Selon la société AegisLab, spécialisée dans la sécurité informatique, des malwares déguisés en applications antivirus circulent actuellement sur le Google Play Store.

Au nombre de 15, ces applications proviennent du même éditeur (thasnimola) déjà connu pour avoir mis en ligne des applications malveillantes par le passé.

Si l’efficacité du système de surveillance de Google (Bouncer) n’est pas remis en question, on peut légitimement se demander pourquoi Google ne mets pas tout simplement un terme aux licences des développeurs peu scrupuleux ayant déjà un certain passif.

Quoiqu’il en soit, la meilleure protection reste encore la vigilance, et une bonne interconnexion « chaise / clavier » ou dans ce cas précis « cerveau / pouce ».