Test

Test Xiaomi 11T Pro, ne vous fiez pas aux apparences

Smartphone

Par Remi Lou le

Le Xiaomi 11T Pro propose une fiche technique impressionnante à un prix contenu. À l’usage, que vaut le dernier fleuron de la marque chinoise ?

© JDG

Réglé comme une horloge, Xiaomi profite une nouvelle fois de l’automne pour livrer les versions « T » de ses smartphones phares de l’année. Ainsi, après le Xiaomi Mi 11 et sa variante ultra haut de gamme, le Xiaomi Mi 11 Ultra, la firme chinoise revient avec les Xiaomi 11T et Xiaomi 11T Pro, deux smartphones qui inaugurent une nouvelle ère pour la marque en se débarrassant une fois pour toutes du suffixe « Mi », mais également deux appareils extrêmement intéressants sur le papier en regard de leurs prix.

Ici, on se penche sur le plus haut de gamme d’entre eux, le Xiaomi 11T Pro. Il offre de gros arguments comme un écran 120 Hz et une impressionnante recharge rapide à… 120W. Est-il aussi convaincant que le Xiaomi Mi 11 du début d’année ? Réponse !

Caractéristiques du Xiaomi 11T Pro

 Xiaomi 11T Pro
Écran- Dalle AMOLED de 6,67 pouces
- Définition 2 400 x 1 080
- HDR10+
- 120Hz (touch sampling à 480 Hz)
- Poinçon
SoC et GPU- Qualcomm Snapdragon 888
- GPU Adreno 660
- 5 nm
Mémoire- 8/12 Go de RAM LPDDR5
- 128/256 Go de stockage
Coloris- Meteorite Grey
- Moonlight With
- Celestial Blue
Appareil photo- Capteur principal 108 MP ((f/1.75, équivalent 24mm, 0.7µm)
- Capteur ultra grand-angle 13 MP (f/2.2, 120°)
- Capteur Macro 5 MP (f/2.4)
Audio- Haut-parleur stéréo Harman/Kardon
- Pas de prise jack 3,5mm
Batterie- 5 000 mAh
- Recharge rapide filaire 120W
- Port USB-C
Connectivité- Lecteur d'empreinte digitale intégré au bouton de déverrouillage
- Bluetooth 5.2
- WiFi 6
- 2x nano-SIM
- 5G sub-6G
Logiciel- Android 11
- MIUI 12.5
Taille et Poids- 164,1 x 76,2 x 8,8 mm
- 204g
Prix- 649€ (8/128 Go)
- 699€ (8/256 Go)
- 749€ (12/256 Go)
Date de disponibilitéN/C

Design, Écran et Audio

Avec le 11T Pro, Xiaomi ne réinvente pas la recette. On retrouve un appareil dans la droite lignée du Xiaomi Mi 11 du début d’année, ou encore du dernier Redmi Note 10 Pro. L’appareil est plutôt imposant, et assez lourd, avec 204 grammes sur la balance. Il s’adresse clairement aux utilisateurs qui aiment les grands smartphones, avec des dimensions plutôt généreuses et une apparence très anguleuse. Il est assez épais (8,8 mm) et vraiment très large, avec 76,9 mm. À titre de comparaison, c’est 2,3 mm de plus que les Mi 11 et Mi 11 Ultra, tout de même. La prise en main s’en retrouve assez peu confortable en définitive. C’est clairement un smartphone qui s’utilisera à deux mains.

Smartphone imposant oblige, on retrouve tout de même une large dalle AMOLED de 6,67 pouces à l’avant, recouverte de verre Gorilla Glass Victus. Cet écran à la définition Full HD+ est tout bonnement excellent : il propose un taux de rafraîchissement de 120 Hz, supporte le Dolby Vision et offre une colorimétrie maîtrisée et d’excellents angles de vision. Cette dalle est également très lumineuse, et parfaitement lisible même en plein soleil. En haut de celle-ci, on retrouve un poinçon qui accueille la caméra frontale. Le tout est parfaitement intégré, même si on regrette tout de même l’épaisseur des bordures d’écran, surtout sur la tranche basse. Rogner là-dessus aurait permis au smartphone de se montrer un peu moins imposant à l’usage.

