Netflix va t-il bientôt teaser son offre en proposant ponctuellement des épisodes gratuits ?

Cinéma

Par Julie Hay le

Tous les moyens sont bons pour attirer de nouveaux abonnés, c’est du moins le credo de Netflix. Le géant du streaming a proposé un épisode en libre accès, sans souscription à un abonnement gratuit, en Inde. Une nouvelle stratégie qui pourrait payer.

Après avoir créé un abonnement à moins de trois dollars, Netflix continue son combat en Inde et propose désormais un épisode gratuit et sans obligation d’inscription. Ce n’est pas la première fois que la plateforme a recours à ce genre d’offre puisqu’elle l’avait déjà fait, lors du lancement d’Elite au Mexique et en Colombie, apprend-on dans un article de TheNextWeb. Cette semaine, les internautes indiens pourront visualiser le premier épisode de la série Bard of Blood, sans même souscrire au mois gratuit. Une nouvelle manière d’attirer les curieux et de vendre de nouveaux abonnements. Un pari risqué, mais sur lequel Netflix devrait miser dans les prochains mois « Chez Netflix, nous essayons diverses manières de rapprocher les gens des grandes histoires. Nous sommes vraiment heureux de vous annoncer que le premier épisode est disponible pour tous, pour un temps limité. Dans le futur, nous vous proposerons à nouveau d’autres films ou séries » explique la firme dans un tweet.

Si pour l’instant Netflix domine largement le marché du streaming, il va faire face à une concurrence de taille dans les prochains mois. Le lancement de Disney + et de Apple TV+ devrait jouer sur les recettes de la firme qui connaît ses premières difficultés. En juillet dernier, pour la première fois depuis 2011, la plateforme enregistrait une perte de 130 000 abonnés aux États-Unis et ne parvenait pas à remplir ses objectifs Outre-atlantique. En cause, la hausse des tarifs appliquée dans plusieurs pays et les annulations consécutives de séries. Netflix prépare l’arrivée de ses concurrents et n’est pas prêt à laisser sa place. Et il y a fort à parier que la firme fera tout pour conserver sa place numéro un dans l’Hexagone.