Twitter bannit à son tour le revenge porn

Sur le web

Par Elodie le

Après Reddit il y a deux semaines, Twitter s’attaque au revenge porn sur sa plateforme et entend bannir l’envoi de photos intimes sans consentement préalable.

twitter_attaque_revenge_porn

Début février, Dick Costolo revenait sur son échec à s’attaquer au problème des trolls et à toutes formes de harcèlement sur la plateforme de microblogging.
Il confiait alors sa « honte » d’avoir laissé ces phénomènes prospérer et promettait désormais des mesures draconiennes pour juguler le problème sur son réseau social. Twitter a d’ailleurs facilité le signalement d’abus constatés sur la plateforme grâce à différents outils mis à disposition des membres.

Action, réaction. Comme le rapporte Buzzfeed, Twitter a apporté deux modifications majeures à ces règles de fonctionnement. Dans la partie ‘Règles et politique de Twitter‘, au chapitre « Limites affectant le contenu et l’utilisation de Twitter », il est désormais précisé concernant les « informations privées » :

« Vous ne pouvez pas diffuser ni publier d’informations privées et confidentielles d’autres personnes, telles que leur numéro de carte de crédit, leur adresse postale ou leur numéro de sécurité sociale ou de carte d’identité nationale, sans leur consentement et autorisation exprès. Vous ne devez pas publier des photos ou vidéos intimes prises ou diffusées sans le consentement du sujet. »

Tout comme dans la partie « menaces et abus » où il est notifié qu’« il est interdit de publier des photos ou vidéos intimes prises ou diffusées sans le consentement du sujet. Le harcèlement et tout comportement inapproprié ciblés constituent également une violation des Règles de Twitter et des Conditions. »

Par ailleurs, Twitter a établi une nouvelle FAQ sur la base des questions posées par Buzzfeed à Reddit au moment de son changement de politique concernant la nudité et le revenge porn.