Twitter imite Google, et publie lui aussi son Transparency Report, rapport de transparence en bon français. Librement consultable en ligne, ce rapport montre l’initiative de Twitter à défendre la liberté d’expression, et à lutter contre la censure.

Dans son rapport, Twitter constate que les États-Unis sont les plus gros demandeurs d’informations sur des internautes. En effet, 679 demandes sur 849 au total sont des demandes du pays de l’oncle Sam pour identifier les utilisateurs. Le Japon est lui à la deuxième place avec 98 demandes. La France, elle, a fait moins de 10 demandes d’informations selon Twitter. Le site de microblogging ne précise cependant pas combien de ces demandes ont été satisfaites.

Twitter indique également qu’il y a eu 3378 demandes de suppression de Tweets violant le droit d’auteur ces 6 derniers mois. Ces demandes ont abouti à la suppression de 5275 tweets (une demande pouvant concerner plusieurs tweets). En dehors du droit d’auteur, seules 3 demandes ont été faites pour supprimer du contenu, donc aucune n’a été satisfaite. Twitter dévoile donc ces premiers chiffres pour les 6 derniers mois, et compte bien diffuser des Transparency Report régulièrement.