Le pays lance le premier service mondial de livraison par drones avec la société Zipline, une start-up californienne de la Silicon Valley. Ces drones seront chargés de livrer du sang dans les différents centres de transfusion à travers le pays.

zipline-drones-rwanda-sang

Les premiers drones humanitaires viennent-ils de voir le jour ? Le Rwanda vient de lancer le premier service de livraison par drones. Cette flotte pourra effectuer jusqu’à 150 livraisons de sang par jour à destination des 21 centres de transfusion situés dans la moitié ouest du pays où l’accès aux soins est rendu difficile dans les zones rurales et les zones éloignées, à cause du manque de routes et d’infrastructures. Quand ces routes ne sont pas rendues impraticables lors de la saison des pluies.

« Les drones sont très utiles, tant sur le plan commercial que pour l’amélioration des services de santé. Nous sommes ravis de lancer cette technologie novatrice et de continuer à travailler avec nos partenaires afin de développer davantage cette solution », a déclaré le président du Rwanda, Paul Kagame.

Des drones pour sauver des vies

La société de robotique Zipline, dont le siège est situé en Californie, a noué un partenariat commercial avec le pays plus tôt cette année. Après plusieurs tests effectués dans son centre de distribution de la région de Muhanga, celui abrite désormais 15 drones sur mesure parés au décollage.

À tout moment, les différents centres de transfusion du pays pourront passer leur commande urgente via un simple SMS. Le centre de distribution enverra alors l’un de ces drones, baptisés Zips, capables de parcourir 150 km et transporter jusqu’à 1,5 kg de sang. Ils peuvent effectuer entre 50 et 150 vols par jour.

Une livraison en moins de 30 minutes

La commande sera parachutée à l’emplacement souhaité en moins de 30 minutes (15 minutes en moyenne), quelles que soient les conditions météorologiques. Le centre de transfusion recevra un SMS annonçant la réception prochaine de la livraison.

Une solution qui laisse entrevoir l’espoir de sauver de nombreuses vies. Au Rwanda, l’hémorragie du post-partum (essentiellement au moment de l’accouchement) est la principale cause de décès des femmes enceintes. La pénurie de sang est un problème majeur : il doit être stocké à une température précise, mais les centres de transfusions, incapables de prévoir les besoins futurs, n’en stockent pas en quantité suffisante.

Avec cette livraison par drones, ils pourront effectuer leur commande en urgence et être livrés en 15 minutes en moyenne, ce qui élimine tout besoin de réfrigération et de stock.

Une solution étendue aux vaccins et médicaments

Le Rwanda envisage de déployer ce service à l’ensemble du pays et de ses 11 millions d’habitants, dès 2017. Selon Keller Rinaudo, le PDG de Zipline, la couverture de la zone ouest permettra de toucher quelque 7 millions de personnes.

zips-zipline-livraison-sang

« L’incapacité à pouvoir livrer des médicaments aux personnes qui en ont le plus besoin est la source de millions de décès dans le monde, des décès que nous pouvons éviter. Zipline permettra de résoudre ce problème une fois pour toutes », estime-t-il. « Nous avons en effet conçu un système de livraison instantanée qui permet de livrer des médicaments sur demande, à bas prix et partout. »

Si la législation entourant les drones tâtonne dans certains pays, comme aux États-Unis, le Rwanda semble avoir pris la mesure de son potentiel et entend construire un aéroport de drones qui devrait être achevé en 2020, rapporte The Verge.

Bientôt disponible dans d’autres pays

Zipline, et l’initiative en général, est soutenu par plusieurs entreprises et ONG, dont UPS et Gavi (un fonds pour les vaccins soutenu par Bill Gates), un partenariat qui permettra d’étendre ce service de livraison aux médicaments et vaccins et ce, dans l’ensemble du pays. Dans l’espoir prochain d’exporter ce service ailleurs dans le monde, notamment dans d’autres pays d’Afrique de l’Est et d’Amérique.

En août dernier, Zipline a ainsi annoncé qu’il commencera à livrer du sang et des médicaments dans les régions rurales et éloignées du Maryland, du Nevada et de Washington dans le cadre d’un programme que la société espère lancer en 2017.

Zipline est soutenue par Sequoia Capital, GV, SV Angel, Subtraction Capital, Jerry Yang (fondateur de Yahoo), Paul Allen (cofondateur de Microsoft) et l’Université de Stanford.

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction