en effet pas douter que le software mis au point par notre très cher Peter Molyneux dans Milo a servi pour Kinectimals. Malgré tout, si l’esthétique du titre le destine surtout à un public plutôt jeune, on peut toutefois s’amuser des facéties de ces créatures à mi-chemin entre des peluches et de vrais animaux. L’utilisation du capteur Kinect est très poussé, avec une reconnaissance de mouvements presque parfaite (si, si). De plus le titre utilise également le micro intégré à Kinect, qui permet d’appeler son petit compagnon à 4 pattes. On le nomme au départ, et ensuite il reconnait son nom. Évidemment il y a énormément d’activités de prévu dans le titre par défaut, mais on parle également d’ajout via des cartes à scanner que l’on trouvera bientôt chez certains partenaires du titre. Bref, pour faire simple, on dira que Kinectimals est un must have si vous avez un enfant, et une jolie démo bluffante pour les adultes. Même si je connais quelques demoiselles qui devraient se laisser tenter par un tel titre…

imals

Voila, vous avez maintenant eu un tour d’horizon des quelques titres Kinect qui seront disponibles lors du lancement de ce nouvel accessoire de chez Microsoft pour Xbox 360. J’ai trouvé d’une manière générale Kinect très réactif, et certains de ces titres très attractifs (un seul très addictif). J’en conseille donc au moins un en plus de Kinect Adventures qui se trouve en bundle avec Kinect. Kinect Sports si vous êtes plutôt actifs et que vous voulez vous faire plaisir à plusieurs. Et sinon, si le sport ne vous tente pas, et surtout que vous avez un enfant, Kinectimals sera un compagnon (c’est le cas de le dire) plus que judicieux !

Le verdict ?


Kinect Sports




Que signifie cette pastille ?

Kinect Joy Ride




Que signifie cette pastille ?

Kinectimals




Que signifie cette pastille ?