C’est fait : le Royaume-Uni quitte l’Union européenne. Les Britanniques ont donné 52% de leurs voix en faveur du Brexit lors du référendum organisé hier. Le Premier Ministre David Cameron, conservateur et chef de file du camp « remain » (ceux qui souhaitaient rester dans l’Union européenne), a annoncé sa prochaine démission.

google-trends-brexit

Au cours de la campagne qui a précédé le vote, les Britanniques ont vu s’affronter deux camps menés par David Cameron (« remain« ) et Nigel Farage (« leave« ). Ils ont écouté toute une série d’experts et lu nombre d’articles pesant le pour et le contre d’une sortie de l’UE. Et pourtant, le compte Twitter de Google Trends nous montre que les votants ne savaient pas vraiment ce qu’ils faisaient.

D’après le réseau social, la recherche « what happens if we leave the EU » a observé un pic quelques heures après la fermeture des bureaux de vote. Même s’il n’est pas possible de généraliser cette statistique à l’ensemble du Royaume-Uni, le moment et l’objet de la recherche font quand même réfléchir. Comme on peut le voir sur le graphique ci-dessous, les recherches à ce sujet étaient quasi-nulles auparavant !


Les Britanniques ont-ils voté sans être renseigné ?

Si cette recherche est la plus significative, les autres font tout aussi froid dans le dos. Parmi les plus importantes, on retrouve des questions comme : « Qu’arrivera-t-il si la valeur de la livre sterling diminue ? » ou encore « Que signifie Brexit ? » Et on précise, bien sûr, que ces questions ont toutes été posées après la fermeture des bureaux de votes…

On finit quand même sur une touche d’humour :

Source

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction