Test

Test : Microsoft Surface 3

Design

Notre avis
7 / 10
Microsoft

Par Anh Phan le

S’il y a quelque chose qui n’évolue pas trop, c’est finalement le design général qui reprend à peu de choses près ce qu’on connaissait déjà avec les anciennes Surface. Alors oui, la taille varie avec l’écran, elle est plus fine et plus légère. Mais dans l’absolu, si vous ne connaissez pas par coeur la gamme, vous ne saurez pas si c’est une Surface 3 ou un précédent modèle de Surface. On aime ou on n’aime pas, mais toujours est-il que la finition reste impeccable. Le rendu aluminium silver mat est très flatteur et j’aime beaucoup le design sobre et élégant. On regrettera juste que le pied KickStand ne puisse pas adopter l’infinité de possibilités de la Surface Pro 3, vous allez devoir vous contenter de trois positions seulement. Maintenant, ce pied KickStand facilite maintenant l’utilisation de la Surface 3 sur ses genoux, ce n’est pas aussi pratique qu’un véritable ordinateur portable, mais c’est maintenant vraiment possible.

ms-surface3-live-08

Côté physique, la Microsoft Surface 3 vous propose ainsi sur la tranche haute à droite le bouton de mise sous tension et/ou de veille ainsi que les boutons de volume alors que sur la tranche basse, on retrouvera le connecteur dock pour la Type Cover. Pour ce qui est de la tranche droite, on retrouve ainsi la prise jack de 3,5mm, le port Mini DisplayPort, un port USB 3.0 et la prise Micro-USB pour la recharge. Concernant la recharge, je trouve dommage que Microsoft n’ait pas choisi un port aimanté ou un port propriétaire plus facile d’accès qu’un port Micro-USB. Parce que là, il faudra le placer dans la bonne position et avec un câble qui tend vers le bas, ce n’est pas le plus pratique. D’un autre côté, si vous avez le bon accessoire, ce port Micro-USB pourra servir de second port USB, pratique, notamment avec les clés 2-en-1 par exemple. On finit sur la tranche de gauche qui est vierge.

ms-surface3-live-09

ms-surface3-live-11

ms-surface3-live-12

ms-surface3-live-14

Côté façade, c’est assez classique avec des bords toujours un peu large à mon goût mais qui facilite la prise en main. Je vous rappelle que la Surface 3 fait tout de même 622g. En haut de l’écran, on retrouve une caméra visio, tout comme l’APN principal qui servira plus à montrer quelque chose lors des sessions de visiophonie qu’à prendre de vraies photos. Au niveau du dos, on retrouve bien entendu le pied, mais aussi les classiques logos. Puisqu’on parle d’écran, la Surface 3 reprend l’écran tactile ClearType qu’on connaissait déjà avec les générations précédentes, mais avec cette fois-ci un format 3:2 et une définition de 1920×1280, plus pratique en mode portrait. Les angles de vues sont excellents, tout comme les couleurs et les contrastes. Avec une résolution Full HD, les textes sont très fins et il faudra aller à la loupe pour déceler les pixels. Je vous rappelle par ailleurs que la Microsoft Surface 3 est compatible avec le stylet Surface en option. C’est super précis et avec des logiciels comme One Note ou encore Photoshop, c’est très plaisant.

ms-surface3-live-16

Maintenant, si vous comparez la Surface 3 à des tablettes iOS ou Android, alors oui, c’est plus lourd, plus épais, etc. Mais vous avez maintenant un PC complet avec un port USB 3.0, une sortie vidéo et un port mémoire.