La stabilité d’un OS a toujours été un élément important dans le choix d’un terminal. Hier, c’est Forbes a publié un article où une idée reçue prend un sérieux coup.

En effet, selon Crittercism, une start-up qui analyse les données des apps, les applications sous Android planteraient moins que celles sous iOS (analyse faite auprès de 214 000 000 lancements d’apps entre novembre et décembre 2011) ! Selon les graphiques ci-dessous, les crashs des apps iOS représenteraient même 75% de la totalité des crash sur les deux plates-formes. Évidemment, on parle ici des applications et non pas de l’OS lui-même, mais c’est tout de même un élément à prendre en compte, même si comme bien souvent, ces chiffres sont difficiles à confirmer ou infirmer.

Troll du soir espoir…