Disney+ officiellement lancé aux États-Unis, avec de nombreuses séries Marvel à l’honneur

Cinéma

Par Amandine Jonniaux le

La nouvelle plateforme de streaming lancée par Disney vient officiellement d’être lancée aujourd’hui aux États-Unis, au Canada et aux Pays-Bas, avant un déploiement à l’international d’ici quelques mois. On fait le point sur le contenu proposé. 

Crédits Disney+

Riche de son célèbre vault, et d’une flopée de contenus originaux comprenant notamment la très attendue série Star Wars The Mandalorian, Disney+ a officiellement fait son entrée sur le marché du streaming depuis aujourd’hui aux États-Unis, aux Pays-Bas et au Canada. Accessible sur n’importe quelle plateforme au prix mensuel de 6,99$, le service voué à concurrencer Netflix proposera un ajout de contenu hebdomadaire, qui promet de respecter à la fois la chronologie des médias et le cinéma soulignait récemment Michael Paull, président des services de streaming de l’entreprise. Disney+ intégrera notamment les 30 saisons des Simpson, ainsi que de nombreux live-actions, comme La Belle et le Clochard, ou encore Dumbo mais certains contenus et longs-métrages ne seront en revanche pas accessibles day-1, comme les live-actions de La Belle et la Bête, encore en contrat avec un service concurrent, ou encore ceux d’Aladdin et du Roi Lion, qui seront d’abord proposés à la vente en achat physique avant d’arriver sur la plateforme.

Avengers rassemblement

Outre un catalogue Disney Pixar qui s’annonce déjà énorme, ainsi que les sept premiers films de Star Wars, qui seront pour la première fois disponible en 4K Dolby Vision souligne le site de TechCrunch, Disney+ fera aussi la part belle au MCU sur sa plateforme, avec de nombreux films dont le blockbuster Endgame (lire notre critique ici) sorti un peu plus tôt cette année. Des ajouts assez inattendus, puisque jusqu’à présent, la plateforme avait uniquement teasé la présence de quelques films du MCU au moment de son lancement. Disponible un mois plus tôt que prévu, Endgame sera ainsi accompagné de la quasi-totalité des films Marvel, à l’exception de Black Panther, Ant-Man et la Guêpe, Avengers : Infinity War et Thor Ragnarok, qui resteront sur Netflix jusqu’en 2020. Si Kevin Mayer, le président du conseil d’administration de Disney en charge de l’international a certifié que l’entreprise continuerait de miser gros sur les sorties en salles, le nouveau service de streaming a visiblement de beaux projets en réserve pour l’avenir, avec un plan d’investissement d’environ 1 milliard de dollars durant sa première année destiné à enrichir des marques déjà existantes. Concernant Marvel, on attend ainsi de nouvelles séries originales comme Loki, WandaVision, ainsi que The Falcon and the Winter Soldier. Autant de nouveaux programmes qui permettront d’explorer davantage les personnages de l’univers des Avengers hors des salles obscures.