#Celebgate : des photos inédites vendues pour 1 Bitcoin

Sur le web

Par Elodie le

Le celebgate, suite et… suite, encore. Selon James Cook, journaliste pour le site us Business Insider, une nouvelle série de photos serait disponible sur la toile. La nouveauté ? Un certain « Sets Ahoy » les vendrait pour 1 Bitcoin (280€).

celebgate_photos_vente_bitcoin
Crédits : Greg Mack & Kim Demane.

Il semblerait que ce soit la dernière lubie à la mode chez quelques hackers en mal de sensations fortes. Comme Slate nous l’expose en rapportant les propos du journaliste de Business Insider, ce dernier s’est infiltré sur le site allemand Volafile et a découvert qu’une compilation de photos inédites était proposée à la vente pour 1 Bitcoin, soit un peu plus de 290€ selon le cours actuel.

Volafile est un site de partage en temps réel doté d’un forum sur lequel n’importe quel utilisateur peut poster des fichiers et les commenter, ces derniers disparaissent peu de temps après.
En infiltrant le site, James Cook s’est rendu compte d’une effervescence particulière qui lui a mis la puce à l’oreille. En effet, à côté des fichiers nouvellement téléchargés portant le nom de célébrités (telles que Jamie Lee Curtis, Anna Lynn McCord ou Jenny McCarthy), certains ne cachaient pas leur joie : « HERE WE GO » et autres joyeusetés.

celebgate_Volafile
capture d’écran Volafile

Pour le journaliste, il ne fait aucun doute que « Pour les hackers en possession de photos à uploader, Volafile est un rêve devenu réalité. Les leaks de photos proviennent presque exclusivement de ce site désormais».

C’est justement en surveillant ces conversations qu’il a pu entrer en contact avec « Sets Ahoy » qui proposait de vendre sa collection de photos inédites – de taille équivalente à celle d’ « OriginalGuy » à l’origine de la première fuite du 31 août.

Quelques heures plus tard, le hacker lui envoyait une liste complète des célébrités dont il détenait des photos ou vidéos privées ainsi qu’un lien Dropbox avec quelques photos de Daisy Lowe pour prouver ses dires (lien supprimé par la suite pour éviter que les services techniques de Dropbox ne détectent le contenu illicite, comme a dû l’être le compte crée spécialement pour recevoir la somme demandée).
Ces fichiers ne sont pas forcément proposés à la vente mais peuvent être uploadés gratuitement. Parfois même, certains hackers proposent de faire « un don à l’UNICEF pour la lutte contre Ebola ». Charitable…

celebgate_SetsAhoy_Bitcoin
capture d’écran du mail reçu par James Cook de la part de « Sets Ahoy »

Quoiqu’il en soit, le journaliste a ensuite prévenu Volafile qui a supprimé les forums de discussion ainsi que les fichiers incriminés, mais également l’agent de Daisy Lowe pour les alerter du piratage dont sa cliente a été victime.

«Les hackers comme « Sets Ahoy » ou « Original Guy » ont des centaines, peut-être des milliers, de photos et de vidéos d’actrices qu’ils veulent publier. Certains d’entre eux ont réalisé que [la première fuite du Celebgate] a changé leur industrie à jamais. […] Pour chaque blog fermé, pour chaque forum de discussion supprimé, les personnes [en quête] de contenu vont se déplacer sur un autre site. Il est difficile de savoir quel sera le prochain lieu de prédilection, même si la tendance est d’adopter des réseaux plus privés.»

Un celebgate qui semble donc loin d’être terminé, au grand bonheur de certains hackers mais au gram dam de nombre de célébrités, dont Jennifer Lawrence qui compare cette pratique à un « crime sexuel ». Une pratique qui ne concerne désormais plus uniquement les célébrités puisque ce week-end Snapchat a été piraté, dévoilant des milliers de photos intimes d’anonymes sur le web.

Source: Source