Test

Test : Sega Mega Drive Ultimate Collection

Par Rédacteur Invité le

Pour “fêter” les 20 ans de la Mega Drive, Sega met les petits plats dans les grands en proposant une petite compilation de derrière les fagots, embarquant plus d’une quarantaine de titres issus du catalogue de la défunte 16-bit. J’ai envie de dire “enfin !” Plus de 40 titres donc compilés sur la même galette, […]

Pour “fêter” les 20 ans de la Mega Drive, Sega met les petits plats dans les grands en proposant une petite compilation de derrière les fagots, embarquant plus d’une quarantaine de titres issus du catalogue de la défunte 16-bit. J’ai envie de dire “enfin !”

test_smduc_04

Plus de 40 titres donc compilés sur la même galette, difficile de résister, surtout pour 40€. Et les titres justement, les voici (on prend sa respiration): Alex Kidd in the Enchanted Castle, Alien Storm, Alien Syndrome, Altered Beast, Beyond Oasis (la version Anglaise donc…), Bonanza Bros., Columns, Comix Zone, Congo Bongo, Decap Attack, Dr. Robotnik’s Mean Bean Machine, Dynamite Headdy, ESWAT: City Under Siege, Ecco the Dolphin, Ecco: The Tides of Time, Fantasy Zone, Fatal Labyrinth, Flicky, Gain Ground, Golden Axe, Golden Axe II, Golden Axe III, Golden Axe Warrior, Kid Chameleon, Phantasy Star, Phantasy Star II, Phantasy Star III: Generations of Doom, Phantasy Star IV: The End of the Millennium, Ristar, Shining in the Darkness, Shining Force, Shining Force II: Ancient Sealing, Shinobi, Shinobi III: Return of the Ninja Master, Sonic 3D Blast, Sonic & Knuckles, Sonic Spinball, Sonic the Hedgehog 1, Sonic the Hedgehog 2, Sonic the Hedgehog 3, Space Harrier, Streets of Rage, Streets of Rage 2, Streets of Rage 3, Super Thunder Blade, Vectorman 1, Vectorman 2 et enfin Zaxxon. Mais concrètement, au delà des titres inclus, que peut-on vraiment attendre de cette compilation ? Et bien quelques retouches tout d’abord, qui se traduisent par exemple par l’apparition d’un filtre graphique, que les plus vieux se feront un plaisir de laisser dans son coin, ou bien encore par la possibilité de sauvegarder n’importe quand (et ça, finalement, ça change beaucoup de choses).

Petit plus : chaque jeu dispose de son (petit) lot de succès à débloquer, qui titilleront forcément les amateurs de challenges. Et puis, difficile de ne pas évoquer la présence d’interviews de quelques unes des pointures de la firme au hérisson, là encore à débloquer… Au delà de ça, on ne pourra que saluer le travail de Sega qui aura réussi à adapter ses jeux de façon à les rendre agréables à l’œil sur une TV HD. Et pourtant, le pari était loin d’être gagné d’avance ! Impossible pourtant de ne pas noter quelques omissions aussi. Comme l’impossibilité de se taper un Sonic & Knuckles + Sonic 1/2/3, et de devoir par contre se coltiner Beyond Oasis au lieu de la version localisée à l’époque en Français (La Légende de Thor). Dommage… Après, on pourra aussi se questionner sur quelques choix douteux (qui a dit Super Thunder Blade ?) Enfin, les joueurs qui auront tâté en 2007 de la compilation Sega Megadrive Collection pourront également ressentir un léger effet de déjà vu, aussi bien au niveau des titres présent que des bonus.

Qu’on se le dise : cette compilation a bénéficié d’un soin évident, aussi bien au niveau du choix de ses titres que dans ses bonus. De quoi ravir les vieux de la vieille donc, tout en permettant aux plus jeunes de faire un saut dans le passé, et d’approfondir leur culture vidéoludique. Le tout à prix réduit qui plus est. Que demander de plus ? Peut être un peu plus d’audace dans le choix des titres…

Le verdict ?


Que signifie cette pastille ?

