Ces dernières années les nouvelles interfaces de contrôle ont fleuri à travers les produits grand public. Les constructeurs cherchent à proposer l’interface la plus précise et la plus naturelle possible. Pour cette raison les interfaces qui utilisent la reconnaissance de mouvements plutôt que les boutons traditionnels se sont démocratisées lors de la dernière décennie.


La société Leap Motion vient de présenter un appareil qui va dans ce sens et celui-ci a la particularité d’être très abordable puisqu’il est proposé en précommande pour 70 dollars. Il se présente sous la forme d’un petit boitier qui peut se brancher à votre ordinateur via un connecteur USB. Celui-ci est capable de reconnaître en 3 dimensions les mouvements de vos mains, mais aussi de vos doigts lorsque vous les placez au-dessus. Le capteur Leap serait 100 fois plus précis que tout ce qui se trouve actuellement sur le marché selon ses développeurs, Microsoft et son Kinect apprécieront. Ainsi il permettrait de reconnaître des mouvements d’un centième de millimètre.

Malheureusement, nous ne savons pas vraiment comment fonctionne l’appareil, mais nous avons tout de même quelques détails sur ce qu’il est capable de faire. Ainsi grâce au logiciel fourni (compatible Windows 7/8 et MAC OS X) il lui est possible de reconnaître différents mouvements pour par exemple faire défiler les pages web, zoomer, effectuer une rotation et d’autres choses encore que vous pourrez voir dans la vidéo. Mais les concepteurs de cet équipement veulent vraiment le démocratiser et permettent donc aux développeurs d’acquérir un kit de développement gratuitement pour leur permettre de proposer des applications.

Si le Leap est aussi révolutionnaire que veulent le dire ses concepteurs, il est clair qu’il risque de chambouler une bonne partie du secteur high-tech, d’ailleurs quand on voit sa taille on peut se demander s’il ne pourrait pas être directement intégré à certains produits comme les ordinateurs portables par exemple. En tout cas nous au saurons certainement plus dans le courant de l’année et il est clair que nous allons suivre ce projet intéressant.