Comme nous vous l’indiquions hier, le Ballot Screen semble avoir fait du tord à Internet Explorer. Mais pas que. Car pour aller un peu plus loin avec de nouveaux chiffres toujours fournis par Statcounter, on remarquera qu’IE tout de même vu sa part de marché passer de 63,8% il y a un an à 49,3% en mars 2010, alors que Firefox et Chrome voient au contraire fleurir les nouveaux utilisateurs. Même si Chrome reste, pour le moment, encore loin du renard de feu. Ou du panda roux. Ça dépend si on veut ou non agacer les plus pointilleux…

0280000003029814

via neteco