Test

Test Sony Xperia 10 Plus : un format atypique pour un smartphone de… 2018 ?

Smartphone

Par Camille Suard le

Sony renouvelle son milieu de gamme en 2019 avec les Xperia 10 et Xperia 10 Plus. Nous avons testé ce dernier au format très particulier.

Sony ne veut pas faire comme tout le monde. Cette année, son milieu de gamme le Xperia 10 Plus ne déroge pas à la règle. Malgré des bordures un peu moins larges qu’à l’accoutumée, il fait figure d’ovni dans le marché avec un format d’écran de 21:9. 430 euros tout de même pour un Snapdragon 636 et 4 Go de RAM, la proposition a de quoi rendre sceptique. Voici notre verdict !

NomSony Xperia 10 Plus
Taille de l'écran- Ecran IPS LCD de 6,5 pouces au format 21:9
- Technologie d'amélioration de l'image
Définition de l'écranDéfinition Full HD+ de 2520 x 1080 pixels
Résolution422 ppp
SoC- Processeur Qualcomm Snapdragon 636
Logiciel- Android 9.0 Pie
- Surcouche Sony Mobile Xperia
Mémoire vive4 Go
Mémoire interne64 Go
Port Micro-SDPort mémoire MicroSDXC (jusqu'à 512Go)
Batterie- Batterie de 3000 mAh
- Chargement rapide par alimentation USB Power Delivery (USB-PD)
- Mode STAMINA
Appareil photo dorsal- Double appareil photo
12 Mpx + 8 Mpx
- Capteur principal : Capteur d'image Exmor RS™ pour mobile. Taille de capteur : 1/2,8. Pas de pixel de 1,25 μm. Grand angle 76,3°. Objectif F1.75
- Capteur secondaire : Capteur de 1/4,0, Pas de pixel de 1,12 μm, Angle de 44,6°, Objectif F2.4
- Capture au format 21:9 (vidéos et images)
- Zoom optique 2x
- Effet bokeh
- Technologie HDR (Grande gamme dynamique) pour les photos
- Autofocus hybride
- Photo par faible éclairage : ISO12800
- Zoom numérique 5x
- Enregistrement vidéo 4K
SteadyShot™
- Enregistrement vidéo en ralenti à 120 IPS
Appareil photo frontal- 8 Mpx
- Capteur de 1/4,0
- Pas de pixel de 1,12 μm
- Grand angle à 84°
- Objectif F2.0
- Technologie HDR (Grande gamme dynamique) pour les photos
- SteadyShot™
- Effets Édition de selfie
- Flash d'écran
Dimensions167 x 73 x 8,3 mm
Poids180 grammes
Carte SIM- Dual nano-SIM
Capteur d'empreintes digitalesOui (tranche droite)
Connectique- A-GNSS (GPS + GLONASS)7
- Technologie sans fil Bluetooth® 5.0
- Google Cast
- NFC
- USB 2.0
- Port USB Type-C™
- LTE (4G) Cat12/Cat13
- Wi-Fi IEEE 802.11a/b/g/n (2,4 GHz)/n (5 GHz)/ac
Prise jackOui
ColorisNoir, Bleu, Argenté, Doré
Prix de lancement429 euros

Acheter le Sony Xperia 10 Plus au meilleur prix

Oui, nous sommes en 2019 et pourtant, Sony s’entête à produire des smartphones au design vieillissant. Refusant les tendances, le constructeur opte pour un écran de 6,5 pouces à l’étonnant format de 21:9. Résultat, l’appareil se trouve très élancé : long, mais assez mince. Il tient donc bien main malgré son impressionnante longueur, mais, même si l’on peut dérouler l’écran en un glissement de pouces depuis la partie inférieure de celui-ci, impossible de l’utiliser avec une seule main. La bordure inférieure a l’avantage d’être fine, mais les trois autres entourant la dalle ne peuvent pas en dire autant, loin de là. Si on peut saluer un effort de la part de Sony pour améliorer la surface d’occupation de son écran, on peut difficilement imaginer que ce smartphone soit sorti en 2019.

Son dos fait d’une seule et même pièce de plastique mat et noir, accueille en son centre un double module photo placé à l’horizontale, un flash et le nom des marques Sony et Xperia en lettres argentées. Son style sobre et simple passe partout, sauf dans nos poches… même celles des pantalons marketés pour ces messieurs.

Passons maintenant aux ports et boutons placés sur les tranches. On trouve sur le bord inférieur un port USB Type-C flanqué de deux grilles de haut-parleur tandis que la prise jack est intégrée au sommet de l’appareil. Le flanc gauche abrite un tiroir à cartes Nano Sim et micro USB qui, admettons-le se trouve particulièrement fragile : son système par trappe permet de dégrafer les compartiments accueillant les différentes cartes.

Mais le plus gros problème qui trahit son manque d’ergonomie reste les boutons situés sur son côté droit : difficiles à atteindre, peu intuitifs et trop plats… Voici leur positionnement : le réglage du volume, le capteur d’empreintes digital et la touche pour verrouiller, déverrouiller, allumer et éteindre le téléphone. Faire une capture d’écran ? Un calvaire. Réveiller son écran ? Périlleux. Tomber et exercer ce qu’il faut en pression pour changer le volume audio ? Un carnage. Soit vous êtes patient et vous prenez le temps nécessaire pour vous appliquer, soit vous ragez en multipliant les tentatives… Même après deux semaines d’utilisation, je ne m’y fais toujours pas. Il aurait été peut-être bienvenu de fusionner lecteur d’empreintes et bouton de déverrouillage, par exemple.

