Test

Test du Oppo Reno : un écran intégral et un aileron

Android

Par Anh Phan le

Après une première de mise en route en France, Oppo vient d'annoncer son nouveau smartphone, le Reno avec un rapport qualité-prix des plus intéressants et quelques innovations technologiques bienvenues.

[nextpage title=”Accueil”]

Encore acteur récent du monde des smartphones en France, Oppo continue et persiste dans l’Hexagone avec un nouveau smartphone de milieu de gamme. Voici le Oppo Reno.

Afin de se démarquer de la concurrence, le constructeur chinois a décidé de jouer la carte de l’originalité. Exit les encoches, les gouttes d’eau ou les petits trous dans l’écran, le Oppo Reno propose un écran intégral. La caméra avant devient ainsi rétractable via un ingénieux système dit « d’aileron » sur la tranche haut du smartphone.

Même si Oppo occupe la 5ème place mondiale, la marque reste relativement peu connue en France mais gagne à se faire connaitre, surtout avec ce nouveau smartphone au rapport qualité-prix très intéressant.

Les Caractéristiques et le Packaging

Pour rappel, le Oppo Reno vous propose les caractéristiques suivantes :

 Oppo RenoOppo Reno Zoom x10Oppo Reno 5G
Écran- AMOLED de 6,4 pouces
- Définition 2340x1080
- Ratio 19.5:9
- Gorilla Glass 6
- Densité de 402ppp
- DCI-P3
- OLED 6,6 pouces
- Définition 2340x1080
- Ratio 19.5:9
- Gorilla Glass 6
- Densité de 387ppp
- DCI-P3
- OLED 6,6 pouces
- Définition 2340x1080
- Ratio 19.5:9
- Gorilla Glass 6
- Densité de 387ppp
- DCI-P3
SoC et GPU- Qualcomm Snapdragon 710
- Adreno 615
- Qualcomm Snapdragon 855
- Adreno 640
- Qualcomm Snapdragon 855
- Adreno 640
Mémoire- 6/8 Go de RAM
- 128/256 Go stockage
- 8 Go de RAM
- 256 Go de stockage
- port microSD
- 8 Go de RAM
- 256 Go de stockage
- port microSD
Coloris- Noir de jais
- Vert océan
- Noir de jais
- Vert océan
- Noir de jais
- Vert océan
Appareil photo- Double capteur arrière :
- 48 Mégapixels 26mm F1.7
- 5 Mégapixels F2.4
- Zoom hybride x2
- Autofocus PDAF
- Mode nuit
- Vidéo jusqu’à 4K/30fps
- Technologie AI beauty

-Capteur Frontal 16 Mégapixels 26mm F2.0
- Triple capteur arrière :
- 48 Mégapixels F1.7 (Standard)
- 13 Mégapixels F3.0 (Téléobjectif x5)
- 8 Mégapixels F2.2 (Ultra grand-angle 120°)
- Zoom optique x5
- Zoom hybride x10
- Autofocus PDAF
- Dual OIS
- Mode nuit
- Vidéo jusqu’à 4K/60fps
- Technologie AI beauty

-Capteur Frontal 16 Mégapixels 26mm F2.0
- Triple capteur arrière :
- 48 Mégapixels F1.7 (Standard)
- 13 Mégapixels F3.0 (Téléobjectif x5)
- 8 Mégapixels F2.2 (Ultra grand-angle 120°)
- Zoom optique x5
- Zoom hybride x10
- Autofocus PDAF
- Dual OIS
- Mode nuit
- Vidéo jusqu’à 4K/60fps
- Technologie AI beauty

-Capteur Frontal 16 Mégapixels 26mm F2.0
Batterie- 3765 mAh
- Charge rapide VOOC 3.0
- Port USB-C
- 4065 mAh
- Charge rapide VOOC 3.0
- Port USB-C
- 4065 mAh
- Charge rapide VOOC 3.0
- Port USB-C
Connectivité- Lecteur d'empreintes optique sous l’écran
- Bluetooth 5.0
- WiFi 5
- Prise jack 3.5mm
- 2G/3G/4G
- Lecteur d'empreintes optique sous l’écran
- Bluetooth 5.0
- WiFi 5
- 2G/3G/4G
- Lecteur d'empreintes optique sous l’écran
- Bluetooth 5.0
- WiFi 5
- 2G/3G/4G/5G
Interface- Android 9.0 Pie
- ColorOS 6
- Android 9.0 Pie
- ColorOS 6
- Android 9.0 Pie
- ColorOS 6
Taille et Poids- 156,6 x 74,3 x 9mm
- 185g
- 162 x 77,2 x 9,3mm
- 215g
- 162 x 77,2 x 9,3mm
- 215g
Prix499 €799 €899 €
Date de disponibilité10 mai 2019Début juin 2019- mai 2019
- Non dispo en France

Comme on peut le constater, même s’il y a quelques différences notables avec le Reno Zoom 10x, le Reno est en soi assez similaire. Si on peut lui reprocher un SoC un peu moins véloce et le fait de ne pas avoir un impressionnant zoom hybride 10x, il a l’avantage d’être beaucoup plus accessible en terme de prix et surtout, il est largement suffisant au quotidien. Concernant le packaging du smartphone, on retrouve une longue boîte grise assez classique en soi. Sans surprise, on y retrouve le smartphone, un chargeur compatible VOOC, un câble de recharge USB-C vers USB-A et des petits livrets pour une première prise en main.

