Décidément, Free mets certains de ses concurrents aux abois et ceux-ci tentent tant bien que mal de se mettre à niveau et ainsi s’offrir une place au soleil sous l’ère Niel.

Malheureusement certains ne parviennent pas à réaliser leurs économies de bouts de chandelle en respectant un minimum leur consommateurs, c’est malheureusement le cas de SIM+ qui propose ses deux nouveau forfaits : L’un à 14,90€ par mois et qui propose les appels illimités simplement, et l’autre à 18,90€ n-ième « Free-killer » proposant en plus les SMS illimités ainsi que le web en illimité.

Là où le bât blesse c’est que les conditions générales de vente et d’utilisation sont pour le moins assassines sous plusieurs aspects :

Ne pas dépasser les 100 destinataires différents pour vos appels, appels qui par ailleurs ne peuvent excéder 2 heures consécutives.

Nous rappelons par ailleurs que les arguments du type « de toute façon qui appelle 100 personnes par mois ? ou (pire?) qui passe plus de 2 heures au téléphone avec la même personne » sont clairement ceux utilisés par certains opérateurs afin de justifier ces limitations, sauf que sur un marché concurrentiel, il s’agit bel et bien du rapport prix/services proposés qui intéresse les consommateurs.

En ce qui concerne l’offre à 18,90€, il ne s’agit pas d’un fair use comme cela est souvent le cas chez les autres opérateurs, vous disposez en réalité d’un forfait bloqué à 500mo/mois de data, passez cette limite, vous passez automatiquement en hors forfait facturé par paliers de 10ko soit 20 centimes le Mo ce qui équivaut à… 200€/Go.

Enfin, nous apprécions particulièrement le grand retour de la facturation à la seconde après la première minute indivisible qui nous rappelle la belle époque qui a popularisé les pratiques du style « je te bip, tu me rappelle car c’est cher de payer pour 10 secondes de communication ». La facturation est (heureusement) disponible mais elle n’est pas activée par défaut et il faudra dans la demander expressément lors de la souscription.

So 1998 on vous dit…

Maj :

Sim+ vient de contacter nos confrères de PCinpact afin de communiquer sur le fait que la limite de 500mo sera désormais traduite sous la forme d’un Fair use comme il est d’usage chez la concurrence, les dépassement ne seront donc pas facturés.

Le guide tarifaire a été modifié afin de refléter ce changement. Nous ne pouvons que saluer cette rectification.