Alors que le Galaxy Tab est interdite aux États-Unis, les aventures de la tablette de Samsung ne se finissent pas de la même façon de l’autre côté de l’Atlantique. En effet, Apple avait porté plainte contre Samsung en Grand Bretagne. La raison ? La Pomme estimait que la tablette du géant coréen copiait le design de sa tablette, et voulait donc interdite sa commercialisation.

Mais la Haute Cour de justice britannique n’est pas du même avis qu’Apple. En effet, après avoir étudié les deux produits, le tribunal estime qu’il existe bien 50 points de différences entre les deux produits, que ce soit au niveau du design, de l’emplacement des boutons, de la taille des tablettes… Samsung est donc autorisé à vendre ses Galaxy Tab 10.1″, 8.9″ et 7.7″ sur le territoire britannique, et se félicite bien entendu de cette décision.