Disponible en deux coloris, le Oppo Reno est officiellement disponible à partir de 499 euros hors abonnement.

[nextpage title=”Design, Ecran et Audio”]

Design, Ecran et Audio

Si l’ensemble des smartphones se ressemblent de plus en plus de face (excepté les futurs Samsung Galaxy Fold et Huawei Mate X), le Oppo Reno arrive un écran sans encoche et/ou sans petits trous. En effet, la caméra avant a été déportée dans ce que Oppo appelle « l’aileron ». Pour faire simple, c’est juste une caméra rétractable mais elle présente un design légèrement différent. Au dos de cette caméra rétractable se trouve le flash de l’appareil photo. Si ce n’est pas gênant en soi, on aurait aimé qu’il soit au même niveau que les appareils photos au dos. Et à l’usage, on a trouvé que « l’aileron » avait tendance à prendre facilement la poussière. Il ne faudra donc pas oublier de nettoyer l’appareil photo. En revanche, bien du de la part de Oppo, le Reno, s’il détecte une chute, il refermera automatiquement la caméra rétractable. On a pu tester cette petite fonctionnalité et ça fonctionne nickel.

A côté de cela, la finition est excellente avec un dos mat qui n’est sans rappeler le verre dépoli des feux Sony Xperia Z3. On retrouve sur la tranche droite le bouton pour activer de manière physique le mode silence. Le smartphone est fin et on est agréablement surpris par l’écran même qui recouvre quasiment toute la surface avant. Pas d’encoche, pas de goutte d’eau, pas de petit trou, la totalité de l’écran est dédiée à l’utilisateur et ce n’est pas plus mal. Si vous avez des doutes sur le mécanisme de « l’aileron », sachez qu’il a été testé pour supporter quelques 300.000 ouvertures. Le Oppo Reno ne vous propose qu’une définition Full HD+ et dans les faits, le Full HD+ vous suffira amplement. Sans faire de pixel-peeping, je vous défie de voir, à l’oeil nu, la différence entre un écran Full HD+ et plus. Certifié P3, les couleurs sont justes et on n’a pas noté de problème particulier et ce, même en plein soleil. On pourra toujours reprocher des couleurs peut-être trop saturées par défaut mais cela reste flatteur et c’est un peu ce que demande le grand public. La luminosité n’a pas été un problème non plus. Ce n’est pas la dalle la plus lumineuse qu’on ait eu jusqu’à présent mais le Reno fait son job et c’est ça qu’on veut.

Alors que la tendance est à la suppression du port jack, ce dernier est de retour sur le Oppo Reno. On aime ou on n’aime pas, mais de notre côté, on salue l’initiative. Pour ce qui est du haut-parleur multimédia, vous avez pu le voir, il se situe sur la tranche du bas… Je ne m’attendais pas à grand chose à vrai dire, et j’ai été agréablement surpris par la puissance du haut-parleur. Il ne faut pas en attendre trop non plus, ça manque de basse et à haut volume, ça peut saturer avec un son criard mais l’un dans l’autre, c’est utilisable. Pour les vidéos à consommation rapide comme celles qu’on trouve sur Youtube ou Facebook, le haut-parleur m’a souvent suffit.

[nextpage title=”Color OS, Performances et Autonomie”]

Color OS, Performances et Autonomie

Le Oppo Reno est livré avec Android 9.0 Pie et une surcouche Color OS. Bien évidemment, la surcouche ne va pas révolutionner le monde des smartphones Android mais à notre grande surprise, Color OS s’est avérée très agréable à l’utilisation. Assez proche d’Android Stock, Oppo n’a pas livré son Reno avec une multitude d’applications tierces qu’on aurait vite désinstallées à la première occasion. Si Color OS n’est pas à la hauteur d’un One UI chez Samsung ou Oxygen OS chez OnePlus, il n’en est pas moins réussi et surtout agréable au quotidien. On retrouve même un tiroir latéral avec des raccourcis. Et enfin, pour la navigation dans l’interface, Oppo propose toujours les boutons visuels à la Android 8.x mais une navigation par geste sans les boutons virtuels, c’est d’ailleurs ce qu’on préfère.

 

Du côté des performances, on ne va pas trop vous surprendre. Si ce n’est pas le SoC haut de gamme de Qualcomm mais plutôt le milieu de gamme, le Oppo Reno répond présent à toutes les sollicitations du quotidien. Que cela soit au niveau des applications des réseaux sociaux, des applications multimédias ou des jeux-vidéo, je n’ai pas noté de ralentissement ou autres avec le Qualcomm Snapdragon 710. Dans l’ensemble, les benchmarks sont évidemment bons et similaires à ce qu’on connait déjà.

