Tesla : Elon Musk dévoile le Semi, son ambitieux camion électrique

Automobile

Par Jules le

Après des mois de teasing, Tesla a présenté hier le premier tracteur électrique pour les semi-remorques. Malgré une autonomie peu convaincante, le Semi d’Elon Musk ne cache pas ses ambitions de révolutionner l’industrie du poids lourd.

Crédit :

Hier soir, lors d’une conférence à Hawthorne (Californie), Elon Musk a présenté les derniers nés de Tesla. Si le milliardaire américain a bouclé l’évènement avec l’annonce d’une nouvelle génération de Roadster, le plat principal restait la présentation officielle du Semi, le premier tracteur électrique du monde.

Hautes performances pour autonomie basse

Sous son profil aérodynamique, « pour qu’il soit comme une balle », a affirmé Elon Musk, et ses lignes futuristes, ce camion cache 4 moteurs électriques. Ces derniers lui permettent de passer de 0 à 100 km/h en seulement 5 secondes. Une durée qui grimpe à 20 secondes si le Semi tracte une remorque de 40 tonnes. Autre performance impressionnante, il est capable d’atteindre les 100 km/h sur une pente continue de 5%. Au niveau de la pénétration dans l’air, le Semi affiche un coefficient de 0,36, ce qui est inférieur à celui d’une voiture de série, mais reste excellent pour un tracteur de semi-remorque.

Crédit :

En revanche, le bât blesse du côté de l’autonomie. Le Semi peut rouler 800 km sans se recharger, contre 5 000 km pour les camions hauts de gamme fonctionnant au gasoil. Elon Musk botte en touche en affirmant que « 80% des trajets font moins de 400 km, ce qui permet de faire un aller-retour sans recharger ». Le constructeur automobile prévoit cependant de construire des Megachargeurs, une version sous stéroïde de ses Superchargeurs pour berlines.

Une facture encore imprécise

Pour ce qui est de la cabine, le volant ainsi que le seul siège disponible sont placés au centre du poste de pilotage, et sont entourés de deux écrans. Tesla affirme que le logiciel Autopilot sera livré en série. Le chauffeur pourra ainsi s’appuyer sur une conduite partiellement autonome. Qui plus est, en cas de malaise du conducteur, le camion ralentira progressivement pour s’arrêter sans causer d’accident.

Crédit :

Reste la question du prix. Elon Musk n’a pas communiqué de prix officiel, mais il a fait état du coût d’utilisation de son Semi. Ainsi, le Semi ne coûterait que 1,26 dollar par miles, contre 1,51 dollar pour les modèles diesel, si l’on en croit le patron de Tesla. Les livraisons du Semi ne devraient pas démarrer avant 2019.