C’est pas moi, c’est mon chat !

Sur le web

Par Gregori Pujol le

Keith Griffin, habitant de la Floride (USA), s’est fait interpeler par la police après qu’on a retrouvé plus d’un millier de photos à caractère pédophile sur son ordinateur. Jusque-là, une histoire normale si je puis dire. Sauf que notre cher Keith n’a rien trouvé de mieux que d’accuser son chat devant la police ! En effet, alors qu’il téléchargeait de la musique, il a dû quitter la pièce et son chat a sauté sur son clavier. Ensuite “d’étranges choses” sont apparues à l’écran. Depuis, il est en prison avec une caution qui s’élève à 250000 dollars, par contre son chat est libre.

tmbleo-lolcat