Le Oppo Reno embarque une batterie de 3765mAh et avec sa gestion ultra agressive des applications (un peu comme Huawei), vous pourrez tenir facilement une journée complète voire même deux jours complets. Dans mes tests, même en l’ayant poussé au max en terme d’utilisation, je suis arrivé au mieux à 54% en fin de journée.

Voici l’état de la batterie du Oppo Reno sur quelques jours :

Petit rappel, le Oppo Reno vous propose la recharge rapide VOOC 3.0. En revanche, dans cette gamme de prix, pas de recharge sans-fil.

[nextpage title=”Photo et Vidéo”]

Photo et Vidéo

Le Oppo Reno joue la carte de la simplicité mais arrive tout de même avec un bloc photo des plus intéressants. En effet, on retrouve le fameux capteur de 48 Mégapixels de Sony. Bien évidemment, vous n’aurez pas par défaut des photos de 48 Mégapixels mais plutôt de 12 Mégapixels grâce à la technologie de Pixel Binning qui permet de combiner 4 pixels pour créer une sorte de Super Pixel avec plus d’informations. Au final, plus de luminosité et de netteté dans la photo finale mais pas que puisqu’un tel capteur permet également d’avoir un zoom numérique des plus intéressants.

Si d’autres ont privilégié la combinaison avec un zoom optique pour créer un zoom hybride, l’utilisation d’un tel capteur permet d’avoir un zoom numérique x2 très réussi et on le voit avec cet Oppo Reno qui proposent des photos très réussies quand les conditions de luminosité sont idéales. En faible luminosité, c’est un peu différent, le Reno capte plutôt bien la lumière en soi mais le traitement manque de détails à notre goût. Il y a bien évidemment un Mode Nuit mais bizarrement, il ne se déclenche pas tout le temps et quand il le fait, on récupère plus de lumière mais ça manque encore un peu de netteté et de couleurs par rapport à la concurrence. Dans tous les cas, on revient de loin par rapport au Find X.

Mieux que des mots, des exemples :

Et voici des photos en faible luminosité ainsi qu’avec le mode nuit :

[nextpage title=”Galerie”]

Galerie Photo

Notre avis

Oppo a réussi son coup avec ce nouveau Reno. Les performances sont au rendez-vous, tout comme l’autonomie, Color OS s’avère être une excellente surcouche au quotidien. L’écran sans encoche est des plus agréables et si on avait des doutes concernant « l’aileron », ils se sont vite envolés à l’usage.

Tout n’est cependant pas parfait non plus puisque la photo en condition de faible luminosité est perfectible et on aurait sans doute aimé un design plus compact. Mais ne boudons pas notre plaisir. Le Oppo Reno est agréable au quotidien et s’adapte à n’importe quel scénario de la vie courante, le tout avec un prix plutôt compétitif (on aurait aimé qu'il le soit davantage).

8 / 10
Les plus
Les moins
  • L'Aileron
  • Ecran intégral
  • Performances générales
  • Autonomie
  • Photo perfectible
  • Mode Nuit en photo en retrait
  • Pas de certifications IPxx

6 Commentaires

  1. jojo praline

    4 mai 2019 at 12:45

    bonjour il y a une erreur sur le reno de base il ne sera disponible que en 6go de ram j’ai le commercial a cote de moi

  2. Julião Saeba

    5 mai 2019 at 10:56

    “Si Color OS n’est pas à la hauteur d’un One UI chez Samsung ou Oxygen OS chez OnePlus”

    Ah bon et pourquoi ? Dans quel domaine ? J’adore les affirmations gratuites sans la moindre explication.

    Pour avoir un OP3 sous Pie Beta et un Galaxy S9+, je pense que ça aurait pu m’être utile de savoir en quoi une belle daube comme One UI serait “au-dessus”. J’ai pas besoin de me répandre en argument, je ne suis pas testeur.

  3. Salva

    6 mai 2019 at 11:18

    Clair, les gens parlent sans connaître ou sous prétexte que ce n’est pas adapté à “eux” d’ailleurs la dernière version de colorOS s’est adapté pour plaire aux occidentaux. Moi quand j’achète un tel je me fais au système et pas l’inverse et puis la personnalisation c’est bien beau 5 minutes pour faire mumuse mais après…. donc Android c’est Android point.
    En plus il manque des infos sur le tél, il y a le NFC toutes fréquences, des HP stéréo (avec dolby), micro 360° Ozo.

  4. Gilles

    10 mai 2019 at 14:57

    Salut,

    Si tu as toujours des contacts avec le commercial, une référence Oppo CPH1979 sous Helio P90 vient d’être certifiée par un organisme.
    Toutes les fréquences françaises sont là, y compris la B28.

    Le P90 est potentiellement aussi performant que Snapdragon 710…le support ds appareils 48MP est par ailleurs complet (compris réduction de bruit et zéro shutter delay contrairement au 710), l’IA est potentiellement très largement meilleure.

    Ce modèle sera-t-il dispo en France ?

  5. journaldugeek

    10 mai 2019 at 15:14

    non uniquement les modèles avec Snapdragon pour la France

  6. 7332sirault

    21 mai 2019 at 7:59

    Pas de commentaire sur la qualité vidéo 🙁

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *