Déjà perturbé par les récentes menaces d’Orange concernant les dysfonctionnements à répétition de son réseau, voici que le quatrième opérateur de téléphonie Free mobile doit essuyer une nouvelle crise, juridique cette fois ci.

Deux opérateurs ont ainsi déposé une plainte lundi 26 mars auprès de la brigade financière de Paris. Les motifs de la plainte : l’accord d’itinérance entre Free mobile et Orange qui prévoit l’utilisation du réseau de l’opérateur historique par la société de Xavier Niel dans les zones où le réseau de ce dernier n’est pas encore déployé.

L’identité des deux opérateurs n’est pas dévoilée, il peut s’agir donc de MVNO. Ces opérateurs, à l’image de Virgin mobile ou Numéricable ont su manifester leur mécontentement vis à vis des décisions de l’ARCEP concernant l’accord entre Orange et Free mobile. Si cette information venait à se confirmer, il s’agirait donc d’une simple manifestation de ce désaccord.