En vacances, l’écriture des cartes postales est toujours une corvée. Au bout de la 14e, on ne sait généralement plus quoi dire à part « il fait beau, il fait chaud et la plage est sympa ». Voilà un concept qui va ravir ceux qui ont en horreur les cartes postales, et qui a été dévoilé par une étudiante chinoise.

Au lieu d’écrire des banalités sur une carte postale, pourquoi ne pas envoyer une odeur de ce que vous mangez avec elle ? C’est de ce postulat qu’est partie Zhu Jingxuan de la Fashion & Art Design Institute de l’université de Donghua. Appelé Food Printer, le concept qu’elle a réalisé permet de prendre une photo, de capter des odeurs, pour ensuite les imprimer sur votre image. Le but est d’avoir une carte postale qui sent bon le plat de ravioli en boite par exemple.

Ce concept a été présenté lors du Sony’s Student Design Workshop à Pékin. Bien sûr, ce n’est encore qu’un prototype, mais l’idée est intéressante et très inventive, un peu comme l’appareil photo Iris dévoilé il y a un peu moins d’un mois.