Une agonie nommée MySpace

Sur le web

Par Membre rédacteur le

MySpace, qui n’a pas réussi à opérer le virage social qu’a pris le web ces 4 dernières années, est le sujet d’autopsie de nombreux analystes sur la toile.

Les dernières données métriques de comScore ne font que confirmer la lente agonie du réseau social musical, il n’a pas eu de cesse de perdre en utilisateurs actifs, un exemple éloquent : 1 million d’utilisateurs réguliers en moins entre Novembre et Décembre, ce qui ramène le nombre d’utilisateurs réguliers de MySpace à 24 million. Il est à rappeler qu’en 24 mois, le site a perdu plus de 40 million d’utilisateurs et les changements de stratégie vers une cible (13-35 ans), les différentes orientations graphiques ainsi qu’une politique jugée peu innovatrice par rapport à la concurence ne sont pas étrangers à ces revers selon les utilisateurs.

En guise de comparaisons (et à des fins strictement comparatives), Facebook possède 162 million d’utilisateurs uniques (en baisse de 4 millions), Twitter 37.5 million (en hausse de 2 million), Linkedin 33.5 million (en baisse de 1.5 million) et enfin Google+ avec 20.6 million d’utilisateurs uniques (en hausse de 4.7 million).

Espérons que le rachat opéré par Specific Media (société de publicités interactives) et Justin Timberlake pour la partie musicale saura redonner un coup de fouet à un réseau social qui se cherche une nouvelle âme.

Source: Source