Il n’y a pas que les très grandes marques dans l’audio ! La preuve aujourd’hui avec des écouteurs de chez RHA, pour Reid Heath Limited. Le modèle testé est le MA450i (noir). I pour iPhone bien sûr, puisqu’il dispose de la télécommande. Ces écouteurs sont dans le segment ultra-compétitif des écouteurs autour des 50€. Ont-ils quelque chose à apporter face à la concurrence ? Réponse maintenant.

H8964

Packaging et fabrication

Au premier abord, la boîte n’a rien d’exceptionnel, c’est un mélange classique de carton fin et plastique transparent. La boîte est assez difficile à ouvrir d’ailleurs, du moins sans en déchirer une partie. Mais s’arrêter là serait dommage, puisqu’à l’intérieur on trouve des accessoires de bonne facture. D’abord une housse de transport, malheureusement en tissu (touché velours), mais qui a le mérite d’être là et protégera raisonnablement vos écouteurs. Et surtout, dans une petite boîte solide, on ne découvre pas moins de six paires d’embouts, ce qui porte leur nombre à sept avec ceux déjà posés sur les écouteurs. À ce niveau-là c’est du tout bon : les embouts sont nombreux pour s’adapter à tous, la boîte permet de ne pas les perdre ou les abîmer, et il faut aussi insister sur la qualité de ces embouts. En effet leur canule (partie orange) est plus rigide que le reste, ce qui permet de les poser sur les écouteurs sans trop de difficultés, et évite que l’embout ne se déforme s’il venait à être écrasé sous d’autres objets. Vous serez déçus seulement si vous aimez les biflanges ou les mousses : pas de mousses, et une seule paire de biflanges dans toute cette collection. D’un autre côté les embouts simples sont vraiment de bonne qualité, et je n’ai pas perçu la nécessité de biflanges ici.

WP_001189

Je peux maintenant aborder ce qui est sans doute le point fort de ces écouteurs : la qualité de fabrication. Elle est exceptionnelle pour des écouteurs à ce prix. Pour résumer : des écouteurs à 50€, avec un câble tressé, un corps en aluminium et une véritable impression premium, ça vous tente ? Eh oui, on trouve tout ça ici. Le câble pour commencer, est assez épais et recouvert de tissu, ce qui fait qu’il ne prend aucune marque de pli. Je dois dire que j’ai une entière confiance dans ce câble, c’est indiscutablement le meilleur que j’ai vu dans cette gamme de prix, et même au-dessus peu d’écouteurs ont une telle qualité de câble. Les écouteurs aussi impressionnent, avec leur corps en alu noir d’un côté, argenté de l’autre. Même le bout des écouteurs dispose d’une grille en métal ! Le reste est à l’avenant, la séparation du câble et la télécommande sont en plastiques, mais en plastique de qualité, rigide, et surtout tout est très bien assemblé. Bref, l’impression générale est indiscutablement celles d’écouteurs de très bonne facture. Même sans tenir compte du prix, on ne peut pas trouver grand-chose à redire, alors quand on l’inclut dans la balance…

RHA-MA-450i-Noir_A1_600

Utilisation

Là encore, c’est plutôt bon. Le câble n’est ni trop lourd ni trop léger, il ne s’emmêle quasiment pas (et est facile à démêler si besoin). Les bruits microphoniques sont dans la moyenne, en utilisation normale on ne les entend que rarement, et en faisant du sport on est assez tranquille si on passe le câble sous le t-shirt. Par ailleurs, les MA450 tiennent bien dans les oreilles, même pendant le sport il est rare qu’ils se détachent seul, d’autant qu’on peut les passer par-dessus l’oreille pour une meilleure tenue. Ils sont alors confortables grâce au câble en tissu.

WP_001190

L’isolation, quant à elle, est plutôt bonne. Les écouteurs ne vont pas très loin dans le conduit auditif, mais la qualité des embouts fait que le résultat est très correct. Bien sûr, on n’est pas au niveau de vrais intras, avec des mousses ou bi/tri-flanges, mais l’isolation est largement suffisante pour, par exemple, prendre le métro sans pousser le volume à des niveaux indécents.

Son

Décidément tout semble bon sur ces écouteurs…ne reste qu’un « détail » à traiter, la qualité sonore. Pour ce test, j’ai utilisé mon smartphone Lumia 800 (qualité de son moyenne et un peu brouillon), ainsi qu’un baladeur Sansa clip+ (sortie ultra propre et son de belle qualité). Les fichiers sur Lumia sont en 320kbps, sur le clip ils sont en lossless (Alac).

WP_001192

Rapidement, on se rend compte que ces RHA aiment les sons qui bougent : les basses sont bien présentes et la musique vit bien. Les basses, donc, se font clairement entendre et les amateurs apprécieront le fait qu’elles descendent assez bas. Résultat, elles ont pas mal d’énergie, cela secoue bien sur un bon vieux rock. Nos amateurs aimeront aussi leur propreté, elles ne bavent pas et sont bien définies. Seul reproche, commun pour des écouteurs d’entrée de gamme : elles manquent un peu de vitesse et ont parfois du mal à suivre.

ma450-3_1_1

Les médiums, eux, sont en demi-teinte. Corrects, mais ils manquent de détails et ne transmettent pas assez d’émotion sur des musiques acoustiques ou du jazz notamment. La signature est en léger V, les médiums ne sont pas éteints, cependant ils paraissent ternes à côtés des belles basses.

Quant aux aigus, ils sont de bonne facture, présents sans être brillants. Bien sûr ils couperont trop tôt au goût des amateurs d’écouteurs analytiques, mais ils sont bien là et font leur job.

Mon appréciation paraît sans doute mitigée, mais non, le rendu global est bon. D’abord, malgré leur grande énergie, les basses ne bavent pas du tout, il est rare de trouver à ce prix des intras qui séparent bien les différents étages du son. La musique y gagne clairement en profondeur et en largeur de scène. Ce n’est pas un détail, c’est même la première chose qui m’a frappée, c’est donc un vrai point fort. Pour ma part je trouve quand même ces écouteurs trop sombres, à cause des médiums un peu plats notamment. Niveau son le constat est donc assez bon, mais j’aurais aimé de meilleures capacités techniques.

Conclusion

ma450i-black4

Finalement, le rapport qualité/prix de ces écouteurs est très bon. La construction est magnifique, les RHA 450 sont manifestement durables, et les accessoires sont suffisants et de qualité. En terme de son, le rapport Q/P est bon aussi, même s’il ne va pas aussi loin, la faute notamment à des médiums peu détaillés. La forte présence des basses, couplée au côté sombre de la signature, limite pour moi ces intras à l’écoute de musiques dynamiques type rock, pop, électro – qui représentent tout de même, ne l’oublions pas, la grande majorité des musiques modernes. Sur des musiques très fines (jazz, classique), les aigus seront un peu courts et les médiums trop plats, sur des musiques très chargées (métal notamment) les basses seront très présentes et un peu agressives – ce que certains aimeront sans doute, d’ailleurs !

Niveau son, quitte à chercher des écouteurs plutôt « basseux », j’avoue préférer le compromis des A-Jays Four, qui se révèlent également vivants et dynamiques, mais procurent un son plus léger (les basses descendent moins, les mediums sont plus présents). Cependant j’insiste, c’est ici une question de goût, les basses sont plus organiques ici, elles prennent plus aux tripes. Et malgré la bonne qualité de fabrication des Jays, ici on est un très gros cran au-dessus. Sur ce point les RHA n’ont aucun rival connu à moins de 150€.

Prix des RHA MA450I : 50 euros.

Test réalisé pour le Journal du Geek, par Cyril Durand du site tellementnomade.