Perlan II établit un nouveau record d’altitude atteint pour un planeur stratosphérique

Espace

Par Fabio le

Le planeur stratosphérique Perlan II vient d’établir un nouveau record d’altitude en vol pour un engin non motorisé, avec une marque estimée à 52 172 pieds, soit presque 16 kilomètres au-dessus du sol.

Crédit : The Perlan Project

Le précédent record datait de plus d’une décennie. Il avait été établi par le Perlan premier du nom, et il était piloté à l’époque par Einar Enevoldson et Steve Fossett (disparu depuis). C’est donc près de 500 mètres de plus avalé par l’Airbus Perlan II, en se servant, à défaut de disposer d’un moteur pouvant le propulser, des conditions favorables offertes par Dame Nature. L’immense planeur d’une envergure de plus de 25 mètres a décollé de l’aéroport international Comandante Armando Tola, à El Calafate, en Argentine, puis a utilisé les courants ascendants générés par des phénomènes dynamiques (ondes orographiques liées au relief) pour prendre de l’altitude, explique Le Journal de l’aviation.

Objectif : 90 000 pieds

Jim Payne, le pilote, et Morgan Sandercock, le copilote, ont également profité du fait que le planeur soit pressurisé, contrairement à l’engin qui conduisait la mission de 2006. 52 000 pieds, c’est bien, mais l’objectif ultime du projet Perlan est de réaliser une marque à 90 000 pieds (environ 27 000 mètres), ceci afin de pouvoir mieux étudier le vol en haute altitude, les phénomènes météorologiques ou encore les modifications du climat ou de la couche d’ozone. Les ingénieurs de la mission Airbus Perlan II vont maintenant plancher sur la nouvelle version du planeur avec les données nouvellement récoltées sur le vol pour améliorer la marque.

Source: Source