L’année dernière, Tim Cook prenait les rennes d’Apple, peu avant la mort de Steve Jobs. Suite à sa nomination, Cook avait reçu une prime exceptionnelle de 376 millions de dollars, et un salaire annuel de 2 millions de dollars. Le total s’élevait ainsi à 378 millions de dollars de revenus. En cette année 2012, Tim Cook voit ses revenus drastiquement diminués, faute de prime de bienvenue.

tim-cook

En effet, le patron d’Apple a touché, pour l’année 2012, « seulement » 4,17 millions de dollars de rémunération. Apple indique que le salaire de son patron s’élève 1,3 millions de dollars de salaire, et 2,8 million de prime. Un salaire bien confortable qui n’est pourtant pas si élevé que cela au sein de la firme de Cupertino.

Selon l’agence boursière américaine, Peter Oppenheimer, le directeur financier de la firme va toucher 68,6 millions de dollars de revenus. Bruce Sewell, le directeur juridique, touchera la somme de 69 millions de dollars, et Robert Mansfeld, vice-président du conseil d’administration, touchera lui la coquette somme de 85,5 millions de dollars. Un iSalaire Mini pour Tim Cook, donc.