C’est aujourd’hui que les big boss d’Apple et Samsung se rencontrent pour régler leurs problèmes relatifs aux violations de brevets. Souvenez-vous, la juge américaine Lucy Koh avait proposé cette rencontre, lassée de la guéguerre que se livraient les deux firmes. Tim Cook pour Apple et Gee-Sung Choi pour Samsung, bien sûr accompagnés de leurs armées de conseillers juridiques, se feront face au palais de justice de San Francisco pour tenter de se mettre d’accord.

Un accord de licences croisées pourrait faire partie des solutions envisageables pour les deux géants, a déclaré JK Shin, patron de la division mobile de Samsung. C’est la dernière chance pour les deux entreprises pour trouver un accord. Déjà, elles ont réduit leurs accusations mutuelles pour calmer le jeu, mais pas sûr que cela suffise pour une entente cordiale. Si aucun accord n’est trouvé, le procès se tiendra le 30 juillet prochain.