Les +

  • Prix honnête
  • Habillage léché
  • La présence d’un bon paquet de pépites du jeu vidéo
  • Les –

  • Peu de prise de risque dans le choix des jeux
  • Il est ou le mode online ?
  • Pour “fêter” les 20 ans de la Mega Drive, Sega met les petits plats dans les grands en proposant une petite compilation de derrière les fagots, embarquant plus d’une quarantaine de titres issus du catalogue de la défunte 16-bit. J’ai envie de dire “enfin !”

    test_smduc_04

    Plus de 40 titres donc compilés sur la même galette, difficile de résister, surtout pour 40€. Et les titres justement, les voici (on prend sa respiration): Alex Kidd in the Enchanted Castle, Alien Storm, Alien Syndrome, Altered Beast, Beyond Oasis (la version Anglaise donc…), Bonanza Bros., Columns, Comix Zone, Congo Bongo, Decap Attack, Dr. Robotnik’s Mean Bean Machine, Dynamite Headdy, ESWAT: City Under Siege, Ecco the Dolphin, Ecco: The Tides of Time, Fantasy Zone, Fatal Labyrinth, Flicky, Gain Ground, Golden Axe, Golden Axe II, Golden Axe III, Golden Axe Warrior, Kid Chameleon, Phantasy Star, Phantasy Star II, Phantasy Star III: Generations of Doom, Phantasy Star IV: The End of the Millennium, Ristar, Shining in the Darkness, Shining Force, Shining Force II: Ancient Sealing, Shinobi, Shinobi III: Return of the Ninja Master, Sonic 3D Blast, Sonic & Knuckles, Sonic Spinball, Sonic the Hedgehog 1, Sonic the Hedgehog 2, Sonic the Hedgehog 3, Space Harrier, Streets of Rage, Streets of Rage 2, Streets of Rage 3, Super Thunder Blade, Vectorman 1, Vectorman 2 et enfin Zaxxon. Mais concrètement, au delà des titres inclus, que peut-on vraiment attendre de cette compilation ? Et bien quelques retouches tout d’abord, qui se traduisent par exemple par l’apparition d’un filtre graphique, que les plus vieux se feront un plaisir de laisser dans son coin, ou bien encore par la possibilité de sauvegarder n’importe quand (et ça, finalement, ça change beaucoup de choses).

    Petit plus : chaque jeu dispose de son (petit) lot de succès à débloquer, qui titilleront forcément les amateurs de challenges. Et puis, difficile de ne pas évoquer la présence d’interviews de quelques unes des pointures de la firme au hérisson, là encore à débloquer… Au delà de ça, on ne pourra que saluer le travail de Sega qui aura réussi à adapter ses jeux de façon à les rendre agréables à l’œil sur une TV HD. Et pourtant, le pari était loin d’être gagné d’avance ! Impossible pourtant de ne pas noter quelques omissions aussi. Comme l’impossibilité de se taper un Sonic & Knuckles + Sonic 1/2/3, et de devoir par contre se coltiner Beyond Oasis au lieu de la version localisée à l’époque en Français (La Légende de Thor). Dommage… Après, on pourra aussi se questionner sur quelques choix douteux (qui a dit Super Thunder Blade ?) Enfin, les joueurs qui auront tâté en 2007 de la compilation Sega Megadrive Collection pourront également ressentir un léger effet de déjà vu, aussi bien au niveau des titres présent que des bonus.

    Qu’on se le dise : cette compilation a bénéficié d’un soin évident, aussi bien au niveau du choix de ses titres que dans ses bonus. De quoi ravir les vieux de la vieille donc, tout en permettant aux plus jeunes de faire un saut dans le passé, et d’approfondir leur culture vidéoludique. Le tout à prix réduit qui plus est. Que demander de plus ? Peut être un peu plus d’audace dans le choix des titres…

    Le verdict ?


    Que signifie cette pastille ?

    Les +

  • Prix honnête
  • Habillage léché
  • La présence d’un bon paquet de pépites du jeu vidéo
  • Les –

  • Peu de prise de risque dans le choix des jeux
  • Il est ou le mode online ?