Test

Test RedMagic 6S Pro, quand le challenger se sent pousser des ailes

Android

Par Anh Phan le

C'est la rentrée et Nubia vient de récemment lâcher une mise à jour de son smartphone pour les gamers, avec toujours un bon rapport qualité-prix. Voici notre test du RedMagic 6S Pro.

© JournalduGeek

Nubia avait déjà impressionné avec le Redmagic 6, un très bon rapport qualité-prix sur le segment des smartphones à destination des gamers mobiles. Pour la rentrée, Nubia revient avec une version mise à jour avec les meilleurs composants à ce jour. Voici donc le tout nouveau RedMagic 6S Pro, une version boostée aux hormones du Redmagic 6.

Sans surprise, on retrouve dans ses entrailles le meilleur SoC du marché avec le Qualcomm Snapdragon 888+. Et pour rappel, le public visé reste très ciblé, c’est celui qui sait exactement ce qu’il veut, à savoir le meilleur smartphone possible pour le gaming en mobilité. Et clairement, le RedMagic 6S Pro ne s’adresse pas à celui qui hésite avec un Oppo Find X3 Pro ou plus récemment un OnePlus 9 Pro. Il s’adresse à celui qui recherche le meilleur smartphone possible pour le jeu mobile et dans ce cas particulier, à ceux qui recherchent aussi le meilleur rapport qualité-prix possible. Voici notre avis sur le RedMagic 6S Pro.

Les Caractéristiques du RedMagic 6S Pro

Pour rappel sur les caractéristiques, le RedMagic 6S Pro vous propose :

 RedMagic 6S Pro
Écran- Ecran AMOLED de 6,8"
- 2,5D Gorilla Glass
- Définition Full HD+ (1080x2400)
- Format 20:9
- 165 Hz
- HDR10+
- Luminosité max : 700nits
- DCI-P3
SoC et GPU- Qualcomm Snapdragon 888+
- Adreno 660
- Système de refroidissement ICE 7.0
- Dual-Core Ice Dock en option
Mémoire- 12Go ou 16Go de RAM LPDDR5
- 128Go ou 256Go stockage en UFS 3.1
- Pas d'extension mémoire
Coloris- Contour en métal
- Dos en verre
- Eclairage RGB personnalisable
- Finition Cyborg (Dos Noir)
- Finition Ghost (Dos Transparent)
Appareil Photo- Trois appareils photo au dos :
- Appareil principal grand angle: 64 Mégapixels, F/1.8
- Appareil ultra grand-angle : 8 Mégapixels, 120°, F/2.2
- Appareil pour le Portrait : 2 Mégapixels, F/2.4

- Autofocus à détection de phase
- Enregistrement de vidéos jusqu'en 8K à 30fps et 4K à 60fps
- Mode Ralenti en 1080p à 240fps ou en 720p à 960fps
- Stabilisation électronique sur 3 axes
- Timelapse

- Appareil frontal avec un capteur de 8 Mégapixels
- Objectif grand-angle avec une ouverture de F2.45
- Enregistrement de vidéo frontale en 1080p ou 720p à 30fps
Audio- Haut-parleurs stéréo
- DTS Ultra X
- Prise Jack 3,5mm
Batterie- 5050mAh
- Recharge rapide jusqu'à 66W (100% en 65 min avec un chargeur de 30W)
Connectivités- Boutons latéraux sensitifs
- TouchPad au dos
- Lecteur d'empreintes sous l'écran
- Bluetooth 5.1
- WiFi 6E
- 5G
- 2x nano-SIM
- A-GPS+GLONASS, DNLA, Miracast (WiFi Direct), Google Cast
- NFC
- USB 3.0, USB Type-C
- Baromètre, Gyroscope, Accéléromètre
- Capteur de proximité et de luminosité
Logiciel- Android 11
- RedMagic OS 4.0
Taille et Poids- 169,86 x 77,19 x 9,8 mm
- 215 g
Prix de lancement- Cyborg (12Go + 128Go) : 599 euros
- Cyborg (16Go + 256Go) : 699 euros
- Ghost (16Go + 256Go) : 729 euros
Date de Disponibilité- 27 Septembre 2021

Positionnement gaming oblige, la boite du RedMagic 6S Pro est faite pour attirer l’attention. Après, cela reste un packaging de smartphone mais la décoration de la boite ne laisse guère de doute sur la cible du RedMagic 6S Pro. On retrouve à l’intérieur un contenu assez classique avec le smartphone, des petits livrets pour une première prise en main et une petite coque de protection, on retrouve un câble USB ainsi qu’un chargeur 66W compatible PD.

