MWC : quelques détails sur Windows Phone 8.1 et la première màj de Windows 8.1

Evénement

Par Jerome le

Microsoft a donc ouvert le bal du MWC 2014 avec une conférence ce dimanche. L’occasion pour la firme de fournir quelques détails sur Windows Phone 8.1 et la première « update » de Windows 8.1, deux OS qui étaient au centre des nombreuses rumeurs ces derniers temps.

Nokia-Lumia-920-PhoneHero_InvariantCulture_Default

Windows Phone 8.1 taillé pour les smartphones d’entrée de gamme

Sur scène, Joe Belfiore, à la tête de la division mobilité de Microsoft, s’est refusé à parler de Windows Phone 8.1 préférant le terme de mise à jour. Il faut dire que la firme a été relativement avare en détail, pas un mot sur Cortana , le « Siri like » de Microsoft, par exemple.  On se contentera donc de deux nouveautés principales : la prise en charge des téléphones Dual Sim – que l’on trouve généralement dans les pays émergents – et l’arrivée des boutons de navigation virtuels, une chose que les utilisateurs d’Android connaissent très bien.

Plus accessoire pour le commun de mortel, Redmond annonce également le support de nouveaux matériels, comme les Snapdragon 200, 400 et 400 LTE. Cela devrait permettre aux fabricants de proposer des téléphones de milieu et d’entrée de gamme plus facilement et s’inscrit dans la logique des téléphones dual-sim. Toujours dans cette direction, Redmond laissera désormais les fabricants installer son OS mobile sur des terminaux dotés de 512 Mo de RAM et de 4 Go de mémoire. Le géant ouvre au passage la possibilité d’installer des applications sur la carte SD. Microsoft veut des téléphones moins chers.

La marque annonce d’ailleurs de nouveaux partenaire, dont certains célèbres pour leurs produit d’entrée de gamme et de moyenne de gamme comme Huawei, ZTE et Xolo. LG, Lenovo et d’autres moins connus chez nous seront également de la partie.

Windows 8.1 Update 1, les rumeurs officialisées

La première mise à jour d’importance de Windows 8.1 a été l’objet de nombreuses rumeurs, la plupart sont avérés. Microsoft confirme en effet le rapprochement des interfaces Metro Modern UI et Desktop. Microsoft promet également de faciliter l’utilisation à la souris de son interface moderne, en pouvant fermer une application d’un clique droit par exemple. Une décision logique à l’heure où les tablettes convertibles se démocratisent de plus en plus.

À l’instar de Windows Phone 8.1, Microsoft abaisse les pre-réquis à l’utilisation de Windows 8.1 pour les fabricants. Ils pourront désormais utiliser l’OS sur des appareils dotés d’1 Go de RAM et de 16 Go Stockage. Une décision qui concorde bien avec l’abaissement des coûts de la licence dont nous parlions ce matin.

Il faudra sans doute attendre la conférence Build au printemps pour connaître l’ensemble des modifications apportées aux deux OS de Redmond.