 

S’il y a bien une chose que Sony a clairement réussie avec ce smartphone, c’est le choix de son écran. La dalle LCD avec une définition de 2520 x 1080 pixels pour une résolution de 422 ppp se révèle très agréables à utiliser au quotidien. Bien contrasté et très lumineux même en plein soleil, il reste lisible en toute circonstance. Le profil colorimétrique peut être changé à sa guise, grâce au options d’affichage de la partie logiciel.

[nextpage title= »Logiciel, Performances et Batterie »]La partie logicielle repose essentiellement sur la proposition de Google et Android Pie. À cela s’ajoutent en toute discrétion quelques bonnes idées de la marque Sony, et ce, sans aucune redite comme cela arrive avec EMUI de Huawei par exemple. Globalement, l’expérience logicielle est plaisante grâce à sa simplicité. Néanmoins, on peut regretter l’absence de choix d’affichage, car si le format 21:9 fonctionne bien pour visionner des films comme sur Netflix et gérer le multitâche… il y a quelque raté comme Instagram et IGTV qui voient leurs contenus tronqués sans possibilité de rectifier alors qu’avec une si grande surface d’écran cela aurait été malin d’en profiter pour proposer plusieurs solutions ! Un panneau latéral placé sur la droite de l’écran permet de regrouper vos applis préférées pour accéder plus facilement. Cela améliore l’expérience de ce grand écran, mais c’est un nouveau geste à apprendre.

Un Snapdragon 636, 4 Go de RAM et 64 Go de RAM… ça irait, si le Xperia 10 Plus n’était pas vendu à un prix si élevé ou s’il était sorti fin 2017 ou début 2018 quand la puce mobile est sortie. Pour même un peu moins cher, vous trouverez mieux comme le Nokia 8.1 et son Snapdragon 710. Vous pourriez même mettre le nez dans le catalogue de plus en plus étoffé de Xiaomi. Mais le pire reste à venir… sa navigation accuse quelques ralentissements et ne comptez pas profiter comme il se doit des titres 3D les plus gourmands en ressources. Même l’exécution simultanée de plusieurs applications peut entraîner quelques bugs notamment du côté d’Instagram, Snapchat ainsi que le logiciel photo qui, plusieurs, s’est refermé tout seul.

Avec sa batterie de 3000 mAh seulement, le Xperia 10 Plus réussit à tenir 24 heures soit une bonne journée et demie. Il se place ainsi dans la moyenne respectable sans non plus atteindre des records. Côté recharge, cet Xperia récupère 50 % de sa batterie en à peine 45 minutes et la totalité de sa capacité en deux heures. Une moyenne tout juste correcte… si vous vous contentez du chargeur inclus d’office. Pour profiter de la recharge rapide Power Delivery, il vous faudra compter sur un autre chargeur compatible pour réduire d’une demi-heure le temps de chargement.

[nextpage title= »Photo »]Pour la partie photo, le Xperia embarque deux caméras à l’arrière. La première se compose d’un capteur signé Sony (Exmor RS) de 12 Mégapixels avec un objectif ouvrant à f/1,75. Le second module offre un capteur de 8 Mégapixels capable de créer une illusion d’arrière-plan en floutant ce dernier et d’activer le zoom optique x2. Il s’accompagne d’un objectif f/2,4. Notons qu’il est possible de capturer une photo en 21:9.

En hautes lumières, le Xperia propose des clichés corrects et non avares en détail. Attention tout de même aux contre-jour et jeux de lumière, la gamme dynamique souffre de sur et sous exposition. Parfois, les blancs trop intenses comme le ciel peuvent donner une image brûlée. Par contre, côté macro, les clichés ne déçoivent pas quand ils prirent sous le soleil en extérieur. En intérieur, avec un éclairage un peu moindre, on remarque la présence de bruit.

Quand la lumière vient à manquer, le résultat se gâte : flou, perte de détails et de variété des couleurs, lissage du logiciel ou bruit la nuit… Ne comptez pas trop sur le Xperia 10 Plus pour vos photos de soirées et oubliez le mode portrait il ne peut s’activer que dans un environnement bien éclairé.

La caméra avant et ses 8 Mégapixels (objectif f/2,0) révèle là encore des problèmes de gestion de la lumière et plus particulièrement, de surexposition. Le mode portrait n’a rien d’exceptionnel, les couleurs sont plutôt fades et si l’environnement de la scène se trouve trop sombre, vos selfies seront trop lisses et flous.

[nextpage title= »Conclusion, Où l’acheter, Galerie Photo »]Le Xperia 10 Plus de Sony est d’ores et déjà disponible à l’achat au prix de 430 euros. Il existe en quatre coloris en France : noir, doré, argenté et bleu.

Jusqu’au 30 avril, bénéficiez d’un casque Sony d’une valeur de 180 euros pour tout achat d’un Xperia 10 ou 10 Plus.

Galerie Photo

 

 

Notre avis

Sony nous a fait une Sony. Un format hors norme qui certes, tranche avec la tendance actuelle, mais… à quel prix ? Bien trop cher en tout cas, comme le laissait présager sa fiche technique. Difficile de s'habituer à son gabarit et la position discutable de ses boutons. Ses limites en photo et performances se font vite sentir au quotidien. Tout n'est pas à jeter non plus : il offre un très bel écran, une autonomie convenable et une expérience logicielle satisfaisante.

6 / 10
Les plus
Les moins
  • La qualité de son écran
  • Les ajouts essentiels et discrets de Sony sur la partie logicielle
  • Les photos à l'extérieur de jour
  • Ergonomie où est-tu ?
  • Photos en intérieur et de nuit décevantes
  • Des ralentissements et quelques bugs