Design, Ecran et Audio

Sans surprise, quand on découvre le nouveau RedMagic 6S Pro pour la première fois, on retrouve les lignes du RedMagic 6. On est bien en présence d’un smartphone de gamers, à savoir un appareil plutôt imposant et avec un design qui rappelle que l’on connaît déjà dans le monde des PC de gamers. La finition est très bonne et si on n’était pas super fan du logo « Tencent Games » sur le 6, on ne le retrouve plus et il faut dire que la version Ghost avec son dos transparent ravira les plus gamers. Mais le dos n’a pas subi qu’un lifting esthétique puisqu’on accueille une nouvelle zone tactile qui pourra servir à un nouveau raccourci en jeu. Toujours pratique. Le contour est en métal et de très bonne facture, on retrouve non seulement deux boutons latéraux de type sensitifs mais aussi un switch physique qui servira à lancer le mode Jeu du smartphone. 

Comme tous les smartphones de gamers, c’est pensé pour un usage en mode paysage. Avec le dos en verre, on retrouve de petits éclairages LED mais ce n’est pas aussi intrusif et présent que ce que propose un Asus ROGPhone par exemple. Si on notera une système de refroidissement par chambre à vapeur des plus classiques, le RedMagic 6S Pro propose toujours en option son Dual-Core Ice Dock, un ventilateur externe qui fonctionne en Bluetooth mais qui n’a pas de batterie intégré. Du coup, on est obligé de le brancher, ce qui peut être embêtant au bout d’un moment. On aurait aimé un système similaire à l’AeroCooler d’Asus. Dans tous les cas, si on fait abstraction du motif dans le dos, le design général est au final classique. 

L’écran propose une diagonale de 6,8 pouces avec une définition Full HD+. Comme la plupart, le RedMagic 6S Pro propose un écran intégral. Du coup, les bords d’écran sont plus épais qu’un smartphone classique. Dans ces bords d’écran, on retrouve ainsi la caméra avant ainsi que tous les capteurs classiques. Pas d’encoche ou de poinçon. Sinon, c’est une dalle AMOLED avec une définition Full HD+. Au quotidien et à l’usage, on n’a pas noté de différences avec des écrans WQHD+. On notera une luminosité légèrement supérieure à la dalle du RedMagic 6 Et enfin, on retrouve impressionnant un taux de rafraîchissement de 165 Hz, pour le plus grand plaisir des gamers. Alors oui, c’est mieux que ses concurrents qui se « cantonnent » à du 144Hz mais on va être honnête, peu de jeux profitent déjà pleinement du 144Hz alors le 165Hz… En revanche, qui peut le plus peut le moins, ce qui veut dire que les jeux optimisés pour les fréquences de 90Hz et plus, c’est un vrai bonheur.

Et enfin, pour la partie audio, sans surprise, le RedMagic 6S Pro s’en sort très bien. Les deux haut-parleurs sont bien présents en façade pour assurer une bonne stéréo. Après, cela reste des haut-parleurs mais on peut dire que c’est suffisant pour les contenus courts sur internet. Pour finir, on est content de retrouver une prise jack, toujours pratique. En revanche, on aurait aimé un autre positionnement parce qu’en mode paysage, le câble audio pourra gêner.  

Android 11, Performances, Jeux-Vidéo et Autonomie

Le RedMagic 6S Pro embarque Android 11 avec une surcouche RedMagic OS 4.0. Sans surprise, l’interface utilisateur est assez proche de ce que propose Android Stock dans son utilisation. Pas de révolution au final, des petites touches pour essayer de se démarquer mais l’un dans l’autre, c’est assez classique. Le tout manque un peu d’originalité mais c’est sans doute le prix à payer pour les smartphones Android puisqu’il partage tous la même base. Et comme pour les autres, si vous n’aimez pas le thème purement gamer, on pourra toujours adopter un thème plus classique proche des smartphones plus grand public. 

Du côté des performances, on ne va pas trop vous surprendre puisque c’est désormais une habitude en 2021. Le RedMagic 6S Pro embarque sans aucun doute le meilleur SoC Android à ce jour, à savoir le Qualcomm Snapdragon 888+. Aussi, on retrouve des résultats aux différents benchmarks de très haute volée. Dans l’ensemble, les benchmarks sont évidemment excellents. Quelque soit vos usages, le Snapdragon 888+ s’en sortira sans sourciller. Tous les jeux tournent très biens et ce, même en 165Hz, même si la majorité des jeux qu’on a pu testé se limitaient à 120Hz en général. Bref, que du bon et pas de surprise de ce côté là.