À l’arrière, on retrouve un bloc photo, plutôt imposant lui aussi, qui prend la forme d’un rectangle, placé sur un dos en polycarbonate brillant. À notre humble avis, cet aspect plastique confère au Xiaomi 11T Pro une apparence bien moins réussie que celle du Xiaomi Mi 11. Le revêtement prend énormément les traces de doigts et, au toucher, on a un peu l’impression de tenir un smartphone d’entrée de gamme. Notez qu’il existe d’autres coloris, dont du bleu et du blanc, qui s’avéreront peut-être plus réussis. Enfin, le téléphone profite seulement d’une certification IP53 contre les éclaboussures, et pas de véritable étanchéité IP68. Dommage.

Quant aux tranches, elles sont formées d’aluminium. Tous les boutons sont placés sur la tranche de droite. C’est là qu’on retrouve le capteur d’empreinte digitale, intégré au bouton de déverrouillage. À l’usage, celui-ci s’est montré particulièrement réactif et efficace. On retrouvera deux haut-parleurs, placés respectivement sur la tranche inférieure et supérieure, permettant au smartphone de proposer un véritable son stéréo puissant et clair. Enfin, la tranche du bas recèle un port USB-C pour la recharge et le slot carte SIM.

Performances, Autonomie et Logiciel

Si le smartphone est imposant, c’est aussi parce qu’à l’intérieur, il en oppose. Le Xiaomi 11T Pro est en effet muni d’une puce Snapdragon 888 de Qualcomm. Ce SoC, qu’on a pu voir passer sur de nombreux smartphones premium cette année, est vraiment coriace, et les usages qui parviendront à le mettre à genoux ne sont pas encore vraiment disponibles. Ici, le Snapdragon 888 est couplé à 8 Go de RAM LPDDR5.

En termes d’usage, on n’a donc pas grand chose à reprocher à ce Xiaomi 11T Pro. On a pu lancer plusieurs jeux mobiles avec les graphismes à fond sans que le smartphone ne montre le moindre signe de ralentissement. En ajoutant le taux de rafraîchissement à 120 Hz de son écran et les diverses animations de MIUI 12, on se retrouve avec un smartphone ultra-réactif au quotidien, réagissant au doigt et à l’oeil sans jamais subir le moindre ralentissement. À l’usage, c’est un vrai plaisir. Évidemment, on profite également d’une connectivité 5G.

Du côté de l’autonomie, le Xiaomi 11T Pro s’en sort bien, mais on aurait pu s’attendre à mieux quand on constate que le smartphone est équipé d’une imposante batterie de 5 000 mAh et qu’il présente des dimensions plutôt généreuses. La présence d’un écran 120 Hz, d’une puce puissante et assez gourmande ainsi que de la 5G (que nous n’avons pas utilisé lors de ce test) impactent logiquement le résultat. On tiendra donc un jour complet sans trop de problème, mais pas beaucoup plus. Fort heureusement, ce smartphone présente un argument imparable : une recharge filaire incroyablement rapide à… 120W. On a testé, et c’est effectivement bluffant; comptez moins de 20 minutes pour recharger entièrement le Xiaomi 11T Pro avec le chargeur fourni dans la boîte. En revanche, il faudra s’en contenter, puisque le smartphone ne propose pas de recharge sans fil.

Enfin, du côté de l’expérience logicielle, on retrouve MIUI 12.5.10 (tout du moins sur notre version de test), dernière itération de la surcouche logicielle du constructeur. Pour en savoir plus à son propos, on vous invite à vous rendre sur notre prise en main de MIUI 12. En quelques lignes : la place est faite aux animations en tout genre, avec un côté spectaculaire, mais aussi à l’arrivée d’un tout nouveau mode sombre, et de nouveaux paramètres de protection de la vie privée, auparavant l’un des points noirs de la marque.

L’interface en elle-même nous a beaucoup fait penser à iOS (mention spéciale pour le volet du Centre de contrôle, situé à la même place que chez Apple). Xiaomi a bien peaufiné son interface, et malgré les ressemblances avec un certain OS pommé, MIUI 12 offre une expérience clairement plaisante, avec des options en pagaille qui devraient convenir à une très large majorité d’utilisateurs.

Photo et Vidéo

En matière de photo, le Xiaomi 11T Pro vous en offrira vraiment pour votre argent. À l’arrière, il embarque en effet un attirail plutôt musclé comprenant trois optiques. On retrouve d’abord un capteur principal dHM2 e 108 MP d’une taille de 1/1.3″ 0.7µm. Dans les faits, il s’agit tout simplement du même capteur qu’on retrouve au sein du Galaxy S21 Ultra de Samsung, l’un des meilleurs photophone du marché. Comme sur le fleuron de Samsung, le Xiaomi 11T Pro met donc à profit le pixel binning 9-en-1 afin de sortir des clichés de 12 MP en sortie, et, comme sur le Galaxy S21 Ultra, les résultats sont tout bonnement excellents, avec une précision à couper le souffle et de beaux contrastes. Les algorithmes utilisés sont en revanche différents, et Xiaomi mise plutôt sur un rendu plus neutre que Samsung au niveau des couleurs.

Le Xiaomi 11T Pro propose également un ultra grand-angle de 8 MP (f/2.2) offrant un angle de vision de 120°. En termes de couleurs, celui-ci produit des clichés cohérents avec ce que propose le grand-angle principal. En revanche, avec son faible nombre de mégapixels, ce capteur peut parfois capturer des clichés peu précis et n’est pas spécialement bon dès lors que la lumière vient à manquer. Enfin, on retrouve également un capteur macro de 5 MP (f/2.4) qui accomplit son devoir à la perfection… même s’il sera limité à un usage très précis.

Enfin, à l’avant, on profite d’un capteur selfie de 16 MP qui se montre globalement satisfaisant, couplé aux algorithmes de Xiaomi. Le tout profite de différents modes créatifs plutôt sympathiques, comme une fonction permettant de modifier l’apparence du ciel sur un cliché, un mode vlog ou encore différents filtres en vidéo ou en photo. Par ailleurs, en vidéo, le Xiaomi 11T Pro se montre franchement satisfaisant puisqu’il est capable de filmer en 8K ou en 60 i/s (mais pas les deux en même temps) avec des fonctions plutôt bien trouvées comme le zoom audio, le suivi des objets ou encore la possibilité de faire des films en macro.

Notre avis

Sur le papier, le Xiaomi 11T Pro est impressionnant. Il est ultra-performant avec son Snapdragon 888, propose attirail photo/vidéo haut de gamme complet, un excellent écran AMOLED 120 Hz, ou encore une recharge filaire à 200W permettant de le recharger en à peine 17 minutes, une première sur un smartphone grand public.

Toutes les cases semblent cochées, mais pourtant, on trouve tout de même que l’apparence de l’appareil ne rend pas honneur à ses caractéristiques. Son dos en polycarbonate n’est pas des plus réussis, les bordures d’écrans sont plutôt larges et le châssis en lui-même est lourd et surtout très (trop) imposant. Si toutefois ces désagréments ne sont pas rédhibitoires, le Xiaomi 11T Pro est un smartphone assez exceptionnel sur bien des points, et propose, en plus, un excellent rapport qualité-prix.

7 / 10
Les plus
Les moins
  • La puissance du Snapdragon 888
  • Sa recharge filaire à 200W
  • Son écran AMOLED 120 Hz
  • Son capteur photo de 108 MP
  • Lourd et (très) imposant
  • Son dos en polycarbonate
  • Pas de téléobjectif

5 Commentaires

  1. j'aipastrouvédenom

    1 octobre 2021 at 6:45

    Et entre le Mi 11 Ultra et le 11 T Pro ?

  2. Emmanuel MILCENT

    4 octobre 2021 at 9:43

    Ils n’ont rien à voir, le Mi 11 Ultra est un photophone et vidéophone clairement axé photo et vidéo, pour ceux qui veulent un smartphone au top sur ces points (utiles vraiment aux pros et aux passionnés de photo et vidéo très éclairés), le Mi 11T Pro est lui voulu comme le flagship accessible, très bon (mais pas excellent) partout

  3. Jb

    4 octobre 2021 at 20:48

    La recharge rapide est de 120w comme annoncé dans le paragraphe autonomie et non 200w dans le résumé

  4. Djamel Aissou

    11 octobre 2021 at 15:39

    Y a t il un problème de surchauffe au niveau de la batterie ?

  5. Anas kettani

    19 novembre 2021 at 15:57

    Le mauvais smartphone du snapdragon 888 pour tous les benchmark existant même avec la version 12/256

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *