Une équipe d’étudiants dirigée par le professeur Bin He enseignant à l’Université du Minnesota vient de mettre au point un système permettant de contrôler un quadricoptère par la pensée.

Dans la démonstration ci-dessous, le pilote porte un casque muni de nombreux capteurs qui vont permettre au système de traduire l’activité cérébrale en un certain nombre de commandes qui vont à leur tour être transmises au drone via un réseau Wi-Fi.

Dans ce cas précis, si le pilote pense à serrer la main gauche, le quadricoptère va recevoir l’ordre de tourner à gauche et si celui-ci pense à serrer les deux poings, le quadricoptère va prendre de l’altitude.

Bien qu’une certaine concentration ainsi qu’un entrainement préliminaire pour envoyer les bons signaux au système soit nécessaire, il faut tout de même saluer la performance puisque ici le drone est passé avec une certaine aisance à travers plusieurs anneaux constitués de ballons.

Désormais, l’équipe en charge du projet espère encore améliorer son système pour venir en aide aux personnes souffrant d’handicaps en leur permettant de contrôler par la pensée leur fauteuil ou leur prothèse. Inutile de préciser que cela permettrait également de contrôler divers systèmes armés.

ar.drone pensée