Comme tous les smartrphones de gaming, on retrouve une application dédiée aux jeux qui pourra être lancé pendant un jeu et qui permet de gérer les notifications, appels ou autres petites contrariétés quand on est en train de jouer. On pourra également y gérer les raccourcis avec tous les boutons que propose le smartphone de Lenovo, le niveau de vibration du moteur haptique ou encore pousser le smartphone dans ses derniers retranchements en terme de puissance. Dans les usages autour de Call of Duty : Mobile, Dead Cells, Wild Rifts ou encore Genshin Impact, le smartphone chauffait un peu mais sans atteindre un niveau insupportable pour l’utilisateur. Il faudra attendre des mises à jour ou de nouveaux jeux plus gourmands pour se faire une idée. On notera tout de même que contrairement aux concurrents qui propose une application sur l’écran d’accueil, sur les RedMagic, c’est un switch physique sur la tranche gauche du smartphone qu’on activera pour lancer le mode gamer. Pratique.

Et enfin, on finit sur la batterie puisqu’on parle d’une batterie de 5050mAh et ce, avec un poids de 215g. Dans un usage quotidien, si je n’avais pas de doutes pour une journée entière chargée, j’ai pu tenir tranquillement deux jours complets et ce, sans faire attention. C’est bien évidemment très bien mais en 2021, c’est tellement classique maintenant. Après, cela dépendra essentiellement des applications de l’utilisateur qui pourra faire varier l’autonomie. Et pour finir, on retrouve une recharge rapide 66W des plus pratiques, surtout chez les gamers. 

Photo et Vidéo

Et enfin la photo, et on préfère vous avertir tout de suite avec ce test du RedMagic 6S Pro, on retrouve le niveau de performance du RedMagic 6. Ainsi, Le smartphone ne révolutionnera pas spécialement le genre et ce n’est pas le but. On retrouve ainsi un bloc photo avec trois appareils photo, un grand angle et un ultra grand angle ainsi qu’un macro, ce qui est finalement le strict minimum en 2021. Le RedMagic 6S Pro est capable d’enregistrer des vidéos allant jusqu’en 8K à 30fps ! Même si on salue la performance pour les caractéristiques techniques, il y a peu de chances qu’on s’en serve au quotidien. On notera aussi qu’il n’y a pas de stabilisation optique et pas de téléphoto, ce qu’on regrette.

En condition de luminosité idéale, le RedMagic 6S Pro s’en sort plutôt bien, tel un photophone de milieu de gamme. Les photos sont de bonne qualité et n’ont pas à rougir face à ses concurrents. Après, c’est un smartphone destiné au gaming avant tout, et forcément, on n’en attendait pas grand chose non plus sur la partie photo. Si les photos sont détaillées, c’est essentiellement à cause de pré-réglages qui accentue les contrastes et la netteté, ce qui peut donner des résultats parfois artificiels.. Comme d’habitude sur ce genre de smartphone, avec l’ultra grand-angle, les photos manquent de piqué et cela se voit encore plus sur les photos en conditions de faible luminosité avec un lissage important. Avec ce smartphone, clairement, l’utilisateur ne devrait pas se montrer exigeant en photo. 

Où l’acheter ?

Le RedMagic 6S Pro est disponible sur le site du constructeur à partir de 599 euros (version 12+128 Go).

Acheter le RedMagic 6S Pro

Galerie Photo

Notre avis

Le RedMagic 6 nous avait agréablement surpris avec un excellent rapport qualité-prix à destination des gamers. Le RedMagic 6S Pro continue sur cette lancée. Aussi, d'un point de vue purement performances, le RedMagic 6S Pro propose ce qu’il se fait de mieux et ne déçoit pas, le tout avec un prix toujours contenu.

Il reste tout de même les bugs logiciels et s’il n’y en a moins que sur le RedMagic 6, il en reste toujours. Rien de bloquant en vrai mais c’est toujours gênant tous ces petits bugs qui pourraient être corrigés relativement rapidement. Si le design n’était pas forcément un point fort du RedMagic 6, il faut admettre que sur le RedMagic 6S Pro, c’est nettement mieux et plus digeste. Après, les goûts et les couleurs, cela reste très personnel. 

8 / 10
Les plus
Les moins
  • Rapport qualité-prix
  • 165Hz même si on n'en pas vraiment besoin
  • Les performances avec le Qualcomm Snapdragon 888+
  • Un excellente autonomie
  • Un design plus réussi, surtout dans sa version Ghost
  • Le Switch pour lancer le mode Gaming
  • Après, ça reste un design de smartphone
  • Le bloc photo toujours perfectible

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *