C’est en quelque sorte le passage obligé pour toute société influente qui se respecte : alimenter son portefeuille de brevet au maximum.

Certaines firmes se débrouillent toutefois mieux que d’autres dans cet exercice c’est notamment le cas d’Apple.

La firme vient de se voir accorder un lot confortable de 27 brevets, certains en mesure d’affecter le secteur tout entier :

Pour vous épargner le verbiage complexe propre au dépôt de brevets, sachez que le premier brevet (8,209,606) repose ni plus ni moins sur le redimensionnement d’images, de documents et le défilement vertical et horizontal de ces mêmes documents à l’écran.

Second brevet (8,209,630), toujours dans la thématique du « pinch to zoom » mais cette fois-ci, il s’agit d’éléments de l’interface directement redimensionnables

Des brevets consultables dans leur intégralité sur le site spécialisé Patently Apple. La firme s’arme donc de nouveaux arguments dans une guerre qui repars de plus belle. Pour rappel, Motorola avait déjà été contraint via une mise à jour logicielle de modifier son système de visualisation des photos : ce dernier avait été jugé en violation d’un brevet sur l’effet de « rebond » visible en fin de galerie, brevet détenu par Apple.