Test

Test : Sony Xperia Z5

Design

Notre avis
7 / 10
Android

Par Anh Phan le

Quand on découvre pour la première fois le Sony Xperia Z5, on constate que le dernier smartphone du constructeur nippon a gardé le design général de la gamme Xperia Z. On retrouve ainsi un design anguleux et le dos en verre tout plat. Au fil des ans, les Xperia 2 évoluent tout en douceur. On garde un poids raisonnable et parfaitement réparti en main. On est loin du côté massif des premiers Xperia Z.

sony-xperia-z5-live-10

Si le design reste sobre et élégant, on remarquera que Sony n’a pas non plus cherché à prendre de gros risques. Je qualifie le design d’efficace. La finition est toujours excellente et on accueille les bras ouverts le dos en verre poli qui donne non seulement une texture “soft touch” des plus agréables, mais évite aussi les traces de doigts. Je trouve juste dommage que Sony n’ai pas poussé plus loin en faisant en sorte que les tranches suivent le dos et l’écran. Je ne sais pas si je suis clair, mais en gros, les tranches dépassent un peu au niveau des deux faces du smartphone. Du coup, ça permet certes d’avoir un smartphone qui ne vous glissera pas des mains, mais ce n’est pas le plus agréables en main (même si ça va, hein ?). Les coins sont toujours arrondis pour une meilleure résistance aux chocs en cas de chute. À noter qu’il n’y a plus de connecteur Dock ou de port IR.

sony-xperia-z5-live-12

Au niveau des trappes ? Eh bien, il n’y en plus qu’une qui sert à accueillir la carte nano-SIM et la carte Micro-SD. Le port Micro-USB est bien sans trappe, tout comme la prise jack. Il aura fallu attendre 4 générations pour avoir enfin un smartphone étanche sans trappe à ouvrir quotidiennement.

Du côté de la description physique, le Sony Xperia Z5 reprend l’encombrement de son prédécesseur et on n retrouve ainsi en haut de l’écran le premier haut-parleur avec, dans le coin en haut à gauche, une LED de notification, la caméra visio avec un capteur rétro-éclairé de 5 Mégapixels ainsi que les capteurs de proximité et de luminosité. Le logo Sony, très discret, se retrouve en haut de l’écran et en bas se trouve le second haut-parleur, ce qui permet d’avoir le son en façade quand il s’agit de consommer du contenu multimédia. Sur la tranche de gauche se trouve donc la trappe avec le port nano-SIM et le port Micro-SD. Sur la tranche du haut, on retrouve la prise Jack avec un premier micro et sur la tranche du bas, on retrouve le port Micro-USB et enfin l’attache pour une dragonne. Du côté de la tranche droite se trouve le bouton de mise sous tension et/ou de veille avec les boutons de volume et le déclencheur pour la photo, chose encore de plus en plus rare.

sony-xperia-z5-live-05

sony-xperia-z5-soft-live-16

Concernant le déclencheur, je vous déconseillerai toujours son utilisation parce que l’appui déséquilibre le smartphone et vous aurez souvent droit à une photo pas forcément super net. Et pour la prise en main à une main, il sera toujours plus aisé d’utiliser le déclencheur sur l’écran. Quant au bouton de mise sous tension, je vous rappelle qu’il intègre un capteur biométrique qui fonctionne comme ceux de Samsung ou Apple. Vous avez juste à poser votre doigt pour déverrouiller le smartphone. La configuration est assez classique maintenant et l’utilisation au quotidien se passe sans aucun souci. Maintenant, il faudra juste s’habituer parce que sur le côté, ce n’est pas en façade comme on a l’habitude de voir. Du coup, Sony a eu la bonne idée de permettre de déverrouiller son smartphone via un code PIN de 4 chiffres, comme sur les iPhone d’Apple et non comme les Galaxy S de Samsung. Vous pourrez enregistrer jusqu’à 5 empreintes. Pour en revenir à l’utilisation, une fois habitué, ça ne m’a pas gêné outre mesure que le capteur biométrique soit sur le côté, ça tombe bien sous un doigt, que ça soit avec la main droite ou la main gauche.

sony-xperia-z5-live-13

Au dos, on retrouve l’APN en haut à gauche avec, juste en dessous, le flash LED à impulsion. Les logos Sony et NFC se trouvent au centre du dos. On notera que Sony a eu la bonne idée d’intégrer l’objectif de l’APN dans le design général, ça ne dépasse pas ! Et on peut ainsi poser son smartphone à plat sur une table.